Sans raison apparente de Charlotte Bousquet

Quatrième de couverture

Après un parcours classique, Rebecca est devenue une épouse modèle. Terne, fatiguée, elle sur(vit) et s’efforce péniblement de suivre les traces de sa mère, bourgeoise fortunée de la banlieue de Washington D.C.
Jusqu’au jour où cette dernière se suicide. Sans raison apparente.
Sa mort, l’enterrement, le défilé des oiseaux noirs, la jeune femme les subit dans un état second, comme au spectacle. Elle passe une journée à errer dans la maison parentale, se rend compte que sa mère n’a laissé aucune trace – comme si cette dernière n’avait jamais existé. Sur le chemin du retour, Rebecca voit des chevaux dans un champ. L’un d’eux, un grand palomino, se cabre au moment où la voiture les dépasse.
Cela lui rappelle un rêve inachevé. Un rêve de voyage et de liberté.

Mon avis

Sans raison apparente raconte l’histoire d’un road trip qui va permettre à Rebecca, Becky l’héroïne et narratrice, de se retrouver, de vivre des instants forts en compagnie de Djinn, son cheval. C’est un roman touchant qui aura su me séduire, me faire ressentir toute sorte d’émotion envers Becky et Djinn qui partagent quelque chose d’unique.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit, d’autant que le road trip arrive vite, dès les premiers chapitres. Néanmoins, il faut savoir que ces éléments n’arrivent qu’au compte goutte. C’est au fur et à mesure que l’on apprend le décès de sa mère, ce suicide « sans raison apparente », avant de découvrir, plus tard, que Becky est mariée et qu’elle est partie sans un regard en arrière pour voyager en compagnie de Djinn. Mais qu’est-ce qui a poussé cette femme à tout laisser tomber pour partir seule avec son cheval ?

Il faut donc faire preuve de patience et je ne peux que vous conseiller de vous lancer dans cette histoire sans avoir aucun a priori dessus, de vous laisser emporter par la plume poétique de Charlotte Bousquet. Elle a le don de nous embarquer dans ces histoires et de nous faire voyager sur ces terres américaines en compagnie de Becky et Djinn pour un road trip à travers différents états. Une sorte de quête initiatique qui nous surprendra par bien des manières, j’ai particulièrement apprécié la fin, ce petit clin d’œil amusant.

Mais avant de parler la fin, parlons plutôt de cette aventure. Tout au long de notre lecture, on se demande bien ce que fait cette femme seule en compagnie de son cheval, ce qu’elle cherche dans ce voyage. Petit à petit, le portrait de Becky s’esquisse, elle finit par faire des confidences, à expliquer le passé dans son journal de bord dans lequel elle s’adresse à sa mère défunte. On finit par comprendre qu’elle a voulu quitter une vie qui ne lui convenait plus, qui ne lui a jamais convenu en réalité. Elle a toujours fait ce qu’on attend d’elle, en général, de rester emprisonner dans un carcan où la jeune femme se perdait un peu plus car cela ne lui ressemblait pas.

Ce road trip va lui permettre de se retrouver, de vivre sa vie comme elle l’entend. C’est un roman touchant et prenant. On a envie de savoir jusqu’où Becky va aller, ce qu’elle cherche au bout de son voyage. La narration étant écrite à la première personne, nous sommes au plus près de cette héroïne qui ne peut que nous toucher et attirer notre sympathie. Sa relation avec Djinn est unique et on voit qu’il est un pilier dans sa vie, ils s’entraident d’une certaine manière. Son amour pour son cheval est bien réel, un bel hommage lorsqu’on sait que Charlotte Bousquet est aussi une cavalière.

Becky raconte donc son voyage mais elle tient en même temps un carnet de bord, les parties écrites en italique dans le roman, où elle s’adresse à sa mère. Ainsi, elle revient sur le passé, sur ce qui a forgé cette femme, ce qui l’a blessé, ce qui l’a poussé à partir au final. On ne peut qu’être touché par ce qu’elle a vécu, cela nous permet également de mieux comprendre ses choix.

En bref, Sans raison apparente est un roman touchant qui aura su me plaire, même si c’est un roman court (moi l’adepte des pavés !). Un road trip qui va nous faire voyager à travers les Etats-Unis, la quête de liberté d’une jeune femme qui a fui une existence qui ne lui convenait pas. Un moyen pour se retrouver et ce, en compagnie d’un fidèle compagnon, Djinn son cheval à qui elle doit beaucoup. Une rencontre inattendue et inespérée pour la jeune femme qui a soif de liberté.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Demain il sera trop tard de Jean-Christophe Tixier

Apollon, désolantes passions de Louise Roullier

Le Secret de la Dame en Rouge de Béatrice Bottet (La Dame en Rouge 1)

Fais-moi peur de Malika Ferdjoukh

Terres de glace de Cassandra O'Donnell (Malenfer, Terres de Magie 5)