Les ailes d’émeraude d’Alexiane De Lys (Les ailes d’émeraude 1)

Quatrième de couverture

À bientôt 18 ans, Cassiopée est contrainte de quitter l’orphelinat où elle vit depuis le tragique accident qui l’a privée de toute famille. Livrée à elle-même dans la ville foisonnante et hostile de Philadelphie, la jeune femme a la désagréable impression d’être suivie... jusqu’au jour où deux inconnus l’agressent. Au moment le plus critique, elle est tirée de ce mauvais pas par un mystérieux et séduisant garçon, Gabriel.
Ce dernier ne lui est pas totalement étranger, et leur rencontre est loin d’être due au hasard. Grâce à lui, Cassiopée va découvrir sa véritable nature, avec ce qu’elle a de meilleur mais aussi de pire, et peut-être percer enfin les mystères de son passé…

Mon avis

Les ailes d’émeraude est un roman qui me tente depuis pas mal de temps mais je n’avais encore jamais eu l’occasion de m’y pencher. Avec cette réédition poche, c’était le moment ou jamais de le lire et je dois dire que j’ai été très agréablement surprise par ce livre. Je suis curieuse de lire la suite, surtout au vu des circonstances, pour voir ce que vont devenir nos différents personnages. Affaire à suivre donc, mais ce premier tome est prometteur en tout cas.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit, d’autant que les événements arrivent relativement vite., vu l’épaisseur du livre, cela prend un peu de temps pour la découverte de sa véritable nature, mais tout vient à point à qui sait attendre…

L’écriture de l’auteur est très agréable à lire et fluide. Dès les premières pages, on sent une certaine maîtrise et maturité et ça fait plaisir à lire. J’ai été rapidement plongée dans l’univers de l’auteur et je dois dire que tout cela m’a grandement intrigué. J’étais curieuse de voir quel univers allait être développé et je dois dire que cela m’a beaucoup plu. Je n’avais rien lu sur le sujet et je dois dire que c’est un univers qui me plaît bien. Je ne vais pas trop détailler tout ça, pour vous laisser la surprise mais j’ai trouvé ça vraiment intéressant. L’auteur rentre vraiment dans les détails, dans le fonctionnement de ce monde et les facultés des personnages qui en découlent. On suit un vrai cours et ça m’a bien plu, on apprend tout cela en même temps que l’héroïne et du coup les informations arrivent au compte-goutte. C’est vraiment un autre monde avec ses propres codes, ses propres dangers.

L’intrigue est bonne et bien menée. Comme c’est un bon pavé, elle est plutôt « lente » mais on ne s’ennuie pas pour autant, bien au contraire. Comme Cassiopée, on se demande bien ce qui lui arrive. Elle se retrouve livrée à elle-même à seulement 18 ans, elle se sent épiée et pour cause, et lorsque Gabriel lui vient en aide, les problèmes ne font que commencer pour la jeune femme qui va évidemment découvrir tout un autre monde qui lui réserve bien des surprises. Alors certes, dans le principe, c’est plutôt classique, on voit souvent ce type d’intrigue avec ces révélations-là dans beaucoup de YA, mais cela fonctionne quand même et ça ne m’a pas dérangé.

Les choses se mettent en place doucement mais sûrement, cela suit son cours et j’ai trouvé ça vraiment intéressant. Pour un premier tome, il se passe beaucoup de choses, c’est assez riche, même si je suis certaine que l’auteur a encore plus d’un tour dans son sac. Mais il est vrai qu’arrivé à la fin du livre on voit tout le parcours de l’héroïne et on se dit que ça ne s’est passé qu’en l’espace de quelques mois. Elle semble pourtant avoir vécu plus d’une vie avec tous les événements.

Quant aux personnages, ils sont plutôt intéressants et attachants. Cassiopée a vécu un drame, suite à un accident de voiture, sa mère est décédée, la laissant seule. Ses 18 ans approchant, elle va devoir quitter l’orphelinat où elle a vécu presque toute sa vie puisqu’elle est devenue majeure. Elle se retrouve confrontée à elle-même et assez rapidement les ennuis arrivent. Si au début elle paraît comme une pauvre chose fragile, au fur et à mesure de l’histoire, elle va prendre de l’assurance et changer, se forger. Elle paraît méconnaissable entre le début et la fin de l’histoire. Pour certains aspects c’est une bonne évolution, pour d’autres, cela pourrait devenir inquiétant.

Quant à Gabriel, c’est le « bad boy » qui n’arrête pas de l’asticoter avec ses remarques. Mais comme on dit, qui aime bien châtie bien non ? Malgré son ton mordant, je dois dire qu’il m’a tout de suite plu comme personnage et je le voyais bien avec Cassiopée. Ils ont un peu le même caractère, donc forcément ça finit par faire des étincelles.

En bref, Les ailes d’émeraude est un premier tome prometteur qui m’aura bien plu. L’univers est vraiment intéressant et je suis certaine que l’auteur n’a pas encore tout dévoilé. L’intrigue est bonne et bien menée, même si par certains aspects cela reste très classique, notamment pour ce qui est de certaines révélations mais cela reste très efficace. J’ai passé un très bon moment de lecture en compagnie de Cassiopée qui voit son monde basculer du tout au tout et je suis curieuse de la retrouver dans la suite car au vu des circonstances, ça risque d’être compliquée pour elle !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Goliath, chat pirate de Cécile Alix

Le Pouvoir convoité de Laëtitia Militello (Coeur de sorcière 1)

La menace d’Olivier Gay (Le Noir est ma couleur 2)

Captive d'Elizabeth Vaughan (L'épopée de Xylara 1)

Nara de Jean-François Chabas (Les Chroniques de Zi 2)