Rechercher dans ce blog

12/09/2018

Le Renard et la Couronne de Yann Fastier

Quatrième de couverture

Jetée sur les chemins à dix ans suite à la mort de sa grand-mère, sa seule famille, Ana s’engage sans le savoir pour un voyage long et aventureux à travers l’Europe. De l’Adriatique aux Carpates en passant par la campagne française, Ana partagera la vie d’enfants des rues, sera adoptée par un vieux et doux naturalistes, croisera la route de révolutionnaires, d’espions et de despotes, sera menacée de mort, jetée dans la sinistre prison Saint-Lazare et prise dans des intrigues de palais.
Sous les rafales de la bora, au cœur des Provinces Illyriennes, Ana s’apprête à vivre un destin hors du commun.

Mon avis

Une belle couverture, un titre intriguant et une 4e de couverture alléchante, il ne m’en fallait pas plus pour me lancer dans ce livre que j’ai tout simplement adoré. C’est une superbe histoire que je vous conseille grandement, il serait dommage de passer à côté de cette petite pépite. Sans être un gros coup de cœur, cela reste une excellente lecture, donc franchement, n’hésitez surtout pas.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. Et puis très honnêtement mieux vous laisser emporter par l’histoire, elle n’en sera que meilleure.

L’écriture de l’auteur est maîtrisée, très agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire. C’est une écriture très mature et ça fait du bien de lire des textes de cette qualité littéraire.

Le Renard et la Couronne est à la frontière des genres, je ne vous dis pas le débat avec une collègue au boulot pour savoir où le classer. On retrouve tous les codes de la Fantasy mais implanté dans un décor bien connu, très historique, même si la fiction prend une grande part. C’est d’ailleurs assez déstabilisant mais c’est aussi ce qui fait l’intérêt de cette histoire. Tout semble réel et pourtant, on est emporté dans un récit initiatique typique de ce qu’on peut trouver dans la Fantasy avec son lot de complot et de destin incroyable.

Maîtrisé avec une main de maître, Yann Fastier nous plonge dans une intrigue prenante et haletante. Je ne me suis pas ennuyée un seul instant avec ce livre, avide d’en savoir plus, de découvrir le destin hors norme d’Ana, cette jeune orpheline. Évidemment, par certains aspects cela a quelque chose de classique, on retrouve les codes de l’Heroic Fantasy, mais ce n’est pas dérangeant, loin de là parce que c’est vraiment bien fait. De plus, l’univers reste original et intéressant même si on est dans un cadre réel. L’histoire se déroule en Dalmatie (Croatie actuelle), on voyage en France, etc.

En plus de ce voyage initiatique, on retrouve des complots politiques et vous n’êtes pas sans savoir que j’en suis friande. Là, j’ai eu mon lot de contentement, c’était vraiment prenant et intéressant. Cela arrive assez tardivement dans l’histoire, du moins, les premières révélations à ce sujet. C’est une affaire plus complexe qu’il n’y paraît et très bien ficelé. J’ai été assez étonnée de voir la tournure des événements et ce n’est pas pour me déplaire, elle a gagné en intérêt au fur et à mesure.

L’histoire est partagée en 3 parties, et dans chacune d’elle Ana va évoluer. Elle va être confrontée à différents problèmes mais c’est une jeune fille puis une jeune femme qui a de la ressource et qui saura retomber sur ses pattes. Même si cela ne se fait pas sans aide. Elle trouvera toujours à un moment ou à un autre des alliés pour l’aider dans sa lutte. Une existence bouleversée et mouvementée alors qu’elle est assez jeune. Au début du récit elle a 10 ans et à la fin 21 ans.

Ana est loin d’être l’héroïne parfaite, invincible, elle a ses failles et ses faiblesses mais on ne peut pas lui retirer son courage et sa volonté d’aller de l’avant et de s’en sortir. Elle a une telle envie de vivre, de faire ce qu’elle veut. Elle est déterminée et ira au bout de son but, même si parfois elle ignore où elle va. C’est une vraie aventure qu’elle va vivre, avec son lot de difficultés et d’inconnus et pourtant elle va poursuivre sa route. Ana est une héroïne que l’on ne peut qu’aimer, auquel on s’attache indéniablement et j’ai eu plus d’une fois le cœur serré pour elle quand on voit ce qui lui arrive. Elle passe par tant d’épreuves, tant de souffrance et d’injustice mais Ana , grâce à ses alliés tâchera de relever la tête et d’aller toujours plus loin.

Les personnages secondaires sont vraiment intéressants, ce sont des personnages haut en couleur avec une vraie force. Ils sont remarquables, que ce soit Patrizio, un des enfants des rues, Dunja, la cheffe de cette bande de voleurs qui essaye de survivre ou encore Marion plutôt tard. Autant de personnages qui vont avoir une importance dans la vie d’Ana et qui lui permettront d’arriver là, où elle en est « aujourd’hui ».

En bref, Le Renard et la Couronne est un excellent livre que je vous invite vivement à lire. J’ai vraiment adoré cette histoire qui est prenante avec son lot de rebondissements et de révélations. Une aventure qui ne pourra pas vous laisser indifférent et qui vous fera en plus voyager. Les personnages sont intéressants et attachants et vont nous surprendre par bien des manières. Un livre à découvrir si ce n’est pas encore fait !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***