Les crayons rentrent à la maison de Drew Daywalt et Oliver Jeffers (Les crayons 2)

Quatrième de couverture

Duncan est heureux. Il a écouté les revendications de ses crayons en rébellion et la vie a retrouvé toutes ses couleurs. Enfin presque, car arrive au courrier une pile de cartes postales à son nom…

Mon avis

Après Rébellion chez les crayons, Les crayons rentrent à la maison ! Le jeu de mot était facile, j’en conviens. Je dois dire que cela a été un plaisir de me replonger dans cet univers si particulier des crayons qui écrivent à leur propriétaire pour faire leurs doléances. J’ai lu cette suite car je comptais l’offrir à mes neveux qui sont très fans du premier volume, alors autant en profiter du fait qu’il soit pour le moment chez moi avant qu’il n’aille chez eux.

Dans le premier volet de la série, les crayons se plaignaient auprès de leur « maître » de leur utilisation abusive et à la fin de l’ouvrage, Duncan avait trouvé une solution pour contenter tout le monde. Cette fois-ci, Duncan reçoit des cartes postales de ses crayons qui se plaignent, pour majorité d’avoir été totalement oubliés, perdus et maltraités. Certains ont même décidé de partir ou d’essayer de revenir par leur propre moyen, quitte à faire le tour du monde…


Je l’avoue, j’ai trouvé Les crayons rentrent à la maison un chouïa en dessous que le précédent qui m’avait beaucoup plu. Mais cela reste une histoire bien sympathique à lire et originale dans le genre. Comme pour le premier, chaque crayon envoie une carte postale (et non plus une lettre) pour expliquer son nouveau problème. Alors, on retrouve certaine couleur du premier volume, il y a d’ailleurs quelques petits rappels, notamment l’histoire entre le crayon jaune et le crayon orange. De quoi faire des petits clins d’œil entre les albums et d’avoir de leurs nouvelles, même si pour beaucoup, elles ne sont pas toujours bonnes. Après tout, les crayons ne se plaindraient pas en écrivant à Duncan si tout allait bien.


Une fois de plus, Duncan va devoir trouver une solution pour essayer de contenter tous ses crayons et ce n’est qu’à la fin de l’ouvrage, après toutes les cartes postales que nous pouvons voir le résultat. Les crayons seront-ils contents de leur sort ?

Les illustrations sont toujours aussi sympathiques, les cartes postales sont situées à gauche de la double page et une illustration montre le problème évoqué dans ladite carte. Un système qui fonctionne bien et qui permet une belle mise en page. Les dessins sont vraiment très chouettes.


En bref, Les crayons rentrent à la maison est une suite bien sympathique, même si je l’ai trouvé un chouïa en dessous, peut-être du fait que je « connais » le système, pour avoir lu le 1er mais ça fonctionne quand même. On passe un bon moment de lecture, c’est amusant de voir ces crayons exprimer leurs problèmes à leur propriétaire. Les illustrations sont aussi très belles et donnent un beau rendu pour l’album. C’est une histoire amusante qui ne pourra que plaire et si le premier volume a été apprécié, je pense que celui-là plaira grandement aussi.

A partir de 4 ans.

Commentaires

Publier un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***