The Kingdom de Jess Rothenberg

Quatrième de couverture

Ana, mi-humaine, mi-robot, est l'une des sept hybrides conçues pour divertir les visiteurs du parc d'attractions Kingdom, petits comme grands. Sa vie prend cependant un autre tournant quand elle est accusée d'avoir assassiné Owen, l'un des membres du personnel. Commence alors un procès haletant, où la vérité n'est pas forcément celle que l'on croit...

Mon avis

Après avoir lu Victime 2117, je me suis lancée dans The Kingdom, qui était une de mes prévisions de lecture pour le Challenge Giberteens sur Instagram. Comme j’avais envie de lire en soirée, je me suis dit, autant prendre celui-là, ça sera un des deux défis relevés. Je ne pensais pas cependant le terminer dans la soirée, dernière lecture du mois de février, The Kingdom aura été une belle découverte, mais pas un coup de cœur parce que je pense qu’on aurait pu aller bien plus loin dans la réflexion et la construction de cet univers. Mais ça pose des questions intéressantes.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les éléments se mettent en place assez rapidement pour avoir une idée globale de l’histoire. La narration est multiple, on découvre dans un premier temps ce qui s’est passé une heure après le meurtre, puis un compte rendu du procès en cours avant de revenir dans le passé pour découvrir l’histoire d’Ana, cette Fantasiste qui est une hybride : moitié humaine, moitié robot. On y découvre aussi un compte rendu d’une rencontre entre Ana et le Dr Foster.

Ainsi, on va avoir un va et vient constant entre ces 3 temporalités, qui sont à chaque fois bien notifiée de sorte qu’on ne soit pas perdus. Cette alternance nous permet de remettre petit à petit les éléments en place et découvrir ce qui a bien pu se passer et pourquoi Ana a été accusée de meurtre.

Je dois dire qu’avec un tel pitch, l’intrigue n’était pas tout à fait celle à laquelle je m’attendais donc j’ai été assez surprise par la tournure des événements surtout qu’il faut l’avouer, pendant une bonne partie de l’histoire, on ne sait pas très bien ce qui se passe. Il faut dire qu’Ana n’est pas au courant de grand-chose non plus. Ce n’est que petit à petit, à mesure que l’on peut prendre conscience de ce qui se passe, donc pour ça, le côté suspense est maintenu pendant un bon moment parce qu’on est dans le flou artistique. Mais c’est intéressant et ça intrigue, ça donne envie d’en savoir plus, de comprendre ce qui se passe. Donc à ce niveau-là, aucun problème, la tension se fait plus intense à mesure qu’on avance.

L’univers est intéressant mais je pense que ça aurait pu être davantage exploité, plus approfondi pour que ce livre soit encore plus poignant avec plus d’intérêt encore puisqu’il soulève des questions pertinentes. Après, ça ne reste que mon avis. Sorte de parc d’attraction à la Disneyland, « The Kingdom » permet de découvrir différents univers terrestres, de la jungle, au froid polaire, on découvre ainsi différents animaux (qui sont tous des hybrides) et qui sont « animés » par d’autres hybrides mais humanoïdes comme Ana et ses sœurs. Au nombre de sept, elles sont là pour accueillir les visiteurs et surtout se mettre à leur service. Leurs désirs sont des ordres pour elles. On suit plus particulièrement Ana qui va faire la connaissance d’Owen, un agent d’entretien avec qui elle va se lier d’amitié donc on se demande bien comment elle a pu le tuer, sachant que ces Fantasistes sont purement pacifiques et programmés pour être gentilles et serviables. Mais au fur et à mesure qu’on les voit interagir tous les deux, on peut se poser pas mal de questions sur l’existence de ces Fantasistes.

Un monde parfait où tous les rêves sont possibles et peuvent se réaliser, du moment que l’on est du bon côté de la barrière, car entre les murs de The Kingdom, la réalité est tout autre. Ce qui semble être perfection et rêve peut rapidement devenir un cauchemar si on ne respecte pas les règles et ça, les Fantasistes l’ont bien compris.

Cette histoire pose pas mal de questions et donne matière à réfléchir, même si je ne veux pas trop le développer ici par peur de spoiler, ce qui n’aurait aucun intérêt. Le but est quand même de vous laisser le plaisir de la découverte, mais je pense que les éléments soulevés ici auraient pu être plus approfondis et le développement de l’univers en dehors de The Kingdom aurait pu être intéressant car au final, on ne sait pas grand-chose de ce qui se passe au-delà du parc. En même temps, Ana est confinée entre les murs mais dans l’intrigue que je m’étais imaginée, je pensais qu’on en saurait plus et les révélations finales n’ont pas eu autant d’impact que ça… et pourtant, vu le sujet, ça aurait dû. D’où le fait que ce ne soit pas un coup de cœur, il m’a manqué quelque chose, même si je reconnais que l’univers est original et que j’ai quand même pris plaisir à découvrir ce livre.

Quant aux personnages, Ana est très attachante, on ne peut que l’aimer, elle est programmée pour cela, même si on voit au fur et à mesure de l’histoire que sa manière d’être change, surtout aux côtés d’Owen qui va avoir une importance dans cette métamorphose. Elle est très attachée à ses sœurs, surtout à Nia (Pania de son vrai nom). Elle est assez naïve et en même temps, elle se pose pas mal de questions sur le monde qui l’entoure qui prouvent qu’elle n’est pas si dupe que ça… C’est un personnage qui m’a bien plu, même si là encore, on aurait pu approfondir davantage par rapport à sa nature.

En bref, The Kingdom est un roman intéressant et assez intrigant. Pendant une bonne partie de l’histoire, on ne sait pas trop ce qui se passe, c’est très mystérieux mais on se pose pas mal de questions et puis petit à petit les éléments arrivent et nous permettent de comprendre ce qui se passent. Mais j’avoue que j’aurai aimé que la réflexion aille beaucoup plus loin, que l’univers soit davantage développé parce que le sujet traité est vraiment intéressant et c’est dommage de ne pas être allée au bout, de ne pas avoir poussé ça plus loin. Mais cela reste une lecture agréable tout de même.

Commentaires

  1. Juste avec la couverture, mon attention a été attiré. Avec ton avis et le fait que tu l'as lu d'un trait c'est encore plus intriguant! Je le note et merci pour cette découverte :)

    RépondreSupprimer
  2. Il est dans mas wish list et je ne m'attendais pas à cet aspect mystérieux aussi présent, mais ça me plaît bien :)

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***