Rose Rage d'Ilana Cantin

 Quatrième de couverture

— T’as entendu parler de cette fille qui a été renvoyée parce qu’elle avait tabassé un mec dans la file de la cantine ? Il lui avait touché les fesses…
— C’est pas juste. C’est pas elle qui devrait être renvoyée, c’est lui.

Pour Rachèle, à la tête du journal du lycée, il est impossible de laisser passer une nouvelle injustice.
Ça fait trop longtemps que ça dure.
Que tout le monde ferme les yeux.
Elle décide donc d’appeler toutes les filles, toutes les femmes de l’établissement à faire grève.
Il est temps pour elles de se faire entendre.
Il faut que certaines choses changent enfin.

Mon avis

Après avoir lu le premier tome de Face à face, je me suis lancé dans Rose rage, un roman que j’étais assez curieuse de découvrir et je dois dire que je n’ai pas été déçue du voyage. En plus, au moment où je venais de le lire, la fiction a rattrapé la réalité puisqu’il y a eu toute une affaire autour de la manière dont les collégiennes / lycéennes devaient s’habiller… Un roman terriblement d’actualité, malheureusement et qu’il faut donc mettre entre toutes les mains.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. L’écriture de l’autrice est agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre dans l’histoire qui se lit vraiment très rapidement. J’ai dévoré ce livre tant j’avais envie de savoir ce qui allait se passer, si cette grève allait avoir lieu, si elle allait permettre de faire changer les choses et surtout faire prendre conscience de l’injustice commise envers Ameline.

Ameline a été exclue pour avoir frappé un élève, mais ce qu’il faut savoir c’est qu’elle a été victime de harcèlement (harcèlement sexuel notamment) mais comme elle n’a pas su en parler, l’école n’a pas cherché plus loin et condamné la victime plutôt que le bourreau. Une injustice que Rachèle, qui tient le journal de l’école avec son meilleur ami Martin ne peut pas laisser passer. C’est ainsi qu’elle veut lancer une grève pour dénoncer ça, mais faire entendre sa voix va être bien plus difficile que ne l’escomptait l’adolescente. Mais il ne faut pas sous-estimer la solidarité féminine.

Rose rage est un roman touchant et poignant qui montre les problèmes qui existent dans notre société. Si la cause féministe a pu évoluer au cours du temps et faire changer certaines lois, et émettre un peu plus d’égalité, on voit qu’il y a encore du boulot et que les droits des femmes sont sans cesse remise en cause lorsqu’il y a des problèmes… À l’échelle du lycée, on voit qu’il existe déjà des inégalités et Rachèle veut que cela cesse, soutenue par d’autres élèves du lycée dont elle va se rapprocher, ce mouvement risque de prendre une ampleur que Rachèle n’avait pas estimée…

La question des hommes est aussi abordée car l’ami de Rachèle, Martin, va aussi vouloir s’en mêler, mais en tant qu’homme est-il vraiment bien placé pour la cause féminine ? féministe ? Est-il vraiment légitime pour mener ce combat, cette grève ? Doit-il le faire ? C’est bien amené et je vous laisse lire ce livre pour en découvrir les réponses.

Si tout commence avec l’histoire d’Ameline, l’autrice pousse la réflexion, à travers ses personnages, beaucoup plus loin, de toutes les injustices faites à l’encontre des femmes, que ce soit à cause de leur poids, de leur couleur de peau, de leur façon de s’habiller, les choix de vie (la question, des enfants, de privilégier la carrière, etc.). Il y a tellement de combat à mener, on n’est pas forcément tout le temps concerné par tel ou tel sujet, mais en tant qu’être humain il faut soutenir la cause, il y a moyen d’agir.

Les personnages sont vraiment attachants et sympathiques, à commencer par Rachèle qui veut défendre Ameline, rétablir les faits et la justice en dénonçant le fait que le lycée a préféré écouter la parole d’un garçon plutôt que celle d’une fille tout en se dédouanant de certains faits, car ce n’est pas de leur « ressort ». Rachèle est une adolescente entière, qui ne va pas hésiter à défendre sa cause car cela lui semble juste. Martin est aussi un personnage attachant même si parfois il va en prendre pour son grade et être exclu de cette grève des filles.

En bref, Rose rage est un roman d’actualité, féministe, qui donne matière à réfléchir et aussi de faire prendre conscience des problèmes dans notre société et qu’il est temps que les choses changent. Un roman intelligent qui, sous couvert d’une simple histoire, aborde un sujet important et très actuel. L’intrigue est bonne et bien menée, petit à petit on voit l’évolution de la grève, du combat des femmes pour faire entendre leur voix et rétablir un peu de justice et d’égalité. Un roman que je vous invite donc vivement à découvrir et à faire lire autour de vous !

Commentaires