Le pacte de la sorcière de Vera Strange (Disney Chills 1)

Quatrième de couverture

« Ma chère, ma douce enfant. Avance donc. N’aie pas peur. »
Shelly Anderson, 11 ans, n’a qu’une envie : être populaire dans son nouveau collège.
Il faut dire que, entre le divorce de ses parents, et le déménagement avec sa mère et son petit frère, la vie n’est pas facile pour elle.
Alors, le jour où elle découvre un mystérieux nautile qui lui fait rencontrer Ursula, la sorcière des mers, Shelly décide de saisir l’occasion. Elle passe un pacte avec Ursula, et tout change dans sa vie.
En bien… ? C’est ce qu’elle croit au début.
Mais très vite, la gloire dont elle rêvait se transforme en cadeau empoisonné.
Et Shelly n’a plus qu’une idée en tête : annuler ce pacte avant qu’il ne soit trop tard.

Mon avis

Après avoir lu #SauverLou, je me suis lancé dans Le pacte de la sorcière, le 1er tome de la série Disney Chills qui met en scène les méchants des Disney dans des histoires contemporaines. J’étais assez curieuse de voir ce que ça pouvait donner et je dois dire que ça a été une bonne surprise, j’ai bien aimé et j’ai surtout été étonnée par la tournure des événements…

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. L’écriture de l’autrice est fluide et agréable à lire de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire.

L’intrigue est bonne et bien menée, en soi, elle est assez simple mais efficace. Par certains aspects ça m’a fait penser au roman Le secret d’Ella dans le sens où dans les deux cas, les héroïnes agissent parfois à l’encontre de leur valeur afin d’intégrer à un groupe, à avoir des amies et elles sont prêtes à tout pour ça.

C’est ainsi, afin de plaire à ses nouvelles amies, que Shelly va faire ce pacte avec la sorcière des mers pour être la meilleure nageuse et sa revanche sur une nageuse rivale et aussi prouver à ses nouvelles amies qu’elle est douée et peut faire partie de leur équipe. Mais quand on fait un pacte avec le diable, il faut savoir en assumer les conséquences. À moins qu’elle ne trouve un moyen pour annuler tout ça avant qu’il ne soit trop tard…

Je n’en dirai pas plus pour éviter tout spoiler, mais je dois dire que j’ai été très surprise par la tournure des événements. Je ne pensais pas que ça finirait de cette façon et c’est un parti pris intéressant. D’autant plus quand on voit la tranche d’âge qui est concernée puisque c’est du middle grade (donc du 10/12 ans). Ça change et pour le coup ma surprise a été très grande, c’est rare quand je le suis, surtout dans cette tranche d’âge. Je serai curieuse d’avoir le ressenti des plus jeunes face à une telle fin.

Par ailleurs, sous couvert d’une histoire un peu horrifique avec ce pacte avec « le diable », l’autrice traite d’un sujet de société. Un peu à l’image de la série Mytho, ici il est question d’écologie. L’histoire se déroulant essentiellement à l’Aquarium que possède les parents de Shelly, il y ait beaucoup questions des animaux marins, de la mer, etc. J’ai bien aimé la manière dont c’était intégré à l’histoire, les conséquences que cela a eu, etc.

Shelly est une adolescente qui se cherche. Le fait d’avoir changé d’école, d’être la nouvelle, il faut qu’elle trouve sa place. La peur de ne pas se faire d’amis, on l’a tous connu à un moment où à un autre dans sa scolarité. On n’est pas fait pour être tout seul et encore moins à cet âge où l’on construit son identité, sa personnalité et qu’on a besoin d’appartenir à un groupe. J’avoue qu’elle m’a un peu agacé, par sa naïveté et il était clair qu’elle allait au-devant des ennuis, mais elle est jeune donc on peut comprendre qu’elle ait agit de cette manière. On ne peut pas vraiment le lui reprocher.

En bref, Le pacte de la sorcière est un roman intéressant que j’ai bien apprécié. C’est original de réécrire une histoire avec les méchants de Disney. Et même si dans l’ensemble l’intrigue est plutôt simple, l’autrice saura nous surprendre par cette fin qui fait prendre un virage très intéressant pour l’histoire. C’est un parti pris novateur surtout pour la tranche d’âge concernée et je serai curieuse de savoir ce que pensent le public cible. L’héroïne est jeune et est prête à tout pour être intégrée à sa bande d’amies, quitte à passer un pacte avec la sorcière des mers… Un pacte qui risque de lui réserver une drôle de surprise… À découvrir.

Commentaires

  1. Coucou, tu vas bien? Je l'ai lu récemment et comme toi j'ai été surprise par la fin. Vu la tranche d'âge, je ne m'attendais clairement pas à cela. J'avoue que j'ai toujours un peu de mal avec le fait qu'un personnage fasse des choses qui va à l'encontre de ses valeurs pour créer des liens. Peut-être parce que j'ai toujours préféré rester seule que de faire ce que les autres attendaient de moi si cela était contre mes principes, mais je suppose qu'on ne réagit pas tous de la même façon. En tout cas, ce premier tome me donne envie de découvrir les autres. Et vu que le 2 est dans ma pal, il devrait être vite lu.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça va et toi ?

      Oui, la fin est très surprenante et j'avoue qu'au début je ne savais pas quoi en penser mais après réflexion c'est assez culotté et intéressant. Ça change :)

      Le côté "communauté", l'appartenance à un groupe est quelque chose que l'on cherche, on n'est pas fait pour être seul et certains peuvent être prêts à tout pour éviter cette solitude. Après tout dépend des caractères de chacun mais clairement, ça n'est jamais bon de renier ce que l'on est pour plaire aux autres parce qu'à un moment ou à un autre, ça ne sera plus gérable de faire semblant d'être quelqu'un qu'on n'est pas.

      Le 2e tome est aussi intéressant, ma chronique paraît demain.

      Le tome 3 c'est avec Crochet et le 4e avec Cruella. Je suis curieuse de voir ce qu'ils vont donner ces deux là.

      Supprimer

Publier un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***