La Collision des mondes de Chris Colfer (Le Pays des Contes 6)

Quatrième de couverture

Alex a disparu ! Pire, le sortilège de la sorcière Morina l’a transformée en enchanteresse maléfique. Cela ne pouvait tomber plus mal, car la brèche entre le Pays des contes et notre monde est désormais ouverte : héros comme vilains peuvent passer de l’un à l’autre selon leur bon vouloir. 
Alors que New York découvre avec stupeur l’existence de la magie, Conner, aidé de Rouge, Boucle d’or, Jack et de son armée littéraire, doit à tout prix libérer sa sœur. Car seuls les jumeaux peuvent affronter la plus grande menace qui ait jamais existé. Une menace qui plane de toute sa noirceur sur l’ensemble les mondes…

Mon avis

La Collision des mondes est le dernier tome du Pays des Contes, une série chouchou que j’affectionne tout particulièrement. Autant vous dire, que savoir que c’est le dernier me rend un peu triste parce qu’il va falloir dire au revoir à tous ces personnages, à cet univers si particulier et cher à mon cœur. Chris Colfer a créé là une histoire incroyable et addictive et cette fin est juste parfaite à mes yeux.

Mon seul reproche est que le livre ne soit pas plus épais. J’avoue avoir été un peu déçue de voir qu’il ne faisait QUE 350 pages, j’aurai aimé un bon gros pavé (600 pages au moins) pour finir cette série en apothéose. Mais c’est sans compter sur le talent de Chris Colfer pour nous faire ressentir toutes sortes d’émotion et d’y mettre beaucoup d’action en "si peu de pages" car l’essentiel est bien là. Cette fin est parfaite à mes yeux et clôt une série qu’il vous faut absolument découvrir si ce n’est pas déjà fait !

Dès le prologue, le ton est donné, et j’ai adoré commencer ce livre de cette manière, même si j’avoue avoir eu un raté concernant l’un des personnages mais vous risquerez d’être surpris. Puis l’histoire commence avec la disparition d’Alex, qui est évidemment, entre les mains des sorcières car elles comptent se servir d’Alex comme d’une arme puissante pour pouvoir conquérir l’autre monde, le nôtre, celui des "humains". L’intrigue est géniale, j’ai vraiment adoré et si le tome précédent m’avait plu, je l’avais trouvé un peu "redondant" par rapport au 4e tome, là, on est vraiment dans le nerf de la guerre. La lutte est imminente et l’atmosphère est de plus en plus lourde et tendue. On sent bien que c’est la fin mais quel en sera le prix ?

L’auteur maintient le suspense durant un long moment, il nous fait miroiter et joue avec nos nerfs. J’avais le cœur qui s’accélérait par moment parce que je me demandais comment tout cela allait se terminer. J’espérais au plus profond de moi que ce soit avec un gros Happy End (vu que j’ai un cœur d’artichaut et que je n’aime pas quand ça se termine mal) mais j’avoue que plus j’avançais dans ma lecture et plus je redoutais cette fin.

Je n’avais aucune envie de finir ce livre et en même temps, la curiosité était trop forte pour que je ne le dévore pas pour savoir ce qui allait se passer. Cette série est terriblement addictive et lorsqu’on arrive au dernier tome, que tout va se résoudre, d’une manière ou d’une autre, il est évident qu’il est difficile de faire durer le plaisir trop longtemps. Ce n’est pas faute d’avoir essayé, je reposais mon livre de temps à autre pour faire durer un peu ce moment mais je le reprenais presque aussitôt, la curiosité était trop grande. Je n’aime pas vraiment terminer un livre, surtout quand il a cet effet sur moi, quand c’est une série chouchou (je ne préfère pas imaginer le moment où je lirai le dernier tome des Gardiens des cités perdues de Shannon Messenger...).

L’action est omniprésente, on n’a pas le temps de souffler tant il se passe de choses dans tous les sens. On change à chaque fois de focalisation sur les personnages ce qui nous permet de voir ce que font les différents "clans" et ça permet de créer plus de suspense et de tension. De quoi nous tenir en haleine tout du long en nous faisant douter de cette fin qui se rapproche de plus en plus. L’intrigue est géniale et logique mais je n’en dirai pas plus pour éviter tout spoiler.

L’univers construit par Chris Colfer est vraiment très riche et c’est incroyable de voir ce qu’il a pu créer à partir des contes, la manière dont tout s’est lié, avec une facilité déconcertante (alors que j’imagine très bien que c’est loin d’être le cas). C’est vraiment très intéressant et prenant et moi qui adore de plus en plus les réécritures du genre, j’ai été servi avec cette série, donc un grand merci à l’auteur pour avoir créé ça.

Quant aux personnages, ils sont géniaux. Il est évident que cette série n’aurait pas la même saveur sans eux, sans nos deux jumeaux intrépides et leurs amis. Ils sont tous courageux et s’ils ont parfois des faiblesses, eh bien cela montre un peu plus leur humanité. Et puis les amis servent à cela, ils savent qu’ils peuvent se reposer sur eux pour changer la donne. Petite mention à Rouge, qui est juste une pépite, sans elle, il est vrai que l’histoire manquerait d’un petit quelque chose. Elle est géniale et jusqu’au bout, elle parviendra à nous surprendre... 

Quant aux jumeaux, Alex et Conner, cette histoire, toutes ces épreuves vont les faire grandir, leur apporter beaucoup de choses dans leur vie. Quand on commence la série, ce sont des pré-adolescents, ils n’ont que 11 ans, à la fin de cette histoire, ce sont des adolescents de 16 ans qui ont gagné en maturité, qui ont vécu tellement de choses que cela les marquera pour toujours. On peut le voir à quel point au début du livre, dans le prologue qui, je l’avoue m’a bien fait sourire.

En bref, La Collision des mondes est une fin parfaite pour une série extraordinaire que j’ai adoré découvrir. L’univers est vraiment bien pensé, les contes sont réutilisés d’une manière incroyable pour une aventure qui l’est tout autant. Les personnages sont attachants et sympathiques et après tout ce temps, c’est un déchirement de devoir leur dire au revoir mais j’aurai passé d’excellents moments de lecture grâce à eux. Une série que vous devez ABSOLUMENT lire si ce n’est pas déjà fait tant elle est géniale et incroyable et l’avantage c’est qu’elle est très bonne jusqu’au bout. Une série COUP DE COEUR que je vous invite vivement à découvrir, vous ne serez pas déçus du voyage ! Au revoir Conner et Alex, vous allez me manquer...

Commentaires

  1. Dur dur de quitter cette série ! Le tome 6 est lu très rapidement et j'ai beaucoup aimé cette lecture. Une série qui ne s'essouffle pas, que du bon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est toujours dur de quitter une série chouchou que l'on aime

      Mais cette fin est parfaite !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Goliath, chat pirate de Cécile Alix

Le Pouvoir convoité de Laëtitia Militello (Coeur de sorcière 1)

La menace d’Olivier Gay (Le Noir est ma couleur 2)

Captive d'Elizabeth Vaughan (L'épopée de Xylara 1)

Nara de Jean-François Chabas (Les Chroniques de Zi 2)