La Lady au parapluie noir de Mary Balogh

Quatrième de couverture

De passage dans une auberge malfamée, le vicomte Kincade est attaqué par des malandrins. Mais le drame vire au burlesque quand une espèce de furie en chemise de nuit met les voleurs en déroute à grands coups de parapluie. Le vicomte est mortifié. Quoi de plus humiliant pour un gentleman que d’être défendu par une faible femme ? Il va être la risée du Tout-Londres quand l’histoire se saura ! Et le pire reste à venir, car en guise de remerciement la pétulante Daisy lui demande de lui ouvrir les portes de la bonne société. Impossible de refuser sans passer pour un goujat. Voilà donc notre vicomte coincé avec cette femme exaspérante... horripilante... et adorable.

Mon avis

Après avoir lu Le diseur de mots, je me suis lancé dans La lady au parapluie noir. J’avais envie de rester dans de l’adulte mais de changer de genre, quelque chose de plus léger et rapide à lire aussi. Et quoi de mieux que de la romance historique pour cela ? Je venais de recevoir ce nouveau titre dans la collection Regency, donc je n’ai pas hésité un seul instant à me lancer dedans et une fois de plus j’ai été totalement conquise par ma lecture. Décidément ce début de collection démarre très bien !

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent très vite pour s’en rendre compte. L’écriture de l’autrice est très agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire qui est vraiment prenante et amusante ! J’ai vraiment passé un très bon moment en compagnie de Kincade et Daisy qui forment un duo merveilleux…

L’intrigue est bonne et bien menée, c’est vraiment plaisant à suivre, assez drôle et léger. C’est parfait pour se détendre. Une très bonne comédie romantique mais le fait que ce soit aussi un roman historique avec un côté guindé, sous la régence, je dois dire que ça ajoute une autre saveur à l’histoire.

L’histoire démarre sur des chapeaux de roue car très rapidement on découvre Kincade, son attaque et surtout son sauvetage par Daisy. La narration est double, on suit par alternance les points de vue des deux personnages (à la 3e personne) ce qui nous permet d’en savoir plus sur la situation, ce qu’ils pensent, etc. Ainsi, on se rend bien compte que Daisy n’a rien de calculateur comme peut le penser Kincade, bien au contraire… Mais j’y reviendrais un peu plus tard.

Les rebondissements sont nombreux, ainsi que les révélations qui nous permettent de comprendre ce qui a pu se passer et pourquoi Kincade a été attaqué de la sorte. Mais je vous laisse découvrir tout cela par vous-même. Une histoire assez simple dans le fond mais qui reste très efficace et prenante, j’avais envie de découvrir ce qui allait se passer par la suite, et comment une romance peut naître dans ces conditions alors qu’il y a tellement de non-dits de la part de Kincade et que Daisy est à des lieues d’envisager le moindre mariage pour elle.
Si l’histoire est simple, il n’empêche que ça ne fonctionnerait pas autant sans ses personnages. ils sont juste savoureux, je les ai adorés tous les deux. Ils semblent tellement dissociables et pourtant ils ont certain point commun, ce qui explique aussi pourquoi ils sont fait pour être ensemble.

Daisy est totalement hors de son temps, elle ne se rend pas compte que son comportement n’est pas convenable pour l’époque, même si elle est « vieille fille » et qu’elle ne compte pas se marier. Mais elle est prête à tout pour sa sœur, pour qu’elle soit heureuse, mais elle ne se rend pas compte non plus qu’elle en fait trop. Elle est terriblement attachante, comment ne pas l’être ? Elle est altruiste, ne pense qu’au bien des autres avant son propre bien-être ce qui la met parfois dans des situations critiques et le Vicomte Kincade n’était pas prêt à tomber sur une telle tornade… Une tornade qui ravira évidemment son cœur.

Kincade représente parfaitement le lord anglais, il a le flegme, la présence, bien sous tous rapport et quand on voit sa famille, il ne peut en être autrement, d’autant que c’est lui qui détient le titre. Et quand cette tornade va débouler dans sa vie, il n’était pas prêt à y survivre et à lui laisser son cœur. Pourtant, petit à petit, on le voit s’ouvrir, on voit qu’ils sont fait pour être ensemble et qu’il ne peut en être autrement. Il n’est pas si coincé que ça et peut avoir de l’humour.

La romance s’installe petit à petit, ça n’a rien d’une évidence pour les deux. Ils sont totalement aveugles face à cet amour naissant mais il faudra bien se rendre à l’évidence qu’il existe une alchimie entre les deux. Par ailleurs, Kincade ne peut pas laisser cette femme en totale liberté, il ne s’en remettrait pas, à tout point de vue.

En bref, La Lady au parapluie noir est une romance que j’ai adoré découvrir. C’est frais, drôle et romantique en même temps. L’intrigue est assez simple en soi mais très efficace et prenante et il est vrai qu’elle n’aurait pas la même saveur sans ses personnages qui sont juste géniaux. Daisy est une jeune femme pleine de bonne volonté, altruiste qui ne se rend pas toujours compte dans quelle situation elle se met. Le pire c’est qu’elle pense tellement aux autres qu’elle en oublie à son propre bien être mais le destin a mis sur son chemin le Vicomte Kincade qui saura lui rappeler certaines règles de bon sens. Une belle romance en slow burn comme je les aime, qui se dessine en filigrane au fur et à mesure, jusqu’à ce qu’ils prennent conscience de leur sentiments pour l’autre. Une romance à découvrir !

Commentaires