Quand les poules avaient des dents de Jean-Luc Marcastel (Les Chroniques de Pulpillac 1)

Quatrième de couverture

Salut, moi c’est Aurélien.
Je suis en sixième au collège de Pulpillac, une petite ville tranquille... Enfin, en apparence.
J’adore raconter des histoires. J’écris et je dessine sur des carnets. Je les appelle : Les Chroniques de Pulpillac.
Avant j’étais seul, je devais m’imaginer mes aventures. Ça a changé. J’ai rencontré des copains : Jean-Martial, Atsuko, Samir et Aurore... Et tous ensemble, il nous est arrivé une aventure terrifiante !
Je l’ai appelée... Quand les poules avaient des dents.
Si vous voulez savoir pourquoi... Lisez ce carnet.

Mon avis

Quand les poules avaient des dents est le premier tome des Chroniques de Pulpillac et je dois dire que j’étais curieuse de lire cette série qui pouvait être drôle et pleine d’aventure et je ne m’y étais pas trompée. Après L’auberge entre les mondes de l’auteur, découvrez Les Chroniques de Pulpillac, vous ne serez pas déçus ! J’ai beaucoup aimé ma lecture et j’ai hâte de retrouver cette petite bande dans une nouvelle aventure. Ça tombe bien, j’ai déjà le deuxième tome dans ma PAL.

Lors d’une sortie scolaire dans le sud de la France, Aurélien n’imaginait pas vivre une grande aventure. Alors qu’il était accompagné de Jean-Martial, Atsuko, Samir et Aurore pour une course, ils tombent sur les cadavres de bêtes sauvages. Lorsqu’ils arrivent au village, il est désert et les habitants vivent dans la crainte dès que le soir tombe. Mais que se passe-t-il ? Il ne leur en faut pas plus pour mener l’enquête et la découverte risque d’être surprenante.

L’intrigue est bonne et bien menée, avec son lot d’action et de problèmes, on n’a pas le temps de s’ennuyer. C’est très bien rythmé et dès les premières pages, on est happé par cette histoire qui est prenante et haletante. Un roman d’aventure pure et dure avec un soupçon de fantastique pour égayer le tout. Le mystère reste entier pendant un bon moment jusqu’à ce qu’on découvre la cause de cette peur et elle est pour le moins originale. Mais le pire reste à venir et il va falloir agir vite pour arrêter cette catastrophe.

Les personnages sont intéressants et attachants. C’est un groupe assez éclectique avec des caractères bien trempés mais cela fait leur charme. Aurélien est rêveur, il a besoin d’écrire et il prend souvent des notes sur tout ce qui l’entoure pour l’aider à construire des histoires. Aurore est du type « princesse », jeune fille bien propre sur elle mais qui va s’avérer pleine de surprises, comme les autres d’ailleurs. On pourrait facilement les enfermer dans des cases, en faire des clichés alors que ce n’est pas le cas. Du fait de sa grande carrure, Jean-Martial paraît menaçant alors que ce n’est qu’une façade. Samir subit les conséquences des actes de ses frères qui ont laissé un mauvais souvenir, donc on le juge alors qu’il n’a rien fait, etc. Un groupe quelque peu dissipé qui va pourtant vivre ensemble une histoire incroyable et peut-être même un début d’amitié qui les liera à jamais.

Quelques illustrations égayent l’histoire ce qui ne pourra que plaire les jeunes lecteurs pour les aider à imaginer ce qui se passe. Elles sont plaisantes et nous permet de visualiser ces personnages. L’autre petit plus du livre est qu’à la fin on trouve un petit dossier en lien avec le sujet du livre. Je n’en parle pas volontairement pour éviter tout spoiler, mais j’ai trouvé ça très intéressant et instructif.

En bref, Quand les poules avaient des dents est un premier tome très sympathique que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire. Cela a été une très bonne découverte. L’intrigue est bonne et bien menée, haletante et pleine de rebondissements avec un message écologique derrière. Les personnages sont intéressants et sympathiques, on a là un groupe éclectique plutôt amusant et je suis très curieuse de les retrouver dans une nouvelle aventure. Affaire à suivre !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Demain il sera trop tard de Jean-Christophe Tixier

Le Secret de la Dame en Rouge de Béatrice Bottet (La Dame en Rouge 1)

Fais-moi peur de Malika Ferdjoukh

Terres de glace de Cassandra O'Donnell (Malenfer, Terres de Magie 5)

Les ailes d’émeraude d’Alexiane De Lys (Les ailes d’émeraude 1)