Un été pas comme les autres d’Elodie Nowodazkij (Emilia et Nick 1)

Quatrième de couverture

A 16 ans, Emilia est étudiante en danse classique à New York. Elle n’a qu’un seul objectif : décrocher un rôle dans un ballet. Pour cela, elle doit s’entraîner à fond… Mais ses pensées sont en permanence occupées par le séduisant Nick, le meilleur ami de son frère.
De toute façon, le jeune homme est un coureur invétéré et il enchaîne les histoires d’un soir avec insouciance. En apparence, ça lui va très bien, il n’attend rien d’autre et refuse de s’engager dans une relation sérieuse.
Emilia et Nick ne semblent vraiment pas sur la même longueur d’onde. Mais ils n’arrêtent pas de se croiser et de passer du temps l’un avec l’autre. Tous deux savent qu’ils n’ont pas d’avenir ensemble, mais cet été-là n’est décidément pas comme les autres…

Mon avis

En lisant la 4e de couverture on s’attend à une énième romance impossible avec un schéma plutôt classique. Evidemment, le meilleur ami du frère ne doit JAMAIS s’approcher de la petite sœur, elle est intouchable. C’est un thème récurrent qu’on trouve dans toute bonne romance donc on sait plus ou moins à quoi s’attendre mais je dois dire qu’Elodie Nowodazkij a donné un intérêt nous en ne se concentrant pas uniquement sur cette romance impossible et à su attiser ma curiosité.

L’écriture de l’auteur est plutôt simple mais efficace. On rentre assez facilement dans l’histoire qui commence avec une intrigue plutôt classique comme je le disais. On a Emilia, jeune adolescente de 16 ans qui depuis toujours est amoureuse du meilleur ami de son frère, Casanova à ses heures perdues. Evidemment très rapidement on voit que les sentiments sont partagés mais elle est chasse gardée, comme on ne touche pas à la petite sœur, surtout pas avec une telle réputation.

C’est un schéma très classique de ce point de vue-là, mais l’auteur a installé une autre intrigue sous-jacente qui donne un intérêt nouveau pour l’histoire puisque c’est une vraie quête d’identité à laquelle va s’adonner Emilia. Elle qui a été adoptée alors qu’elle était bébé. Un amour et une quête qui risque de tout changer l’espace d’un été pour la jeune adolescente et changer sa vie d’une manière ou d’une autre.

L’intrigue est plutôt bonne et bien menée, en tout cas le moins que l’on puisse dire c’est que l’on ne perde pas de temps. Ça file droit, on voit assez rapidement où tout cela va nous mener mais c’est efficace. On suit tour à tour le point de vue d’Emilia et de Nick, ce qui nous permet de voir leurs sentiments réciproques même si, évidemment, chacun ignore ce que l’autre ressent vraiment. Comme dans les ¾ des romances du genre, me direz-vous. La romance reste classique mais ça fonctionne bien. J’ai pris plaisir à suivre leur histoire qui est assez compliquée, surtout lorsqu’on commence à creuser un peu plus la relation entre les personnages, passée comme présente.

Le roman est très court et pourtant l’auteur est parvenue à donner beaucoup d’informations pour nous permettre d’avoir une bonne situation d’ensemble, que ce soit les relations entre les adolescents mais également au sein de la famille ou devrais-je dire des familles, celle d’Emilia d’un côté et celle de Nick de l’autre. Comme quoi, même les romans courts peuvent être à un certain niveau assez complet en termes d’information et d’univers.

On embarque assez facilement dans cette atmosphère qui à mesure devient de plus en plus hostile et gênante. Ça attise forcément notre curiosité et nous donne envie d’en savoir plus sur le passé d’Emilia mais aussi ce qui a bien pu se passer entre les pères de nos deux héros. Beaucoup de questions en tête, certains éléments de réponses sont d’ores et déjà données ici mais l’auteur n’a pas fini de nous surprendre parce qu’arrivé à la fin du livre… Il reste encore beaucoup de choses en suspens.

La fin est juste frustrante. L’auteur nous laisse comme ça, sans plus d’information. Je l’avoue, ça attise encore plus ma curiosité parce qu’on n’a fait qu’entrevoir les possibilités dans ce premier volume. J’ai hâte de voir ce que la suite donnera pour avoir le fin mot de toute cette histoire.

Quant aux personnages, ils sont plutôt attachants, que ce soit Emilia ou Nick qui chacun aimerait céder à la tentation mais s’en empêche pour diverses raisons. C’est une relation assez compliquée, amis depuis toujours, les sentiments changent au cours de cet été ou plutôt se dévoile et ça ne plaît pas à tout le monde et n’arrange pas non plus tout le monde.

En ce qui concerne les personnages secondaires, les familles respectives d’Emilia et Nick, je dois dire que là, on a un choix assez éclectique. On voit que dans chacune des familles, la situation est assez compliquée, à différent niveau pour l’une ou l’autre. Si on apprécie celle d’Emilia, il est plus difficile de s’attacher à celle de Nick, notamment son père qui m’a donné l’envie de le frapper… Ses agissements sont justes… Bref, vous verrez en lisant mais on ne peut que se révolter face à ça…

En bref, Un été pas comme les autres est un livre intéressant, pas uniquement une romance impossible entre le meilleur ami de son frère et la petite sœur intouchable mais une vraie quête d’identité qui pourra avoir un impact sur l’avenir. Une histoire touchante qui aura su attiser ma curiosité et donner envie de lire la suite pour avoir le fin mot de cette quête et voir si le couple peut survivre à tout ça.

Commentaires

  1. Il a l'air vraiment bien sympa, je le note, il pourrait me plaire :D

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

In My Mailbox (294)

Le Top / Flop du Mois ! (Juillet 2017)