Maman Ours Noël de Ryan T. Higgins (Maman Ours 4)

Quatrième de couverture

Sans surprise, Michel l’ours grincheux n’aime pas Noël. Il veut hiberner et qu’on lui fiche la paix. Mais évidemment, ses oisons adoptifs et leurs trois souris de compagnie sont bien décidés à faire de cette période une grande fête familiale...
Et quand notre Michel, qui déteste aussi la neige, sort déblayer la neige, vêtu de son pyjama rouge et de son bonnet à pompon... il est victime d’une nouvelle erreur d’identité. Et pour qui est-il pris cette fois-ci ? Le Père Noël !

Mon avis

Voici le 4e tome des aventures de Michel, cette Maman Ours qui, malgré lui est devenu Maman de 4 petites oies. J’avais bien apprécié les autres aventures et j’étais curieuse de voir ce que celui-ci allait donner, d’autant plus que cela va se dérouler à Noël (comme par hasard, le livre sort en fin d’année, c’est étonnant !). Et je dois dire que je n’ai pas été déçue du résultat, Michel est fidèle à lui-même et si au départ, il est fâché de cette situation, tout finit pour le mieux.


L’hiver arrive, c’est pour lui le temps d’hiberner, normal pour un ours, mais avec des oies à s’occuper, Michel ne peut pas se le permettre. Il se prépare donc pour affronter cette période qu’il déteste tant, bien décidé à ne PAS fêter Noël non plus. Mais alors qu’il enfile son pyjama rouge et son bonnet pour déneiger dehors, on le prend pour le Père Noël ! Une erreur d’identité qui risque de coûter très cher à Michel qui va devoir, malgré lui, devoir jouer le rôle du Père Noël pour tous les animaux de la forêt.

L’histoire est vraiment amusante, on se demande bien comment Michel va faire pour se sortir de cette situation délicate. Comment décevoir les petits animaux de la forêt ? Comment dire non à ses petites oies qui sont enchantés par la perspective de fêter Noël ? Comme d’habitude, Michel va devoir céder, même s’il déteste tout ça, qu’il fasse froid (oui, il était censé hiberner), les fêtes, les préparatifs, etc. Il va tout de même prendre part à tout ça avec l’aide de ses petites oies et les souris qui ont élu domicile à leurs côtés.


C’est toujours aussi amusant, le texte est assez court et rapide à lire, donc parfaitement adapté pour un jeune lectorat. Si les illustrations sont plutôt parlantes par elles-mêmes, le texte ajoute une vraie touche d’humour pour voir à quel point tout cela contrarie Michel. Même si, soyons honnête, ça se voit à sa tête et que ça ajoute une dose d’humour tant il paraît dépité face à cette situation incongrue.

Les illustrations sont toujours aussi sympathiques, on se prend d’affection pour Michel, même s’il est toujours de mauvaise humeur et pour ses petites oies si enthousiastes dès qu’il faut préparer une fête. Après, on aime ou pas ce type de graphisme, mais je trouve que ça a son charme et si j’en suis rendue au 4e tome, c’est que pour ma part, je l’apprécie grandement.


En bref, Maman Ours Noël est un album que j’ai apprécié découvrir. Ça m’a amusé de voir Michel dans une situation critique, comme c’était le cas dans les tomes précédents mais cette fois-ci, il va devoir jouer les Père Noël alors qu’il n’aime pas les fêtes ni le froid. Une situation désespérée mais qui finira par contenter tout le monde. J’adore les histoires de Michel et j’espère qu’on le retrouvera dans une nouvelle aventure !

À partir de 3 ans.

Commentaires