Le Complot du Trident de Tristan Koëgel

Quatrième de couverture

Dans le port d’Ostie, le trafic maritime est bloqué par un navire inconnu.
Publius et son neveu Lucius enquêtent. Ils ne vont découvrir à son bord que des cadavres, morts de la peste. À leur cou, un pendentif en forme de trident. Rome est menacée et la peste n’est que le premier fléau infligé à la ville et à ses habitants. Une enquête haletante débute pour le duo…

Mon avis

Après avoir lu le recueil de nouvelles : L’homme qui voulut peindre la mer et autres nouvelles, je me suis lancée dans le précédent roman de Tristan Koëgel, à savoir : Le Complot du Trident. On change totalement de registre, puisqu’il s’agit d’un roman, d’un polar se déroulant dans l’Antiquité, donc avec un aspect historique. Un mélange des genres qui a très bien fonctionné et qui m’a beaucoup plu, même si c’était un peu prévisible.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. La narration est construite en deux temps, avec des va et vient temporel nous suivons à la fois le destin présent de Publius qui est accusé du meurtre de l’empereur et donc enfermé en prison pendant que son neveu essaye de comprendre ce qui a pu se passer et comment le sortir de là, et de l’autre, l’enquête qui a mené Publius à se rendre à Ostie suite au trafic interrompu dans le port d’Ostie. C’est l’empereur lui-même qui l’a chargé de cette mission avant de retourner à Rome. Une enquête qui va s’avérer bien plus complexe que ne l’imaginait Publius.

L’intrigue est bonne et bien menée, assez classique dans le genre, l’enquêteur qui est accusé d’un meurtre et qui va devoir révéler la vérité d’une manière ou d’une autre, car évidemment, on se doute bien qu’il n’a rien à voir dans tout ça. Le va et vient temporel permet de créer un certain rythme et une attente car évidemment on retourne dans le passé toujours au moment où l’on commence à avoir certaines réponses à nos questions. L’action arrive dès les premières pages si bien que l’on ne s’ennuie pas un seul instant et que l’on a envie de connaître les tenants et les aboutissants.

Bon, il est vrai que pour ma part, les révélations n’en ont pas vraiment été puisque j’avais deviné en grande partie assez vite qui était le(a) vrai(e) coupable. Je mets délibérément au masculin et au féminin pour ne laisser aucune piste. Mais ça n m’a pas dérangé de le savoir en amont car j’ai trouvé que l’histoire était quand même plaisante et efficace dans le genre. Elle était juste un peu trop prévisible pour moi, mais j’admets quand même que je n’avais pas vu venir un élément donc tout n’est pas perdu !

Les personnages sont intéressants et attachants, Publius à des airs d’Hercule Poirot ou de Sherlock Holmes quand on le voit enquêter au port d’Ostie. Il cherche à comprendre et à trouver le moindre détail qui pourrait lui donner des pistes sur ce qui se passe et il encourage son neveu à avoir aussi un esprit critique et de déduction. Quant à Lucius, c’est un adolescent plutôt sympathique qui va essayer lui aussi de comprendre ce qui se passe et aider son oncle autant que possible, même si parfois il pourrait manquer de discernement. Mais c’est dû essentiellement à la jeunesse et qu’il ne faut pas se laisser abuser par les apparences…

En bref, Le Complot du Trident est un roman prenant et efficace qui m’aura bien plu, même si les révélations de fin n’en ont pas été pour moi comme j’avais deviné qui était le(a) vrai(e) coupable. Mais ça ne m’a pas dérangé puisque l’intrigue reste bonne et bien menée, avec du rythme et suffisamment d’action pour nous donner envie de poursuivre. Les personnages sont intéressants et attachants, de quoi passer un très bon moment de lecture en leur compagnie donc ça contrebalance cette « non surprise » finale. Un roman que je vous invite à découvrir, ainsi que les autres écrits de l’auteur si ce n’est pas déjà fait. Il me tarde de me lancer dans Bluebird, reste à me le procurer et j’aurai lu tous les livres de l’auteur.

Commentaires

  1. Il est dans ma wish list depuis un petit moment et ce que tu en dis confirme mon intérêt pour ce livre qui mêle tout ce que j'aime dans un contexte qui m'intéresse. Comme toi, si l'action est bien menée et l'enquête entraînante, je peux faire l'impasse sur une fin qui manque peut-être de surprise... Un roman à lire donc :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui c'est bien fait et ça reste prenant, après j'avais compris le truc assez vite mais ça n'est pas gênant parce qu'on passe quand même un bon moment de lecture.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Destruction Eve de Florent Maudoux (Freaks Squeele Funérailles 4)

Le Clan des Tigres de Cassandra O'Donnell (La Légende des Quatre 2)

Papa est en bas de Sophie Adriansen