Kasane, La voleuse de visage, tome 12 de Daruma Matsuura

Quatrième de couverture

Avec la complicité d’Iku, Yuto parvient à tromper la vigilance de Kasane et de son imprésario. Nogiku est libre, ce qui sonne le glas de la carrière de Saki !
L’actrice est contrainte de disparaître une fois de plus... Tandis qu’Iku se rapproche de Nogiku, Kasane entreprend de remonter le temps pour en savoir plus sur le passé de sa mère. Saura-t-elle trouver sa propre voie ?

Mon avis

Voici le 12e tome de Kasane, on se rapproche toujours un peu plus de la fin qui est imminente (il ne reste que 2-3 tomes, je ne sais plus exactement) et je suis toujours aussi fan de cette série. Franchement, si vous ne la connaissez pas, il est temps de s’y mettre !

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte et qu’arrivé au 12e tome et si proche de la fin, on sait un petit peu à quoi s’en tenir. Kasane désire en savoir plus sur son passé, celui de sa mère pour comprendre l’origine du rouge à lèvres qui a changé sa vie. Elle désire connaître la vérité alors Kingo va lui expliquer un certain nombre de choses avant de lui proposer de jouer dans sa pièce de théâtre, une pièce dont l’histoire va inciter à Kasane d’accepter.

Dans ce tome on en apprend beaucoup sur Izana, des choses que je connais déjà pour avoir lu le roman qui lui est dédié, mais du coup pour ceux qui ne l’ont pas lu c’est intéressant de savoir tout ça sur la mère de Kasane, son parcours, ce qu’elle a pu vivre et comment elle en est venue à découvrir le rouge à lèvres, même s’il y a encore beaucoup de questions à élucider.

Même si on arrive à la fin j’avoue que je ne sais pas du tout comment cela va se terminer. C’est assez angoissant dans le genre parce que ça peut tellement mal se terminer, mais j’avoue que je ne l’espère pas car malgré ses actes, Kasane reste une héroïne attachante. Là est tout le paradoxe de cette série. On comprend pourquoi elle agit ainsi mais elle n’est pas la seule dans ce jeu dangereux, d’autres personnages gravitent autour d’elle et chacun à ses propres motivations. Mais pour certains, on se demande bien ce qu’elles sont… Il y a encore tellement de non-dits, de secrets à dévoiler que pour le moment, je ne sais pas où l’auteur nous emmène. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle sait maintenir son suspense !

En bref, ce 12e tome de Kasane est aussi bon que les précédents. Je suis très fan de cette série parce qu’elle est vraiment bien construite, très sombre avec des personnages ambigus. C’est assez fascinant de voir à quel point on peut s’attacher à un personnage, à pardonner ses actes alors qu’on voit parfaitement que tout ça est mal. Mais on peut comprendre pourquoi Kasane en est venue à cet extrême mais sera-t-elle prête à aller jusqu’au bout ?

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Destruction Eve de Florent Maudoux (Freaks Squeele Funérailles 4)

Le Clan des Tigres de Cassandra O'Donnell (La Légende des Quatre 2)

Papa est en bas de Sophie Adriansen