L'Évasion magique de l'orpheline Clémentine de Chris Wormell

Quatrième de couverture

Clémentine, la jeune orpheline, vit enfermée chez sa cruelle Tante Vermilia et son affreux Oncle Rufus.
Croyez-moi, ça ne vous plairait pas d’avoir un oncle et une tante comme ces deux-là.
Clémentine rêve de liberté, et d’un Lieu magique en pleine nature. N’existe-t-il que dans son imagination ?
Elle est encore loin de le savoir, mais une grande aventure l’attend avec son ami Andy, un chat très particulier.

Mon avis

Après avoir lu L’amant de la Scala, je suis retournée dans la littérature jeunesse en prenant dans ma PAL d’emprunts du boulot. Il faut bien que j’en lise aussi de cette pile-là, sans quoi ça n’aurait eu aucun intérêt que j’emprunte des livres (même si en soi, avec tout ce que j’ai chez moi, ce n’était pas utile, mais bon, ça me permet de varier les plaisirs).

Je me suis donc lancé dans L’Évasion magique de l’orpheline Clémentine car c’était le plus jeunesse et le plus court de la PAL. Je savais donc qu’il ne me ferait pas long feu et j’étais assez curieuse de le découvrir. Il faut dire que le titre a de quoi interpeller et la couverture est vraiment superbe. Tout comme l’objet-livre car il s’agit presque d’un format poche relié. Un très bel objet à offrir pour les fêtes de Noël.

Même si ce n’était pas tout à fait ce à quoi je m’attendais en termes d’intrigue, cela reste une bonne lecture, un moment d’évasion et une folle aventure que je vous invite à découvrir. Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte.


L’écriture de l’auteur est agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire. la narration est telle que l’on a l’impression d’avoir un conteur face à nous qui « raconte en direct » l’histoire, en y mettant son avis, des petits commentaires, un peu comme dans Charlie et la chocolaterie de Roald Dahl ou Peter Pan de James Matthiew Barrie. Ainsi, on est happée par cette lecture car on y fait en quelque sorte partie, de quoi nous embarquer dans cette folle aventure aux cotés de Clémentine qui rêve de s’enfuir de son quotidien et aller dans ce « Lieu magique » où tout est possible.

Comme je l’ai dit un peu plus haut, je m’attendais à une histoire un peu différente, je pensais que ça prendrait une tournure plus fantastique, avec le titre « évasion magique », je m’attendais à ce qu’il y ait une dimension imaginaire comme dans Charlie et la Chocolaterie ou Peter Pan, mentionnés plus haut. En termes de narration on a quelque chose de proche mais ici, on a quelque chose de bien plus terre à terre, même si les animaux sont assez extraordinaires. Dans la réalité, je doute que ça se serait passé ainsi.

Après, en soi, elle est bonne et bien menée, efficace. C’est prenant et haletant, j’avais envie de savoir ce qui allait se passer, ce qu’on allait découvrir sur l’oncle et la tante, sur Clémentine car il y a des choses assez mystérieuses autour d’elle. Savoir ce qui allait lui, arriver, etc. Autant de questions qui trouveront réponses ici. L’histoire est plutôt simple, un certain nombre de choses paraissent plutôt évidentes. J’avais deviné un certain nombre de choses mais ça n’est pas grave. Ça se laisse lire, j’ai quand même été embarquée dans cette course folle et c’est tout ce qui compte.


Bien que ce soit adapté pour un jeune public, il y a des éléments qui sont assez durs et « violents » mine de rien. Mais la manière dont s’est écrit et présenté, ça passe et surtout, on « passe » à autre chose, l’important est de savoir ce qui va arriver à nos personnages. Après, à voir comment le perçoit un jeune lectorat, là, je dirai que tout dépend des enfants, difficile à dire.

Les personnages sont très manichéens, l’oncle et la tante sont décrits aussi bien physiquement que moralement comme des personnages abjectes et on ne peut en aucun cas les apprécier. Quand, à la différence, Clémentine est présentée comme une petite fille gentille à qui il arrive plein de malheur. Maltraitée, peu considérée, elle n’a pas vraiment de prénom, même si le narrateur sait lui qu’elle s’appelle Clémentine, mais elle-même l’ignore. Un contraste très manichéen pour bien présenter les différents types de personnages. On a également un chat blanc très malin qui aura son importance dans l’histoire.

Enfin, quelques illustrations intérieures sont présentes, en noir et blanc pour la grosse majorité nous permettant de nous figurer certaines scènes et parfois plus car par moment, cela se passe de mots et l’image prend toute la place et fait sens pour comprendre l’histoire. Une narration qui est donc intéressante à tout point de vue. Les illustrations sont bien sympathiques, un crayonné très marqué (c’est lui qui a fait La Belle Sauvage de Philip Pullman).


En bref, L’Évasion magique de l’orpheline Clémentine est un roman que j’ai bien apprécié. Même si ce n’était pas tout à fait ce à quoi je m’attendais en termes d’intrigue car je pensais qu’on aurait une dimension plus fantastique, ça reste une histoire efficace. Une aventure qui va permettre à Clémentine d’espérer une vie meilleure, ailleurs qu’auprès de son horrible oncle et affreuse tante. Les personnages sont assez manichéens mais comme souvent dans ce type d’histoire, c’est très marqué pour ressentir une empathie encore plus forte pour l’héroïne qui vit dans la misère. Une histoire qui ne pourra que plaire aux enfants, j’en suis certaine.

Commentaires

  1. C'est vrai que le titre ne laisse pas envisager un côté terre à terre, mais j'avoue qu'en plus du format qui m'a tapé dans l’œil, l'histoire me tente bien.... Je crois que je suis vraiment trop faible quand il s'agit de littérature jeunesse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je n'imaginais pas du tout ça, mais ça reste sympa à suivre :)

      Et oui le format est super, un beau livre-objet.

      Il y a de telles choses en littérature jeunesse, de belles pépites :)

      Supprimer

Publier un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***