Rechercher dans ce blog

04/05/2019

Les Nocturnes de Tess Corsac

Quatrième de couverture

« — Tu sais ce qui lui est arrivé ? demande le grand blond, traits fermés.
— Je sais ce que le directeur a laissé entendre hier matin pendant son discours. Qu’elle a trébuché en tentant de s’échapper de l’institut et qu’elle s’est fracturée le crâne. On l’a trouvée dans une ravine dans la futaie du nord.
Aaron ramasse un index en crochet et le mordille nerveusement. Ses yeux roulent dans leurs orbites.
— C’est du baratin. »

Nous avons cherché par tous les moyens à découvrir pourquoi nous étions enfermés ici. Si seulement nous avions su... Aurions-nous quand même été jusqu’au bout ? 

Un nom, un bloc, une couleur d’uniforme : Rouge ou Vert. Ce sont les seules informations dont disposent les deux-cent-cinquante pensionnaires de la Croix d’If, entrés dans l’institut sans le moindre souvenir et sans opportunité de sortir.

Natt Käfig est un Rouge du bloc 3A. Il est le dernier à avoir vu Laura, une Verte, avant sa mystérieuse disparition. Il se fait approcher par un groupe d’élèves... Qui sont ces « Nocturnes » qui ont besoin de son aide et qui pensent que Laura avait découvert les raisons de leur présence dans l’institut ? Rouges et Verts vont devoir collaborer pour percer le secret de la Croix d’If et échapper à l’administration. Y parviendront-ils en apprenant qu’ils sont prisonniers pour des motifs différents ?

Mon avis

Les Nocturnes est un roman qui m’a attiré lorsque j’en ai entendu parler. Il faut dire que la couverture est plutôt avenante et mystérieuse et le pitch tout aussi intrigant. Mais je dois dire que je ressors mitigée de cette lecture, ce n’était pas tout à fait ce à quoi je m’attendais et c’est bien dommage parce que j’étais certaine que j’allais apprécier ce livre.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. L’écriture de l’autrice est agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire. J’étais assez intriguée, je me demandais bien ce que j’allais découvrir. On suit avec curiosité Natt dans cet étrange institut où les adolescents sont répartis dans différentes classes et par couleur. Et malgré lui, va se retrouver impliqué dans un groupe étrange, « Les Nocturnes », qui se pose des questions sur leur présence dans cet institut.

L’histoire partait bien, j’étais plutôt emballée mais assez tôt, avant la moitié du livre, l’intrigue a pris un tournant auquel je ne m’attendais pas et à partir de ce moment-là, j’ai eu un souci avec le déroulement des événements. L’idée de base est pourtant bonne mais je trouve qu’elle n’est pas assez exploitée. Mon problème est dans la construction du scénario. Il y a des faits, des éléments que l’on découvre bien avant la moitié du livre, alors que, à mon sens et ce n’est que mon avis personnel, je trouve que ça aurait pu être un élément de révélation sur la fin d’histoire. Du coup, j’ai été assez surprise qu’on en sache autant si tôt dans le récit. Donc très rapidement, je me suis demandée ce que la suite allait donner vu qu’on avait déjà pas mal de cartes en main. Et là, j’ai trouvé ça un peu confus, lent et pas toujours cohérent.

À cause de ça, j’ai eu la sensation que tout ce qui en découlait allait bien trop vite et je perdais un peu d’intérêt sur cette histoire au fur et à mesure que j’avançais. Et je trouve ça vraiment dommage quand je vois que l’idée est pourtant bonne et très intéressante. Mais j’ai eu un problème avec la construction du récit, ça ne me semblait pas logique.

Les personnages étaient plutôt intéressants. Un groupe assez éclectique avec de fortes personnalités, il y avait vraiment matière à en faire une superbe histoire. Natt, le premier se retrouve malgré lui mêlé à une affaire qui, a priori, ne le concerne pas vraiment. Il va être intégré au sein des « Nocturnes » et va tâcher de découvrir ce qu’ils font ici. Mais toute vérité est-elle vraiment bonne à entendre ? Rien n’est moins sûr. J’ai été très intriguée par le personnage de la « Chouette » et quand on voit le lien avec tous les personnages, je dois dire que là, ça a bien attisé ma curiosité. Je trouve ça d’autant plus dommage que le scénario ne tienne pas quand on voit l’univers et les personnages.

En bref, Les Nocturnes est une lecture en demi-teinte pour moi parce que l’idée de base était bonne mais je trouve qu’elle a été mal exploitée. J’ai eu un souci au niveau du scénario qui n’était pas du tout ce à quoi je m’attendais. C’est dommage parce que ça aurait pu faire un super roman, mais ça ne l’a pas fait pour moi. Les personnages étaient plutôt intéressants avec des personnalités qui leur sont propre, mais ça ne me suffit pas pour me convaincre entièrement.

PS : Avec le livre, j’ai reçu un petit document en extra, en lien avec l’histoire, je dois dire que ça m’a bien fait sourire, c’était bien pensé comme petit bonus. Même si en soi, c’est pas terrible pour moi…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***