Le Livre des secrets de Shannon Messenger (Gardiens des cités perdues 8,5)

Quatrième de couverture

Coup de théâtre dans les Cités perdues ! Si Sophie, désormais à la tête de la Brigade intrépide, croyait pouvoir déjouer les plans des Invisibles, c’était sans compter sur la trahison du roi des nains. Après ce rebondissement inattendu, Lady Gisela en a profité pour faire subir à Keefe une transformation capable de lui faire accepter – de force – son héritage. Mais l’expérience tourne court et l’Empathe tombe dans une sorte de coma dont personne, pas même sa mère, ne sait s’il se réveillera un jour.

C’est sur ce suspense haletant que nous avions quitté Sophie et ses compagnons, avec plus de questions que de réponses : qu’est-il vraiment arrivé à Keefe ? Quand le garçon s’arrachera-t-il à son sommeil artificiel ? Sous quelle forme se manifestera son héritage ? Si le mystère plane toujours, Shannon Messenger s’apprête à nous faire quelques révélations explosives…

Plongez dans les coulisses et les mystères des Cités perdues grâce à ce nouveau tome ! Truffé d’informations croustillantes (et, parfois, top secret !) et de détails savoureux, ce guide, enrichi d’illustrations inédites et commenté par vos personnages préférés, est un opus indispensable. Pour les plus impatients, un court roman de plus de deux cents pages en dévoilera un peu plus sur le sort de Keefe…

Mon avis

Après avoir lu Terre, je me suis lancé dans Le Livre des secrets, le dernier-né des Gardiens des cités perdues. Vous n’êtes pas sans ignorer que je voue un amour pour cette série, je l’adore et j’attends chaque tome avec grande impatience... Surtout que maintenant, il faut attendre un an entre chaque, ce qui au vu de l’épaisseur de chaque livre n’est pas grand-chose. Depuis le tome 5/6 ce sont de très gros pavés, pour notre plus grand bonheur, de quoi passer d’excellents moments aux côtés de Sophie et ses amis.

Ce tome est un peu particulier car il s’agit d’un tome 8,5, un entre-deux pour nous faire patienter après le tome 8, dans l’attente du tome 9 (qui sortira d’ici un an, je suppose). Ce tome est particulier car ce n’est pas un roman à proprement parlé mais d’une sorte de guide (pour les 2/3 du livre du moins) sur l’univers, qui est suivi d’un roman court (plus de 200 pages tout de même).

Ainsi, on va découvrir les portraits de quelques personnages, à commencer par Sophie, bien évidemment mais on va en apprendre plus sur l’univers, les différents lieux mythiques qui le composent, mais aussi les créatures, leur mode de vie qui concerne la mode, la nourriture, etc. Autant d’éléments qui nous permettent de faire une sorte de petit bilan de tout ce qu’on a pu apprendre sur les personnages au cours des 8 premiers tomes de la série, de faire le point et aussi d’approfondir nos connaissances sur l’univers dans son ensemble.

Je dois dire que j’ai adoré (re)découvrir tout cela. Bien évidemment, je sais déjà toutes ces choses puisque j’ai lu les tomes précédents qui, au fur et à mesure, ont pu nous fournir toutes ces informations mais ça a été un plaisir de les redécouvrir de cette manière et de faire le point. Notamment tout ce qui a attrait aux alliés et ennemis de Sophie pour rassembler les informations et peut-être y déceler de nouveaux indices pour continuer l’enquête et les réflexions sur les Invisibles. Pour ma part, je n’ai rien vu de nouveaux même s’il y a une information qui a attisé ma curiosité…

En tout cas, c’est très intéressant, j’ai dévoré ce livre tant c’est prenant. Ça se lit vraiment tout seul et les pages ont défilé sans que je ne m’en rende compte. Mais ça, je n’en doutais pas, je suis tellement accro à cette série qu’ils pourraient faire le double que ça se lirait tout seul et très rapidement. C’est l’avantage d’être chez moi en ce moment, je peux lire pendant des heures, du jour ou de la nuit et profiter à fond de ma lecture sans être trop interrompue.

Donc durant les 2/3 du livre, on a cet aspect guide, avec quelques illustrations en noir et blanc mais il y en a aussi en couleur qui représentent des scènes très précises, des moments clés qui ont leur importance, quand d’autres, sont des présentations de personnages. Les illustrations sont justes sublimes. De temps en temps l’autrice ainsi que l’éditeur les partagent sur les réseaux sociaux donc j’en connaissais certaines (les portraits individuels notamment) mais certaines sont inédites et j’ai adoré les découvrir. J’en suis totalement fan et ça permet de s’immerger encore un peu plus dans l’univers et de se représenter certains personnages, il y en a que je n’imaginais pas du tout comme ça ! Notamment Elwin, le doc. Mais il faut dire que si les personnages sont âgés, physiquement ils font jeunes donc c’est un peu perturbant et surtout trompeur dans notre représentation.

Enfin, dans le dernier tiers, il s’agit du « roman court » qui permet de faire la jonction entre le tome 8 et le 9. On reprend les événements peu de temps après le tome 8, il y est donc beaucoup question de Keefe, en même temps… ça semble plutôt logique. Si bien que, pour ce roman court, l’autrice a décidé de déroger à sa règle, car d’habitude elle reste uniquement du point de vue de Sophie, or ici, on va également avoir celui de Keefe par alternance. Une nécessité qui se comprend aisément et qui permet d’être au plus près des personnages, de savoir ce qu’ils pensent, ce qu’ils vivent.

Je n’en dirai pas plus parce que je ne veux pas spoiler ce petit roman mais je dois dire que je l’ai beaucoup aimé. Même si c’était super frustrant avec une fin juste affreuse comme Shannon Messenger sait si bien le faire… C’est tellement horrible de devoir attendre la suite quand on nous laisse dans une telle situation ! Mais ça montre à quel point elle sait nous embarquer dans son histoire en un rien de temps. J’aurai pu rester des heures encore en leur compagnie et ça m’a tellement frustrée de m’arrêter là, à 200 pages quand on est habitué à lire de gros pavés (même si je venais de lire plus de 750 pages).

En tout cas, c’est un roman intéressant. On en apprend plus sur Keefe, les conséquences que vont avoir les agissements de Lady Gisela. C’est tellement stressant et tellement dur quand on voit ce qui se passe. Certaines révélations m’ont fendu le cœur… C’est un roman assez dur, il y a de la tension dans l’air, des prises de position, du changement à venir. Ça laisse présager tellement de choses pour la suite que je suis encore plus impatiente de lire le tome 9.

En bref, Le Livre des secrets est un tome de transition par bien des aspects, on découvre dans un premier temps un guide sur l’univers de Gardiens des cités perdues. Cela permet d’approfondir ou de nous remémorer les informations concernant cet univers si riche, aussi bien au niveau des personnages, que les liens entre eux, l’univers et les lieux qui le composent mais aussi certaine information que l’on dispose sur les ennemis de Sophie. Par la suite, on a un roman court fera la transition entre le tome 8 et le tome 9 en nous disant ce qu’il advient de Keefe, ce qui paraît logique. Étant donné ce que l’on voit ici, ça laisse présager une suite grandiose, pleine de rebondissements et de révélations et j’ai tellement, mais tellement hâte de découvrir tout ça. vivement le tome 9 qu’on en sache plus parce que nous laisser sur un tel cliffhanger devrait être interdit !

Commentaires

Publier un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***