Leveled de Jay Crownover (Clash 0,5)

Quatrième de couverture

We all need a hero... Let the Saints of Denver begin.

Orlando Frederick knows what it is to be leveled by pain. Instead of focusing on his own, he’s made it his mission to help others : sports stars, wounded war vets, survivors of all kinds. But when Dom, a rugged, damaged, sinfully attractive cop, makes his way into Lando’s physical therapy practive, he might be the biggest challenge yet. Lando love one stubborn man before and barely survived the fallout. He’s not sure he can do it again.

Dominic Voss is a protector. The police badge he wears is not only his job, it’s his identity, so when he’s sidelined because of an injury, the only thing he cares about is getting back on the force. he expects Lando to mend his body, he just doesn’t realize the trainer will also have him working toward a hell of a lot more. As attraction simmers and flares, Dom sees that Lando needs repair of his own... if only the man will let him close enough to mend what’s broken.

Mon avis

Après m’être mise à jour dans la série des Rebecca Kean, je me suis lancée dans cette novella, parue uniquement en anglais qui fait la jonction entre les Marked Men et Clash. J’ai eu connaissance de cette novella en discutant avec quelqu’un sur Twitter et comme je doute qu’elle soit traduite un jour en VF, je me la suis procurée (c’est bien pratique de bosser en librairie où l’on a une partie livre en VO). Une novella que j’ai pris grand plaisir à lire et qui m’aura permis de me remettre à la lecture en anglais.

Leveled raconte donc l’histoire entre Orlando Frederick et Dominic Voss, le premier est l’ex petit ami de Rémi (le jumeau de Rule qui est décédé) et Dominic, le coéquipier de Royal qui s’est fait tirer dessus. Suite à cela, il doit voir un médecin et faire de la rééducation, raison pour laquelle ces deux hommes vont se rencontrer. Et bien évidemment, cela va faire des étincelles, mais cette romance ne sera pas sans heurt. On peut comprendre, vu le vécu des deux hommes, que ça peut être compliqué, notamment du côté de Lando qui cache bon nombre de choses à Dominic.

La narration est double puisque l’on suit par alternance les points de vue de Lando et Dominic si bien qu’on a un accès total à leur pensées et émotions. On comprend très rapidement qu’il y a une vraie alchimie entre les deux et qu’elle est réciproque, donc tout est pour le mieux. C’est pourquoi Lando finit même par renoncer à avoir Dominic pour patient pour qu’ils puissent poursuivre leur relation, quelle qu’elle soit. Une romance qui commence bien mais comme je l’ai dit, elle ne se fera pas sans heurt. Quand on cache trop ses émotions et enfouit certaines douleurs / rancœurs, cela finit forcément par sortir à un moment ou à un autre et généralement, ce n’est jamais au bon moment !

C’est une histoire bien sympathique, qui est bonne et bien menée. Elle est rapide et vraiment très centrée que sur leur relation, contrairement aux Marked Men et Clash qui sont plus complexes car on y trouve une intrigue en plus de la romance. Mais elle est bien faite et efficace dans le genre et je ne pense pas qu’il en fallait plus. Bien évidemment, on sait comment cela va se terminer mais c’est intéressant de voir par quelles « épreuves » ils vont passer pour enfin être heureux et s’affranchir du passé qui risque de mettre à mal leur relation.

Les personnages sont vraiment sympathiques et attachants, je ne les avais qu’entraperçus dans d’autres romans (Rule pour Lando et Asa pour Dominic) donc on ne les connaît pas vraiment et c’est intéressant de pouvoir les côtoyer au plus près ici. Dominic est loyal et protecteur, ça on le voyait déjà à travers les yeux de Royal, c’est le genre de gars avec qui on peut se sentir en sécurité et dont on pourrait rêver. J’ai beaucoup aimé ce personnage, il est déterminé et sait ce qu’il veut et quand il a une idée en tête, il ne l’a pas ailleurs et il compte bien parvenir à ses fins, même si ça doit prendre du temps.

Quant à Lando, il a beaucoup souffert, la mort de Rémi l’a profondément touché, c’est un euphémisme, il est un peu mort avec lui et n’a plus la « force » d’aimer quelqu’un comme il a pu aimer Rémi. Mais cette relation si « idyllique » ne l’était pas vraiment comme on peut s’en rendre compte très rapidement. Tous ces secrets et cachoteries ont beaucoup pesé sur les épaules de Lando, bien plus qu’il ne l’escomptait et cela posera un problème un moment ou à un autre pour ses futures relations, notamment avec Dom.

Je découvre pour la première fois la « vraie » écriture de Jay Crownover puisque je l’ai lu en VO et je dois dire que c’est plutôt simple à lire, et pourtant cela faisait longtemps que je n’avais pas lu en anglais (le dernier c’était The Winner’s Curse et c’était il y a plus de 2 ans), donc il a fallu que je me remette dans le bain mais son écriture m’y a permis aisément. Et puis, très honnêtement, c’est une romance contemporaine dans un univers que je connais bien pour avoir tout lu en français et avec des personnages dont je connais les histoires dans les grandes lignes. Du coup, ça facilite aussi grandement les choses mais je suis contente d’avoir pu lire cette novella, il aurait été dommage de passer à côté.

En bref, Leveled est une romance que j’ai bien apprécié découvrir qui nous permet mieux de cerner ces deux personnages que l’on entrevoit brièvement dans Rule et Asa. Cela nous permet de voir une fin heureuse pour ces deux hommes dont la vie n’a pas toujours été tendre. Une novella qui permet de faire le lien entre les personnages de la série Marked Men et ceux de Clash que je vous invite à lire si cela vous dit parce qu’elle est vraiment chouette.

Commentaires

  1. Contente de l'avoir fait découvrir :) et que tes lectrices de blog n'hésitent pas à se lancer dans la VO, c'est plus simple qu'il n'y parait souvent (surtout si l'on connait bien l'univers) Ta chronique rejoint la mienne sur bien des points, j'en suis ravie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour la VO tout dépend du genre de livres, la Fantasy adulte par exemple, je ne m'y risquerai pas parce que je n'ai pas le niveau et pour le coup ça m'embêterait de ne pas comprendre les 3/4 de ce que je lis parce qu'il y a tellement d'aspect technique, etc. Mais en YA et jeunesse ça va et là comme c'est du contemporain et que je connais bien l'univers, c'est passé tout seul. Et elle a une écriture plutôt facile à lire donc ça a été.

      Et oui ça a été une belle découverte :)

      Supprimer

Publier un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***