Magda Ikklepotts, l'intégrale de Krystel, François Debois, Pascale Bélorgey

Quatrième de couverture

Magda Ikklepotts possède le double-glyphe, ce qui pourrait faire d’elle une sorcière très puissante... À condition, bien sûr, que quelqu’un l’initie à la magie. En attendant, pour gagner sa vie, Magda utilise les quelques pouvoirs qu’elle maîtrise pour arnaquer les antiquaires, et s’amuser aussi un peu, tant qu’à faire. Mais lorsque des attentats perpétrés par une force surnaturelle se produisent, Magda n’a d’autre choix que de se jeter dans l’arène, au péril de sa vie...

Mon avis

C’est en voyant une pub sponsorisée sur Facebook que j’ai eu connaissance de cette BD, pour une fois que ça proposait quelque chose d’intéressant... J’ai donc été voir de quoi ça parlait parce que la couverture avait attisé ma curiosité et le pitch étant prometteur. Dès qu’il est question de sorcière, je ne réponds plus de rien, il faut que j’en sache plus. Je n’ai donc pas hésité trop longtemps avant de me procurer cette BD. Et je dois dire que c’était plutôt sympathique, même si je n’ai pas eu un coup de cœur car j’ai des petites choses à y redire, ça reste une bonne découverte.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. Très rapidement, on est projeté dans l’univers, on découvre Magda et ses petites combines pour pouvoir gagner de l’argent et survivre, une arnaque bien rôdée qui fonctionne jusqu’à ce que les flics débarquent. Une course poursuite s’engage et c’est le début des ennuis pour Magda. Elle va être sollicitée pour se débarrasser d’un sortilège lancé par une sorcière, une autre alors qu’elle pensait être la seule en ville – qui a plongé un quartier de Paris dans une époque lointaine avec un sortilège. C’est le début des ennuis pour Magda qui finalement va être plus impliquée qu’elle ne le croit dans cette chasse aux sorcières.


J’ai beaucoup aimé l’univers, pour ceux qui me connaissent, je suis friande de magie et de sorcellerie, raison pour laquelle j’ai voulu lire cette BD. L’univers est vraiment intéressant mais j’aurai aimé en savoir un peu plus, surtout quand on arrive à la fin, on peut se douter que l’avenir risque d’être incertain. Il y a tellement matière à aller plus loin et je trouve ça dommage que ça ne soit qu’une trilogie et que les auteurs n’aient pas poussé plus loin leur histoire qui aurait pu être vraiment géniale. Voilà pourquoi ce n’est pas un coup de cœur pour moi parce qu’il m’a manqué quelque chose, un peu plus de foisonnement sur la construction de l’univers et de l’intrigue.

On voit que l’on est dans une société où les sorcières existent et sont donc connus des humains, mais elles sont contrôlées, doivent s’enregistrer pour que l’on sache qu’elles sont en ville. Il existe un parti dirigé par Madame Saint-Ange qui est pour un durcissement du traitement des sorcières, etc. Elle a vraiment une dent contre elles et on pourrait facilement tomber dans un régime totalitaire si elle venait au pouvoir, avec une parfaite chasse aux sorcières. Cette femme est assez souvent montrée avec ses idées extrémistes sur la question des sorcières et je trouve que finalement, ça n’est pas vraiment exploité ici. Les auteurs ayant préférés se concentrer sur d’autres choses – tout aussi intéressant, je ne le nie pas – mais c’est en ça que je trouve que l’univers n’est pas assez exploité et ça aurait mérité d’autres tomes pour justement explorer cet aspect de l’histoire.


Assez rapidement l’histoire va se centrer sur Magda, ses facultés hors normes, même si elle n’est pas au plus haut de sa puissance puisqu’elle manque d’entrainement pour être une sorcière accomplie. J’ai d’ailleurs bien aimé cette partie-là, de découvrir son passé et pourquoi elle n’a pas pu être formée. Au fur et à mesure de l’histoire, on va en apprendre beaucoup sur Magda, sur ses pouvoirs si exceptionnels puisqu’elle possède le double-glyphe, elle peut utiliser la magie grâce à ses deux mains, même s’il y en a une, la droite qui est davantage le pouvoir des hommes, n’est pas maîtrisée pleinement. On va en découvrir la raison et j’ai trouvé ça vraiment intéressant.

Ce qui m’a « dérangé », c’est un bien grand mot mais qui explique pourquoi je n’ai pas eu de coup de cœur, c’est que parfois l’intrigue va un peu vite. On passe d’un élément à l’autre en un rien de temps et ça peut manquer un peu de crédibilité à mes yeux, notamment sa relation avec l’un des personnages. C’était un peu soudain, il n’y a pas vraiment de transition. Peut-être dû au format de la BD, sachant que cette trilogie (initialement c’en est une) est assez courte. C’est un format classique de 48 pages, il faut donc condenser quand on est limité de cette manière.


En tout cas, visuellement, j’ai adoré les dessins. Ce sont vraiment de très belles illustrations, un graphisme qui me plaît beaucoup et qui se rapprochent un peu de ce que peut faire Xavier Collette (Le Soufflevent). Donc c’est pour ça que ça m’avait attiré, c’est un peu dans le même genre et le fait qu’on y parle de magie ne pouvait que me convaincre de le lire. Après on aime ou pas, c’est une question de goût, mais moi, ça me parle totalement.

En bref, Magda Ikkelpotts est une BD que j’ai pris plaisir à lire, c’était un univers intéressant mais qui aurait peut-être mérité d’être davantage développé et d’avoir une intrigue un peu plus poussée parce que j’ai trouvé qu’il y avait des moments où ça allait un peu vite. Mais sinon, c’était une très chouette histoire, avec plein de magies comme je les aime, des personnages intéressants et surprenants. Je vous conseille tout de même de la lire car j’ai passé un bon moment de lecture. Mais je ne serais pas contre une suite surtout quand on voit la fin, j’ai envie d’en savoir plus.

Commentaires

  1. Enfin quelqu'un d'autre qui l'a lue ! J'adore cette série et j'en aurais bien repris un peu plus aussi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai que je n'en ai pas entendu parler. Après je ne suis pas spécialement des blogueurs spé BD non plus ^^

      J'ai trouvé ça vraiment sympa et je suis un peu frustrée qu'on nous laisse comme ça, j'en aurai bien repris aussi parce qu'il y a un tel potentiel pour développer cet univers et ces personnages. Mais ça reste une trilogie sympa :)

      Supprimer

Publier un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***