Face nord de Jean-Marie Defossez

Quatrième de couverture

Pour fêter leur baccalauréat, ils décident de gravir la mythique face nord des Grandes Jorasses, dans les Alpes. A 4300 mètres d’altitude, c’est le drame : ils sont surpris par un orage qui déclenche une avalanche. Ils réussissent à se réfugier dans une grotte, mais sans téléphone portable ni matériel, comment vont-ils s’en sortir ? D’autant plus que Stéphane est grièvement blessé. Réussiront-ils à ressortir indemnes de cette expédition ?

Mon avis

Après avoir lu le 2e tome de Rue des Tempêtes, je me suis lancée dans Face nord, un roman jeunesse assez court que j’étais curieuse de découvrir. Et je dois dire que la découverte a été bonne, c’était vraiment intéressant et efficace dans le genre, je suis sûre que ça ne pourra que plaire aux adolescents.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit, d’autant que les événements arrivent vite pour s’en rendre compte. La première chose que l’on remarque est l’écriture, j’avoue que je n’avais jamais lu de livres de l’auteur et ça a été une très belle découverte. Une plume simple et efficace et j’entendais parfaitement la voix de ces adolescents (la narration est triple, on suit tour à tour à la première personne Julie et Éric et une autre à la 3e personne qui englobe les 3 amis). Il en ressort une certaine justesse dans les propos de ces adolescents, on se les imagine très bien, ces 3 passionnés d’escalades qui, pour fêter leur Bac vont gravir la face nord des Grandes Jorasses.

Comme je le disais, la narration est triple, on a différents points de vue mais aussi deux temporalités. En effet, nous suivons dans le présent le trio dans leur périple et les catastrophes qui vont s’ensuivre mais aussi des flash-back, 7 ans ou 15 jours plus tôt, qui retracent leur rencontre, leur parcours et comment ils en sont arrivés à gravir cette montagne et de voir aussi comment leur trio a pu évoluer au cours du temps. Ces va-et-vient temporels sont vraiment intéressants et permet de mieux cerner les personnages, de voir leur motivation et à quel point ils comptent les uns pour les autres.

L’intrigue est bonne et bien menée, c’est prenant et intéressant. On s’inquiète bien évidemment pour les personnages dont la vie est en danger. Avec le peu de moyen dont ils disposent, certains d’entre eux sont blessés, plus ou moins gravement et la tempête se lève de nouveau et avec le froid mordant, ils risquent leur vie. Ils vont devoir faire preuve de courage et surtout garder la tête froide (quelle ironie !) pour essayer de s’en sortir.

Les thèmes abordés par l’auteur sont vraiment intéressant. Il est question avant tout d’une amitié entre deux garçons (Éric et Stéphane) et une fille (Julie). Mais avec l’âge, on voit que les hormones entre en ligne de compte, qu’il y a des sentiments qui naissent, si certains se soldent par un échec cuisant quand d’autres prennent davantage d’ampleur. Avec ce trio, on voit les premiers émois amoureux, balbutiants et parfois perturbants, surtout quand on voit l’amitié qui les lie, un rapprochement et plus si affinité, ne va-t-il pas faire basculer l’équilibre entre les trois amis ? Mais c’est aussi l’amitié autour d’une passion commune, l’escalade, celle de l’adrénaline et des sensations qu’elle peut procurer, même s’ils ont conscient des dangers, Éric plus que quiconque sait que la montagne peut être dangereuse.

Les personnages sont vraiment intéressants et attachants, on espère de tout cœur qu’ils s’en sortent, qu’ils puissent continuer leur vie insouciante et vivre d’autres expériences, comme n’importe quels adolescents. Ils ont tous les trois des personnalités très différentes, on arrive bien à les cerner, surtout Éric et Julie qui, du fait qu’ils prennent la parole, nous permet d’être au plus près d’eux et de mieux les comprendre. Stéphane reste plus en retrait, et nous paraît plus inaccessible, à son image, lui le grand gaillard qui se fait pourtant très discret depuis toujours.

En bref, Face nord a été une très belle découverte livresque, j’ai beaucoup aimé cette histoire qui fait monter l’adrénaline. C’est un vrai compte à rebours, on s’inquiète pour notre trio de choc durant leur escalade sur la face nord. Une vraie amitié les lie, même si ces derniers temps, elle est fragilisée dans son équilibre avec l’arrivée de l’adolescence et des premiers émois amoureux. Mais l’amitié est plus forte que tout et grâce à cela, ils vont se serrer les coudes et être plus unis que jamais. Un très bon roman que je vous invite à découvrir !

Commentaires

  1. Je ne connaissais pas du tout ce roman... La couverture est intrigante et le contraste fait que cette dernière attire notre oeil. Je garde un oeil sur ce dernier c'est certain !

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***