Le continent Crépuscule d’Éric Sanvoisin et Federica Frenna (Le Maître des Licornes 2)

Quatrième de couverture

Afin de retrouver sa licorne, Aëlig et son nouvel ami embarquent à bord d'un navire pour gagner Crépuscule, le continent où l'on ne revient jamais. Le bateau est une épave, et les incidents se multiplient mais le duo parvient à Crépuscule. Là, Aëlig en est certain, sa licorne l'attend.

Mon avis

Le continent Crépuscule est le 2e tome du Maître des Licornes dont j’avais bien apprécié le premier volume. Cette suite est à la hauteur du premier et je suis maintenant très curieuse de connaître le dernier tome et avoir toutes les réponses à mes questions sur la raison de l’enlèvement de la licorne.

Aëlig est à la poursuite de sa licorne qui a disparu. Il désire se rendre à Crépuscule car il est certain que c’est là-bas qu’elle se trouve. Grâce à son nouvel ami Azmir, ils vont tout tenter pour y parvenir. Mais le chemin risque d’être périlleux et plus compliqué qu’il ne l’escomptait.

L’intrigue est bonne et bien menée, comme il s’agit d’un roman de premières lectures, cela se lit très vite donc il y a un côté frustrant pour moi car ça s’est terminé trop tôt (ça ne m’a pris que quelques minutes pour le lire). Mais je dois dire que c’est prenant et intéressant, avec son lot d’action et de problèmes. Il y a aussi des rebondissements et j’avoue que je suis très curieuse de connaître la suite et fin car avec ce qui s’est passé ici, les ennuis ne font que commencer !

Les personnages sont toujours aussi intéressants. Je dois avouer qu’Azmir est un personnage qui m’intrigue énormément. Je me pose pas mal de question sur lui. Quant à Aëlig, c’est un jeune garçon courageux auquel on ne peut que s’attacher. On espère vraiment qu’il parviendra au bout de sa quête et qu’il retrouve sa licorne.

En bref, Le continent Crépuscule est une suite réussie, même si j’avoue que cela a un côté frustrant pour moi puisque je l’ai lu très vite. Néanmoins, c’est une série intéressante qui ne pourra que plaire aux enfants qui aiment les mondes imaginaires et veulent s’initier à la Fantasy. L’intrigue est bonne et bien menée avec son lot d’actions et de problèmes et l’on a envie de savoir ce qui va se passer. Un roman efficace dont il me tarde de lire le dernier tome.

A partir de 7 ans.

Commentaires

Publier un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***