Le livre des formules magiques d’Arnaud Alméras et Gaëlle Duhazé (Amélie Maléfice 1)

Quatrième de couverture

Cet après-midi, Amélie et Siméon s’ennuient. Et s’ils volaient le Grand Livre des Formules magiques, pour s’amuser un peu ? Seulement, ils ne sont pas très doués : la grande sœur de Siméon est transformée en chat !

Mon avis

Amélie Maléfice est une nouvelle série de premières lectures et je dois dire que c’est plutôt amusant et sympathique. De quoi initier les enfants à la SFFF dès le plus jeune âge, j’avoue que l’idée me plaît bien !

Amélie et Siméon sont amis. Lorsque Amélie arrive chez Siméon, elle voit que Sésame, son chat, miaule et demande de l’attention, c’est ce qu’il fait lorsqu’il s’ennuie. Amélie et Siméon décident donc de lui trouver un ami. Pour cela, ils empruntent le Grand Livre des Formules magiques, afin de lui créer un ami chat, mais Siméon, quelque peu maladroit, transforme par erreur sa grande sœur en chat ! Vont-ils réussir à lui redonner son apparence ? Rien n’est moins sûr…

L’histoire est amusante et prête à sourire, le côté répétitif des transformations successives de la sœur de Siméon rend l’histoire encore plus drôle. On se demande s’il va parvenir à lui rendre son apparence normale. Ce qui est sûr en tout cas, c’est que Sésame ne risque pas de s’ennuyer avec Amélie et Siméon à ses côtés !

Comme pour la collection des « Ou presque » qui reprend des contes de manière détournée, on retrouve le système de narration et bulle ce qui permet une lecture à deux voix entre un adulte et un enfant. Ce dernier lit ce qui est dans le bulle quand l’adulte lit la narration, qui est plus longue. Lorsque l’enfant se sent plus à l’aise, il pourra ensuite lire l’intégralité du livre tout seul.

Les illustrations sont bien sympathiques, c’est très coloré, les personnages sont très expressifs, de quoi égayer l’histoire et nous montrer les différentes transformations de la grande sœur qui en voit des vertes et des pas mûres.

En bref, ce premier tome d’Amélie Maléfice est bien sympathique. C’est une histoire amusante de sorcellerie pour les jeunes lecteurs en herbe qui s’initie à la SFFF. Un premier tome convaincant qui m’aura bien plu et qui j’en suis sûre ravira les enfants tant c’est drôle et qui n’a jamais voulu jouer les apprentis sorciers ?

A partir de 6 ans.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Destruction Eve de Florent Maudoux (Freaks Squeele Funérailles 4)

Le Clan des Tigres de Cassandra O'Donnell (La Légende des Quatre 2)

Papa est en bas de Sophie Adriansen