Nanorigines de Florent Maudoux (Freaks' Squeele 5)

Quatrième de couverture

Après les tentatives croisées d’assassinat de son directeur, la F.E.A.H., l’université des héros, reprend sa scolarité aussi normalement que possible. Malheureusement, suite à l’annonce d’un projet de loi visant à réduire le nombre d’écoles de héros, le sort de la faculté dépend de sombres archives qui demeurent introuvables. Chance, Xiong Mao et Ombre vont alors se lancer à la recherche des origines de l’université et seront bientôt confrontés à la quête de leur propre identité.

Mon avis

A cause de la loi annonçant la réduction du nombre d’écoles de héros, Chance, Xiong Mao et Ombre devaient trouver dans les archives de l’école, un document attestant de l’ancienneté de leur école pour qu’elle soit sauvée. Sauf qu’au cours de cette recherche, tout ne se passe pas comme prévu et ce n’est plus seulement l’origine de l’université qu’ils doivent trouver mais celle de leur propre identité…

Ce tome est assez particulier car l’on retrouve nos trois héros un lendemain d’une soirée et ils ne se souviennent absolument de rien, même pas de leur propre prénom ! Là, je l’avoue, j’ai eu l’impression de revoir le film Very Bad Trip, d’ailleurs, le fait qu’ils regardent ce qu’ils ont sur eux, dans leur poche, etc. donne le sentiment d’un déjà vu. C’est assez drôle de voir les références disséminées çà et là dans cette BD. Nos trois compères doivent donc tenter de reconstituer les faits pour se souvenir de ce qui a bien pu leur arriver et pourquoi.

Au cours de leurs pérégrinations, ils vont faire la rencontre d’un garçon qui était avec eux à la soirée, mais il est assez louche et semble faire capoter tout ce qu’entreprennent Chance, Xiong Mao et Ombre. La fin est des plus frustrantes si l’on n’a pas la suite parce qu’on a un bon cliffhanger avec une révélation qui nous laisse pantois. Heureusement pour moi, j’avais la suite sous la main et je ne me suis pas gênée pour enchaîner pour savoir ce qui allait se passer.

Nos trois héros se redécouvrent, les affinités passées reviennent, comme c’est étrange ! Mais il n’y a pas que ça d’étranges, il y a également l’apparence d’un des personnages qui changent considérablement et sur le coup ça fait assez bizarre.

Nanorigines est un volume riche en rebondissement, en révélations assez étrange par certains aspects mais vraiment très intéressant. Décidément je suis totalement fan de cette série, j’adore et je compte bien lire tous les spins offs disponibles !

Commentaires

  1. Oui oui, et une nouvelle accro à Mau !! (je viens de lire la nouvelle présente dans Doggybag #3 sur la maman de Petit Panda ... MAGNIFIQUE j'en ai encore les yeux qui pétillent) :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :) je vais tâcher de me prendre les spin off sur Funérailles :D

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Asynchrone de Fabien Clavel

Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard de Laëtitia Constant

Concours Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard [TERMINE]