Rechercher dans ce blog

21/10/2018

Irineï et le Grand Esprit du mammouth de Val Reiyel (Irineï 1)


Quatrième de couverture

Partez dans la toundra pour une aventure palpitante sur fond de découvertes scientifiques, de vivre ensemble et de protection de la planète !

Au cours d'une expédition scientifique en Sibérie, des paléontologues américains extraient du sol gelé une femelle mammouth parfaitement conservée. A leur retour à Los Angeles, ils se trouvent rapidement face à une incroyable énigme : la femelle mammouth porte un petit, les cœurs de la mère et du bébé battent encore... 
Seul Irineï, un jeune chaman de 12 ans qui vit dans une tribu de nomades éleveurs de rennes, connaît la clé du miracle: lors d'un voyage dans le monde des Esprits, il a redonné vie au Grand Esprit du Mammouth qui veut reprendre sa place sur Terre... 
Mais, bien loin des steppes glacées de Sibérie, le mammouth et son petit ne peuvent pas survivre sans Irineï. Pour les sauver, le jeune garçon va vivre loin de chez lui une formidable aventure humaine et spirituelle. Il va se battre pour le respect de la vie des animaux, et l'avenir de la planète.

Mon avis

Irineï et le Grand Esprit du mammouth est un roman qui m’a intrigué. Le fait que cela se passe en Sibérie, qu’il soit question de la découverte d’un animal préhistorique, un mammouth est vraiment intéressant et je n’ai pas été déçue, j’ai beaucoup aimé cette histoire même si là, j’en veux beaucoup à l’auteur de nous laisser avec une telle fin… Mais j’en reparlerai plus tard.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit même si les événements prennent un peu de temps pour se mettre en place. La découverte du mammouth est assez « tardive » vers la moitié du roman. Mais tout ce qui se passe avant reste intéressant donc ce n’est pas gênant que ça prenne son temps. Ça en vaut vraiment la peine.

J’avoue qu’en commençant le livre, je ne me souvenais pas totalement du pitch, j’avais juste en tête l’aspect découverte d’un mammouth et qu’un jeune garçon allait avoir un rôle à jouer auprès de ce dernier. Du coup j’ai été surprise en découvrant certain élément, comme le fait que ça se passe à une époque moderne, avec internet, etc. L’histoire démarre avec Irineï, au fin fond de la Sibérie avec un peuple « nomade » avec ses traditions et nomades, il y a un choc des cultures ! Mais j’ai trouvé ça encore plus intéressant.

L’intrigue est bonne et bien menée, elle prend son temps mais ce n’est pas ennuyeux, loin de là. On découvre tout d’abord Irineï, son peuple, leur mode de fonctionnement, leur lien avec la nature et les animaux mais aussi leur culture, notamment tout ce qui a un lien avec le chamanisme, les esprits. C’est très intéressant et puis la découverte du mammouth va évidemment changer la donne et Irineï va devoir ensuite entreprendre un grand voyage pour venir en l’aide au mammouth, d’une manière ou d’une autre.

Son arrivée aux USA ne se fera pas sans heurt, c’est un nouveau monde pour Irineï, surtout qu’il arrive en Californie alors niveau température, c’est le jour et la nuit par rapport à la Sibérie. , il va porter un autre regard sur notre société, lui qui vient d’une autre culture totalement différente où la nature a une grande importance. Cela permet de se poser des questions et de réfléchir sur nos actes. Ce qui nous semble normal et juste, ne l’est pas nécessairement pour d’autres.

Quant à la fin… mon dieu mais quelle horreur de nous laisser sur un tel cliffhanger ! là, l’auteur a vraiment fait fort, je ne m’y attendais tellement pas et c’est juste frustrant de voir juste après que la suite ne paraîtra pas avant l’année prochaine… En tout cas, avec ça, on a forcément envie de lire la suite parce que ce n’est pas possible de nous laisser comme ça.

L’univers est vraiment intéressant, cela mêle sciences / technologie et magie, notamment en lien avec le chamanisme, le monde des esprits. J’avoue que je suis très curieuse de voir ce que donnera la suite pour en savoir plus à ce sujet. L’histoire a aussi un gros aspect écologique, une mise en garde sur la manière dont on traite la planète, les animaux et un des personnages, Marion, est une militante qui œuvre pour cela, même si son combat risque d’être mis à mal par certaines entreprises.

Irineï est un jeune garçon auquel il peut être facile de s’identifier. Il doute beaucoup de lui en ses capacités de « chaman » et se sent différent et pas toujours intégré au sein de son peuple. Il est vraiment attachant et on le suit avec grand plaisir dans cette aventure. On aimerait le rassurer, lui qui doute beaucoup de lui et qui paraît « fragile ». mais il va totalement se dévoiler lors de son voyage et montrer une grande maturité. Il a des réflexions qui nous pousse à voir autrement, à adopter son point de vue.

En bref, Irineï et le Grand Esprit du mammouth est un roman que j’ai pris plaisir à lire. C’était une belle découverte livresque, même si j’avoue que la fin m’a tué… Ce n’est pas possible de nous laisser dans une telle attente, je veux savoir la suite ! C’est un cliffhanger-de-la-mort-qui-tue et j’espère qu’on l’aura très vite l’année prochaine. L’intrigue est bonne et bien menée, bien que « lente », cela prend son temps, il n’y a pas de longueur et l’on prend plaisir à suivre les personnages qui sont intéressants et attachants. Un roman original que je vous invite à découvrir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Les articles les plus consultés