Reine des ronces de Richelle Mead (Cygne Noir 2)

Quatrième de couverture

Eugenie Markham est devenue reine de Terre-de-Daléa. Ça n'a rien d'une vie de château. Son royaume est en ruine, tout comme sa vie sentimentale... Et il y a toujours cette prophétie qui annonce que son premier né détruira l'humanité. Mais elle a d'autres sujets d'inquiétude : des jeunes filles sont enlevées en Outremonde et tous s'en contrefichent, y compris les hommes de sa vie. Avec ou sans leur aide, Eugenie doit résoudre cette énigme et apprendre à se fier à un pouvoir qu'elle maîtrise à peine. Car l'ennemi auquel elle doit faire face est rusé, subtil et s'intéresse à elle de manière très personnelle.

Mon avis

Ce deuxième tome dépasse largement le premier alors qu'il était déjà très bon. C'est toujours un plaisir de se plonger dans les écrits de Richelle Mead et il est bien dommage que le tome 3 de cette série sorte dans si longtemps, ça va être difficile d'attendre.

Dès le début on nous plonge dans l'univers chamanique d'Eugénie avec une intervention avant qu'elle ne soit obligée de retourner dans l'Outremonde pour accomplir son devoir en tant que reine, à savoir aller à une fête organisée en l'honneur de la future naissance du bébé de Maiwenn. Evidemment, cela ne la ravit pas, mais elle n'a pas le choix, d'autant que Kiyo y sera (normal en même temps...). Elle va ainsi faire la rencontre de plusieurs personnes importantes, et d'autres qui ne cachent pas le fait qu'ils veulent la mettre dans son lit, mais elle tient bon et est toujours bien entourée... et puis Dorian n'est jamais bien loin pour veiller. Eugénie est partagée entre son devoir de chaman (donc on la voit parfois dans ses interventions) mais également dans son rôle de reine, même si elle le refuse encore.

Puis, alors qu'elle rentrait chez elle, et qu'elle s'approchait d'un village, elle commence à prendre l'ampleur des « dégâts » survenus lors du changement de dirigeant. Son pays a changé et son peuple éprouve maintenant des difficultés à survivre, par ailleurs, on lui fait part de certaines disparitions de filles qui ont eu lieu dans ce fameux village. Personne n'y fait attention, pensant que la jeune fille s'est enfuie chez son fiancé, mais Eugénie va mener sa propre enquête. Et là, bien assez rapidement, les actions ne cessent de s'enchainer et elle va vite se rendre compte que cela cache bien plus de choses qu'il n'y parait. La recherche de sa sœur se poursuit et l'on pourra avoir quelques surprises de ce côté-là également...

Dans ce tome Eugénie gagne en « maturité » et prend enfin ses responsabilités dans ce royaume qu'elle n'avait pas voulu. Après tout, dans sa tête elle se considère toujours comme une « simple » humaine, ce qu'elle n'est pas au vu de son ascendance. Elle est toujours entourée de Kiyo (...) et de Dorian quand elle a besoin d'aide, même si pour ce dernier, elle aimerait s'en passer parfois alors qu'on voit qu'il le fait vraiment dans une bonne intention. Dorian est un salaud, faut dire ce qui est car il voit principalement ses intérêts et fait tout pour embarrasser Eugénie et la mettre dans des situations impossibles et il ne cache pas le fait qu'il veuille la mettre dans son lit non plus. Mais il est quand même sincère, surtout quand il s'agit d'Eugénie. Il est toujours là et fera tout pour la protéger si c'est nécessaire.

Eugénie continue de s'exercer magiquement, même si ça ne plait pas à tout le monde. Seulement, elle ne peut pas passer outre et simplement les ignorer car plus le temps passe, plus ça irradie d'elle sans... Et si elle ne parvient pas à les maîtriser, cela pourrait être bien pire donc elle se retrouve un peu face à un dilemme.

Ce tome est plus sombre par certains aspects mais c'est ce qui le rend meilleur. Même si je ne m'attendais pas forcément à ce que ça prenne une telle tournure. Mais c'est assez important car ça la fait réagir et agir, même si pour cela elle devient de plus en plus terrifiante quand on voit les pouvoirs qu'elle détient entre ses mains. En tout cas, Richelle Mead nous prouve une fois de plus le talent qu'elle a et j'ai vraiment hâte de me replonger dans cette histoire car ça devient de plus en plus intéressant et il me tarde de voir l'évolution d'Eugénie (et aussi si avec Dorian, il peut se passer quelque chose... c'est très bien parti en tout cas... ^^)

Commentaires

  1. j'ai dévorer se tome même ci au début j'ai eu du mal a rentrée dedans une foit entrée dedans dur dur d en sortir on veut savoir la suite et la fin donne envie d en lire davantage merci pour tes cornique elle mon fait découvrir quelque univers que je n'arrive plus a quitter pour mon plus grand plaisir

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

Un jour, je serai pompier de Quentin Gréban

La Belle Sauvage de Philip Pullman (La Trilogie de la Poussière 1)

Sans raison apparente de Charlotte Bousquet

In My Mailbox (306)