Rechercher dans ce blog

Pimprenelle descend du ciel d’Emmanuelle Maisonneuve

Quatrième de couverture

Quand un ange venu du ciel et une enfant s’allient pour leur propre survie... et pour aider les autres, contre leur gré !
Ange gardien au ciel, c’est le métier de Pimprenelle. Sauf qu’elle n’y comprend rien en humains. Elle n’arrête pas de faire des gaffes ! 
Envoyée sur Terre dans la peau d’une petite fille, elle doit continuer le boulot... mais sans ses pouvoirs !
Et pour sa première mission, elle découvre l’école, la méchante maîtresse Mlle Croquenjambe et surtout la pauvre Germaine...
Pimprenelle aimerait bien l’aider, mais comment faire quand on est une petite fille comme les autres... enfin presque ?

Mon avis

Pimprenelle descend du ciel est l’un des derniers nés de la collection « Coup de cœur de Cassandra O’Donnell » avec Fiesta chez les vampires que j’ai bien apprécié. Ce nouveau livre est amusant, même si je n’ai pas non plus adoré car ce n’était pas tout à fait ce à quoi je m’attendais. Mais je pense que ça pourra plaire à un lectorat plus jeune.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. L’écriture de l’auteur est agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire et l’action arrive dès les premières pages.

J’étais assez intriguée par le pitch et j’avais une certaine idée de l’histoire en tête mais le résultat était assez loin de ce que j’imaginais, du coup c’est une lecture en demi-teinte. Il y a des choses que j’ai apprécié et d’autres moins. J’ai quand même trouvé ça amusant, même si je n’ai pas été aussi emballée que pour les autres titres de la collection. L’idée de base est bonne, raison pour laquelle j’avais envie de découvrir ce titre mais l’intrigue a pris une direction à laquelle je ne m’attendais pas, et l’histoire a un côté invraisemblable. Le fait que Primprenelle se retrouve toute seule, à 9 ans, parce que ses parents sont partis à cause de leur travail, qu’elle sache tout faire – certes elle a gardé des aptitudes d’ange-gardien donc elle sait tout faire et de manière exceptionnelle – mais j’ai eu du mal à accrocher à cet aspect.

Sans compter le fait que j’ai eu un peu de mal avec l’héroïne, qui est un peu trop imbue d’elle-même. J’ai eu du mal à m’y attacher, c’est pour ça que je n’ai pas aimé cette histoire autant que je l’aurai voulu. Les personnages ont une grande importance pour moi, plus même que l’histoire, si je n’accroche pas avec les personnages, l’histoire peut être excellente, mais il me manquera quelque chose pour totalement apprécier. Cela dit, aux côtés de Germaine et des autres humains, Pimprenelle va évoluer et changer de comportement, même si cela ne se fait pas sans peine. Elle a encore beaucoup de choses à apprendre et sa vie parmi les humains n’aura pas totalement corrigé ses travers.

En bref, Pimprenelle descend du ciel est une lecture en demi-teinte pour moi. Le caractère de l’héroïne est tel que je n’ai pas eu tant de sympathie pour elle, donc j’ai eu du mal à totalement accrocher à l’histoire et le côté invraisemblable m’a aussi un peu dérangé. Après, l’intrigue dans son ensemble est plutôt amusante et l’idée était bonne, mais ce n’était pas tout à fait ce à quoi je m’attendais.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***