Rechercher dans ce blog

23/06/2018

Orage petit seigneur des ténèbres de Julien Hervieux

Quatrième de couverture

Et si on changeait la fin du conte ? 
Orage est un petit seigneur des ténèbres. Comme son père et son grand-père avant lui, son destin est tout tracé : il devra un jour enlever une princesse et perdre le combat contre le chevalier qui viendra la sauver. Tout ceci ennuie déjà beaucoup Orage, et plus encore les leçons interminables qu’il reçoit pour devenir un vrai méchant ! 
Son idée ? Enlever la princesse immédiatement pour être débarrassé et faire enfin ce qui lui plait !

Mon avis

Après avoir lu Le trésor de l’île sans nom de Gilles Abier, j’étais curieuse de découvrir un nouveau titre au sein des éditions Poulpe Fictions. Je me suis donc lancée dans Orage petit seigneur des ténèbres qui me faisait de l’œil car ça pouvait être amusant. Et je dois vous dire que j’ai adoré cette lecture qui est rafraichissante et drôle.

Pourtant, je vous avoue que les romans humoristiques pour les 9-12 ans ne sont pas spécialement ma tasse de thé. Mais en tant que libraire, il faut bien que je m’ouvre un peu à tout type de littérature (et j’en ai un peu marre de ne conseiller que du Journal d’un dégonflé que tout le monde connaît).

Orage petit seigneur des ténèbres est donc mon nouveau coup de cœur et j’espère qu’il attirera l’attention sur lui car c’est une lecture qui mérite d’être lue et qui j’en suis certaine pourra plaire au plus grand nombre. Du coup, je vais tâcher de lire sous peu un autre titre des Éditions Poulpe Fictions qui mérite aussi qu’on s’y penche un peu. Pour le moment, je suis convaincue par leur ligne éditoriale !

Orage petit seigneur des ténèbres est un détournement de contes comme je les aime avec un fort message féministe en prime, ce qui n’est pas négligeable. Moi qui adore les détournements de contes, j’ai été servi. Julien Hervieux réutilise le principe de la princesse en détresse, enlever par un seigneur malfaisant et qui doit être délivrée par le prince charmant. Mais il nous propose une version très personnelle de l’histoire et je dois avouer que j’adore sa vision !

Orage est le futur Seigneur des ténèbres. On le prépare à devenir le méchant de l’histoire, celui qui enlèvera la princesse. Mais Orage n’a aucune envie de le devenir et ne comprend pas pourquoi il devrait perdre face au héros. Afin qu’on le laisse tranquille, il décide d’ores et déjà d’enlever la princesse, après tout, si sa tâche est exécutée, plus besoin d’apprendre à mal écrire (la lettre de rançon), à se forcer à avoir un rire terrifiant, ce genre de choses. Mais évidemment, tout ne va pas se passer comme prévu. Orage a fait une grosse bêtise et pourrait bien changer le fonctionnement de son petit monde.

L’histoire est juste énorme. C’est vraiment très frais et très drôle. La manière dont le conte est détourné, quand on comprend les tenants et les aboutissants de l’histoire, on peut comprendre le sentiment d’injustice et de colère d’Orage qui n’a vraiment aucune envie de succéder à son père en tant que Seigneur des ténèbres.

L’écriture de l’auteur est très bonne, dès les premières pages, on est plongé dans son univers et je n’avais aucune envie d’en sortir. J’étais un peu frustrée, c’était trop court pour moi ! J’en voulais plus mais l’histoire est parfaite comme elle est. L’action arrive vite, Orage n’y va pas par quatre chemins et poursuit son but, même si cela ne plaît pas à tout le monde.

Les personnages sont attachants, Orage en premier lieu qui n’a rien de méchant ou de cruel. C’est juste un enfant, un petit garçon à qui on rabâche sans cesse qu’il va devoir perdre face au héros qui viendra sauver la belle princesse. Mais Orage n’a aucune envie de perdre et ne comprend pas pourquoi il est obligé d’apprendre tout ça et de faire ça. Quant à la princesse, elle est aussi amusante, elle s’offusque quand Orage vient la kidnapper alors qu’elle n’est même pas prête et qu’il s’apprête à bouleverser l’ordre des choses. Mais son avis sur Orage risque de bien changer la donne au vu des révélations qui seront faites.

Quelques illustrations égayent l’histoire, comme bien souvent dans ce type de roman et elles sont plutôt sympathique. Dans la version que j’ai lue, elles n’y étaient pas mais j’ai pu les voir une fois à la librairie et ça met une certaine ambiance. Après on aime ou pas ce type de graphisme mais je trouve que ça correspond bien à l’histoire.

En bref, Orage petit seigneur des ténèbres est un roman que j’ai adoré ! L’histoire est drôle et les renversements de situations ainsi que les révélations sont très bonnes. Les personnages sont très attachants et sympathiques pour la plupart, même du côté des « méchants ». Julien Hervieux bouleverse totalement l’ordre des choses dans ce "conte" et nous propose une histoire hilarante pour le meilleur mais surtout pour le rire !

Ah et je ne vous ai pas dit, mais Julien Hervieux c’est l’Odieux Connard. Peut-être de quoi vous convaincre de vous pencher sur ce livre hilarant…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***