Elsie Ciboulette, apprentie sorcière de Kaye Umansky et Ashley King (Elsie Ciboulette 1)

Quatrième de couverture

Lorsqu’Elsie Ciboulette est recrutée pour garder la tour de Magenta Vif, la mystérieuse sorcière du village, elle ne sait pas du tout à quoi s’attendre.
Entre un corbeau ronchon, des voisins intrigants, la préparation d’un philtre d’amour... elle réalise que les choses peuvent rapidement mal tourner. Alors elle va faire ce qu’elle s’était juré de ne jamais faire : de la magie.

Mon avis

Après avoir lu Le pouvoir des sœurs, je me suis lancé dans un autre livre que je venais de recevoir, le premier tome d’Elsie Ciboulette, comme je savais que la lecture n’allait pas me faire long feu. Je dois dire que c’était une lecture plutôt plaisante, simple mais efficace dans le genre et je suis certaine que ça ne pourra que plaire aux enfants avides d’aventure.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. L’écriture de l’autrice est agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre facilement dans l’histoire.

L’intrigue est bonne et bien menée, plutôt simple mais efficace dans le genre. On découvre Elsie qui tient la boutique familiale. La sorcière, Magenta Vif va aller à sa rencontre afin de poster une annonce, elle doit trouver quelqu’un pour garder sa tour durant son absence. Mais rapidement on comprend que cette annonce est réservée à Elsie qui va donc devoir garder la tour pendant une semaine. Cela peut paraître simple mais rapidement les premiers problèmes vont arriver qu’Elsie va devoir gérer. Et au vu des circonstances, elle n’aura d’autres choix que d’utiliser la magie pour arranger tout le monde, pour le meilleur comme pour le pire.

C’est plutôt amusant comme histoire. On voit qu’Elsie essaye de faire en sorte à contenter tout le monde, tout en essayant de se débarrasser au plus vite des voisines gênantes qui ne cessent d’importuner normalement Magenta Vif. Elsie qui se refusait d’approcher du moindre grimoire ou de pratiquer la magie va y être confrontée malgré elle, mais quand on s’y adonne, on y prend goût ! Il y a pas mal d’action, de quoi passer un bon moment de lecture et le roman se lit vraiment d’une traite. Je l’ai lu en quelques heures à peine, c’est dire à quel point c’est rapide à lire et prenant.

Les personnages sont plutôt attachants et intéressants, à commencer par Elsie, mais on s’attache aussi à Corvus, le corbeau (original, n’est-ce pas ?). Certes, il est ronchon mais il peut être de bon conseil. Après tout, il a l’habitude des incessants va-et-vient des voisines.

Quelques illustrations sont présentes dans le roman ce qui est toujours bienvenue dans des romans jeunesses. Cela permet d’aider les jeunes lecteurs à s’immerger davantage dans l’histoire et à se représenter ce qui est en train de se passer. Les illustrations sont plutôt sympathiques.

En bref, Elsie Ciboulette apprentie sorcière est un premier tome bien sympathique que j’ai pris plaisir à lire. L’intrigue est bonne et bien menée avec son lot d’action et de problèmes mais la magie peut en résoudre un certain nombre. Les personnages sont plutôt agréables et sympathiques, de quoi passer un bon moment de lecture en leur compagnie. À quand les prochaines aventures d’Elsie Ciboulette ?

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

A la recherche de Sarai de J.A. Redmerski (Company of Killers 1)

In My Mailbox (401)

Treize tombes de malheur de Darynda Jones (Charley Davidson 13)

Chère Fubuki Katana d'Annelise Heurtier

Mini-Lapin n’a peur de rien de John Bond