L'agence Mondétranges, tome 1 de L.D. Lapinski

Quatrième de couverture

Lorsque la jeune Flick Hudson se retrouve par hasard dans l’Agence de Voyages Mondétranges tenue par Jonathan Mercator, elle découvre un secret incroyable :
« Chacune de ces valises possèdes le pouvoir de t’envoyer dans un monde différent. Il suffit d’entrer dedans. »
Flick, qui n’a jamais cru à l’existence de la magie, peine à se laisser convaincre que ce n’est pas une farce. La voilà pourtant nommée membre de la Société Mondétranges, et aussi embarquée dans une aventure fantastique qui est loin d’être la dernière…

Mon avis

Après avoir lu le 1er tome des Terres de l’Oubli, je me suis lancé dans le 1er tome de L’Agence Mondétranges, j’avais envie de changer de tranche d’âge et d’avoir une lecture un peu plus légère et je dois dire que ça a été une belle découverte. Certes, pas un coup de cœur, mais une bonne mise en bouche qui m’aura permis de voyager un peu… Vu les temps qui courent, ça fait du bien !

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. L’écriture de l’autrice est agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire qui est vraiment chouette.

On découvre dans un premier temps la nouvelle vie de Flick, elle vient d’emménager en ville, elle doit gérer son petit frère, un bébé avec qui c’est compliqué. Elle est souvent livrée à elle-même. Sa découverte de l’Agence Mondétranges va lui changer la vie, mais à un point qu’elle n’imaginait pas. Elle va découvrir tout un monde de magie qui, grâce à des valises va pouvoir lui permettre de voyager entre les mondes. Ce n’est pas sans rappeler la série Les Entremondes, même si les deux histoires n’ont rien à voir l’une avec l’autre.

L’intrigue est bonne et bien menée, simple mais efficace. Ça file droit, il n’y a pas de longueurs donc c’est une bonne chose, il n’y a pas de perte de temps. L’action est omniprésente de sorte qu’on n’ait pas le temps de s’ennuyer, il y a pas mal de rebondissements et de révélations, de quoi passer un bon moment de lecture. D’autant qu’il y a encore pas mal de questions sans réponses, donc j’ai hâte de voir le prochain tome et voir où tout cela va nous mener.

L’univers est intéressant, pour l’instant, ce n’est qu’une esquisse, on voit un peu le fonctionnement desdites valises, la découverte des mondes et comment la magie existe et les problèmes engendrés. Mais c’est une bonne mise en bouche, ça m’a beaucoup intrigué et je me demandai ce que j’allais découvrir. ma curiosité a été piquée à vif et la découverte a vraiment été très bonne. Même s’il faut être honnête, ça reste un univers simple mais je suis certaine que l’autrice a beaucoup de choses à nous faire découvrir et j’espère que dans le prochain tome, tout cela va s’étoffer et se complexifier.

Quant aux personnages, ils sont plutôt intéressants et sympathiques dans l’ensemble. Ils vont pas mal nous surprendre aussi et montrer différentes facettes de leur personnalité. Plus on avance dans l’histoire et plus on va apprendre à les connaître et à y voir certaines failles. Mais ils ont du cœur et ils vont en apprendre beaucoup sur eux.

Flick est une jeune adolescente (pré-ado) qui a déjà de lourdes responsabilités sur son dos. Elle est mature, mais cela cache quelque chose, ce n’est qu’une apparence car en vérité, elle est bien seule et se sent incomprise. Sa rencontre avec Jonathan va changer beaucoup de choses, lui permettre de voir tout un univers qu’elle ne soupçonnait pas et lui offrir de nouvelles perspectives. Même si tout ne va pas se passer comme prévu, mais je n’en dirai pas plus.

Quant à Jonathan, il s’est retrouvé à la tête de l’Agence, quasiment l’un des derniers membres de cet ordre si particulier. Une charge lourde sur ses épaules aussi mais il y met tout son cœur pour que tout se passe pour le mieux. Mais lui aussi à quelques secrets qu’il s’est bien gardé de dévoiler à sa nouvelle amie.

En bref, ce premier tome de L’Agence Mondétranges était vraiment très sympathique. Sans être pour autant un coup de cœur, ça reste efficace dans le genre, j’ai passé un bon moment de lecture et c’est tout ce qui compte. L’intrigue est bonne et bien menée, simple mais efficace et je suis certaine que les enfants y trouveront plaisir à leur tour. L’univers est intéressant, une bonne mise en bouche et je suis très curieuse de voir ce que donnera la suite et d’en apprendre plus à ce sujet. Les personnages sont plutôt attachants même s’ils sont loin d’être parfaits et qu’ils prennent parfois de mauvaises décision. Mais, en même temps, la perfection serait ennuyeuse et surtout irréaliste, ça n’aurait pas grand intérêt si tout se passait bien dans le meilleur des mondes. Je suis curieuse de lire la suite et voir où tout cela va nous mener.

Commentaires