Rechercher dans ce blog

06/08/2018

Pretty Dead Girls de Monica Murphy

Quatrième de couverture

Belles à tomber. Parfaites en tout point. Sauvagement assassinées.
Leur corps est apprêté avec méticulosité, puis disposé dans une position bien précise. Leur visage, parfaitement maquillé, a été tourné selon l’angle le plus flatteur, leurs vêtements coûteux sont brossés et défroissés... Mais leur cou ouvert d’une oreille à l’autre vient démentir ce tableau idyllique. Leur regard vide trahit la vérité : toutes son bel et bien mortes assassinées. Les filles les plus populaires du campus tombent les unes après les autres sous les coups d’un mystérieux tueur.
Reine de la promotion et présidente du club très fermé des Cygnes blancs, Penelope Malone règne sans partage sur son petit monde Elle comprend peu à peu qu’elle est sans doute la prochaine sur la liste, or l’enquête n’avance qu’à pas de fourmi. Elle n’a donc d’autre choix que de se lancer sur les traces du tueur en série qui menace la tranquillité de la petite ville côtière de Californie où elle habite - un havre de paix peuplé par centaines des plus grandes fortunes du pays. Ses soupçons se portent d’abord sur un garçon au comportement étrange, Cassa Vicenti, qui s’avère étonnamment proche de certaines des victimes malgré son statut de nerd de service. Et, implacablement, le piège se referme sur la jeune fille...
Si Penelope veut échapper à la mort, elle va devoir se montrer beaucoup plus maligne qu’elle ne le pensait.

Mon avis

Pretty Dead Girls est un roman qui m’a intrigué lorsque je l’ai reçu. Il faut dire que le pitch a de quoi attiser ma curiosité. Je me suis donc lancée dans ce roman et je dois dire que j’ai eu du mal à le lâcher. Il est addictif et intrigant au possible, j’avais envie de découvrir, comme Penelope qui est responsable de ces meurtres. Je n’ai pas été déçue du voyage et je vous le recommande chaudement !

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite et dès le prologue, on nous met dans le bain. L’écriture de l’auteur est agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire et dès le prologue, elle donne le ton pour la suite de l’histoire qui est vraiment palpitante.

L’intrigue est bonne et bien menée. Le premier meurtre arrive très rapidement et il faut l’annoncer à tout le lycée. Une bien triste nouvelle, même si rapidement on comprend que la victime était loin d’être une enfant de cœur. Mais devait-elle pour autant mourir ? Et puis les meurtres s’enchaînent et Penelope craint pour sa propre vie et se décide donc, aux côtés de Cass de mener l’enquête et découvrir l’identité de ce tueur.

Ce qui est intéressant c’est que la narration est double, on suit à la fois Penelope qui constate tous ces meurtres, celui de ses amies qui font toutes parties du club Les Cygnes blancs, une association caritative dont elle est la présidente. De l’autre, nous suivons le(a) meurtrier(ère) qui planifie ses meurtres et nous assistons en « direct » à certains d’entre eux, sans pour autant savoir son identité, bien évidemment. L’auteur sait maintenir son suspense et nous donner envie de continuer. Plus ça allait et plus ma curiosité était piquée à vif, j’avais envie de savoir l’identité de ce tueur ainsi que les raisons. Et il faudra s’armer de patience car ce n’est vraiment que dans le dernier quart, sur la toute fin que l’on a enfin LA révélation. Je vous avoue que je ne m’y attendais pas, j’avais d’autres idées en tête et puis j’ai eu cette idée-là mais sans pour autant savoir qui était le(a) coupable. Je ne savais pas trop quoi en penser et puis on a enfin la réponse à la question. Je trouve qu’elle arrive d’ailleurs peut-être un chouïa trop vite mais sinon dans l’ensemble c’est vraiment bien fait, on se laisse prendre au jeu et c’est vraiment très efficace.

Au fur et à mesure des investigations de Penelope, certains secrets viennent à être connus et l’adolescente était loin de se douter de ce que cachait ses amies. C’est également dans l’adversité que l’on apprend à mieux connaître les gens et à voir leur vrai visage et Penelope risque d’être déçue par ce qu’elle va découvrir. Mais Penelope n’est pas une enfant de cœur, loin de là, tous les personnages ont quelque chose à se reprocher et la liste des suspects ne cessent de grandir. J’ai vraiment eu toutes sortes de théories et j’ai éliminé certains personnages car cela semblait trop simple pour moi, trop évident. Je pensais avoir la solution mais je m’étais trompée… Saurez-vous trouver le(a) vrai(e) coupable ?

Les personnages sont intéressants que ce soit Penelope ou encore Cass que nous suivons plus particulièrement comme elle en est la narratrice. Elle est dévastée par ces meurtres et sait qu’elle peut être la prochaine, après tout, celles qui sont assassinées appartenaient à l’association dont elle est la présidente. Penelope est une fille plutôt raisonnable, qui réfléchit et mesure ses actes, en même temps, elle a une position à tenir.

Quant à Cass, il est LE gars ténébreux et mystérieux qui cache beaucoup de secrets. Aux côtés de Penelope, il va essayer lui aussi de découvrir la vérité et il semblerait qu’il en sait plus que ce qu’il veut bien admettre. Il n’a pas une situation familiale évidente et il serait plutôt le genre de gars à éviter à tout prix. Mais le genre bad boy attire toujours les filles dans ce genre d’histoire. Il pourrait bien nous surprendre, c’est un personnage plutôt intéressant.

En bref, Pretty Dead Girls est un roman qui m’aura tenu en haleine tout du long. j’avais envie de découvrir l’identité de ce tueur et surtout les raisons pour lesquelles il(elle) s’en prenait à ces filles. L’intrigue est bonne et bien menée, avec de l’action et du suspense à son comble jusqu’à ce qu’on ait enfin LA vérité. Les personnages sont plutôt intéressants, loin d’être parfait, bien au contraire et dans cette affaire, les petits secrets de chacun risquent d’être éventés… Un thriller efficace que je vous invite vivement à découvrir !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***