Où l'océan rencontre le ciel de The Fan Brothers

Quatrième de couverture

Lucas n’a plus que des souvenirs de son grand-père. Ce dernier lui parlait souvent d’un endroit lointain, là où l’océan rencontre le ciel. Pour ne pas l’oublier, le jeune garçon décide de construire un bateau et démarre un long voyage. Arrivera-t-il à destination ?

Le fabuleux voyage d’un petit garçon pour se rappeler de son grand-père. Le nouvel album des Fan Brothers où l’imagination et l’émotion ne rencontrent pas de limite.

Mon avis

Après avoir lu Jules et le renard, je me suis lancée dans Où l’océan rencontre le ciel. J’ai déjà pu lire deux albums des auteurs The Fan Brothers : Le fabuleux voyage du bateau-cerf et Le jardinier de la nuit - que je n’ai pas chroniqué d’ailleurs. Et je dois dire que ce nouvel album est tout aussi magnifique avec un très beau message sur les souvenirs. Une vraie invitation au voyage et à l’imagination. Une quête initiatique qui va apporter beaucoup de réconfort pour Lucas.


Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que cela arrive vite pour s’en rendre compte. Une fois de plus The Fan Brothers m’envoûte totalement avec leur histoire qui est juste magnifique. Un enfant qui n’a presque plus de souvenir de son grand-père qui entreprend un voyage, une quête initiatique afin de recouvrer ces souvenirs et aussi de découvrir cet endroit lointain que lui racontait son grand-père : là où l’océan rencontre le ciel.


Le texte est assez court mais l’essentiel et là, et puis, on est tellement subjugué par les illustrations que le texte finalement passe « presque » au second plan. Il a tout de même son importance pour comprendre ce qui est en train de se dérouler sous nos yeux, mais les images sont-elles que finalement, il n’y a pas vraiment besoin de mots pour se laisser emporter. C’est une invitation au voyage et à l’imagination. Cet album nous fait rêver et nous donne aussi matière à réfléchir avec une grande part de philosophie.


Quant aux illustrations, je pense que je n’ai pas besoin d’épiloguer dessus pendant longtemps. On aime ou pas ce type de graphisme, mais il faut avouer qu’elles sont magnifiques et qu’elles nous emportent dans un autre univers, empli de magie et de rêve. On ne peut pas rester indifférent face à ce type de graphisme.


En bref, Où l’océan rencontre le ciel est un album magnifique que je vous invite vivement à découvrir tant il est magnifique, aussi bien par le texte que par les illustrations qui ont quelque chose d’onirique. À chaque fois, on est transporté dans un voyage, une quête qui permet de nous faire grandir et de voir le monde d’une autre manière. Des albums philosophiques qui me subjuguent à chaque fois, je vous les conseille vraiment !

À partir de 5 ans.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

L’Odyssée d’Hugo de Fabien Clavel (Panique dans la mythologie 1)

In My Mailbox (415)

La fille de 3e B de Christian Grenier (Pierre et Jeanne 1)

In My Mailbox (414)