Moderne Olympia de Catherine Meurisse

Quatrième de couverture

De castings en figuration. Olympia court les plateaux et rêve d'un premier rôle romantique digne de Roméo et Juliette. Elle se verrait bien en haut de l'affiche, comme Vénus, la star des studios d'Orsay. Mais Olympia n'est pas de bonne famille : elle appartient au clan des Refusés, pour qui le chemin du succès est semé d'embûches.
Et son amour pour un « Officiel », du clan rival ne simplifie pas les choses...

Dans Moderne Olympia, les œuvres d'Orsay s'affrontent à un rythme effréné et esquissent des pas de danse inspirés des meilleures comédies musicales américaines.
West Side Story au musée d'Orsay ? C'est possible, sous la plume de Catherine Meurisse !

Mon avis

J’ai reçu Moderne Olympia en cadeau de Noël par une amie, une amie que j’ai rencontrée lors de mes études en histoire de l’art, alors il était naturel qu’elle m’offre un livre en lien avec l’art et je dois dire que cette BD est une vraie réussite. J’ai beaucoup aimé cette histoire que je vous conseille fortement !

Moderne Olympia raconte l’histoire d’Olympia, cette jeune femme qui rêve de décrocher le premier rôle. Mais les échecs se succèdent et Olympia reste un second rôle, mais là, on voit déjà que ce n’est pas facile pour la jeune femme. Sur le plateau, tout ne se passe pas comme prévu, c’est le moins que l’on puisse dire, mais lorsqu’elle s’entiche d’un autre acteur, un Officiel (à comprendre un premier rôle, quelqu’un qui réussi), là, rien ne va plus !


Ce qui est génial dans cette BD c’est que l’on a nombre de références, notamment en termes de tableaux célèbres qui servent de « plans » pour le film qui est en train d’être tourné par les studios d’Orsay. Je dois avouer qu’il n’y en a qu’un seul que je ne connaissais pas, une belle occasion de découvrir des œuvres exposées au Musée d’Orsay. Donc ça a été un plaisir de revoir ces différentes scènes, un bon clin d’œil à ces œuvres. Mais d’autres références artistiques sont évoquées comme des comédies musicales et non, West Side Story n’est pas la seule.


C’est donc un gros mélange en terme culturel mais sans l’humour de Catherine Meurisse cela n’aurait pas la même saveur. C’est un vrai régal, ça m’a bien fait sourire, cette Olympia n’est pas comme les autres. Le fait qu’elle reste nue, comme dans le tableau de Manet est bon un clin d’œil, d’ailleurs plusieurs personnages s’amusent du fait qu’elle soit nue.

Quant aux illustrations, elles sont bien sympathiques, elles fonctionnent bien avec le ton humoristique qui s’en dégage. C’est un style simple en apparence, mais nombreux sont les détails pour peu qu’on y regarde de près. Après, il est vrai que dans les BD ou les albums, je préfère de loin un style plus académique, plus réaliste mais cela a son charme, j’aime bien aussi ce genre, notamment quand ça touche à l’humoristique (Diglee, Voutch, etc.).


En bref, Moderne Olympia est une BD drôle que je vous conseille fortement, mais en plus de nous proposer une histoire amusante, nous permet de parfaire notre culture, avant tout picturale, puisque de nombreux tableaux et artistes sont mis en avant mais pas seulement. Un vrai régal, à découvrir !

Commentaires

  1. Elle semble très rigolote !!! Ce que tu en montre me plait beaucoup :) Merci de la découverte...

    RépondreSupprimer
  2. Oh ça à l'air super sympa comme BD ! :O J'aime bien ce jeu littéraire avec le Musée d'Orsay !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Destruction Eve de Florent Maudoux (Freaks Squeele Funérailles 4)

Le Clan des Tigres de Cassandra O'Donnell (La Légende des Quatre 2)

Papa est en bas de Sophie Adriansen