La Bataille du Triple-Buse de Gilles Abier (Les Coquins 2)

Quatrième de couverture

Afin de protéger leur trésor, les pirates de l’île sans nom et leurs enfants, les Coquins, ont pris la mer. Leur objectif : atteindre le Comptoir de la Fesse Plate et y établir leur repaire… mais bien vite, les voilà poursuivis par un ennemi inattendu !
Morbleue, Fantine, Flibuste et les autres sauront-ils faire face à la menace pour arriver à bon port ?

Mon avis

Ayant beaucoup aimé le premier tome : Le trésor de l’île sans nom, je ne pouvais pas passer à côté de cette lecture qui s’est avérée aussi sympathique que le précédent. Un roman qui nous entraîne aux côtés d’enfants pirates et leurs parents dans une aventure périlleuse pour notre plus grand plaisir. Si vous ne connaissez pas encore cette série, il est encore temps de s’y mettre et j’espère qu’on reverra cette petite bande puisque je suis certaine qu’ils ont encore beaucoup de choses à nous faire découvrir.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. L’écriture de Gilles Abier est toujours aussi agréable à lire et fluide de sorte que l’on est transporté dans l’histoire en un rien de temps. On ne s’ennuie pas un seul instant aux côtés de cette bande de Coquins qui sont prêts à tout pour protéger leurs trésors, leurs amis et à revendiquer un certain nombre de choses auprès de leurs parents également.

Un roman d’aventure comme je les aime et qui ne pourra que plaire aux enfants. Si vous avez aimé le premier tome, il n’y a aucune raison pour que cette suite ne plaise pas. On retrouve notre petite bande, plus motivée que jamais à faire leur preuve et à montrer de quoi ils sont capables. Et quand le danger rôde, la solidarité prend ton son sens. C’est une chouette bande que nous avons là et on espère que tout aille pour le mieux, même si les rebondissements sont nombreux dans leur quête.

L’intrigue est bonne et bien menée, c’est vraiment prenant. L’action est bien mesurée avec certains moments de pause pour reprendre notre souffle et faire avancer l’intrigue. On y apprend pas mal de choses sur les personnages, sur leurs intentions et tout cela laisse présager une suite. Je l’espère en tout cas, car je n’ai pas envie de dire au revoir à ces personnages qui sont si attachants.

Les Coquins sont plein de mystères, ils se protègent les uns les autres et vont faire preuve d’initiative pour essayer de se sortir d’une situation délicate. Ils ont de la ressource et on ne peut que les apprécier. Ils ont chacun leur caractère, si bien qu’on peut aisément se reconnaître en l’un d’eux. En tout cas, ils ont tous de fortes personnalités et ils vont devoir faire preuve de courage, et ils n’en manquent pas, pour lutter contre la menace qui pèse sur eux.

En bref, La Bataille du Triple-Buse est une suite à la hauteur du précédent. Un roman d’aventure comme je les aime avec son lot d’action et de problèmes. On apprend pas mal de choses sur les personnages qui vont bien évoluer. Les Coquins vont montrer ce dont ils sont capables, sans leurs parents, de vrais pirates comme eux, bien qu’ils soient encore jeunes. Un roman prenant qui nous entraîne sur la mer pour protéger ce qu’ils ont de plus précieux.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les Carnets de Cerise et Valentin de Joris Chamblain et Aurélie Neyret

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

Fils de sorcières de Pierre Bottero

Le navire des disparus de Paul Beorn (Le club des chasseurs de fantômes 1)