Meurtre mode d'emploi (à l'usage des jeunes filles) d’Holly Jackson

Quatrième de couverture

Règle N°1 : ne jamais rouvrir une affaire classée

Il y a cinq ans, Sal Singh s’est accusé du meurtre de sa petite amie, Andie Bell, avant de se donner la mort. La police est sûre que l’affaire est résolue. Toute la ville aussi. Sauf Pippa…
La jeune fille réouvre alors l’enquête et déterre un à un des secrets compromettants au sujet d’Andie. La liste des suspects se rallonge. Mais à trop s’approcher de la vérité, Pippa alerte aussi le véritable meurtrier… se mettant elle-même en danger.

Mon avis

Meurtre mode d’emploi (à l’usage des jeunes filles) est un thriller qui m’a beaucoup intrigué, il faut dire que le titre est plutôt surprenant et le pitch des plus intrigants. Je vous avoue que lorsque je l’ai commencé, je ne pensais pas adorer à ce point, ça a été une excellente lecture et je vous le recommande chaudement !

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent vite pour s’en rendre compte. C’est un roman terriblement addictif, je n’ai pas su le lâcher, à tel point qu’il fallait absolument que je le termine dans la journée tant je voulais savoir ce qui allait se passer, ce que Pip allait découvrir sur cette sombre histoire.

L’écriture de l’autrice est agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre dans l’histoire avec facilité et on suit avec grande attention cette enquête peu commune. En effet, il s’agit en réalité d’un « devoir scolaire », pour un TPE en lien avec le journalisme et en particulier le journalisme d’investigation que Pip doit faire. Comme on l’imagine assez vite, ce n’est pas un simple devoir pour elle, mais une réelle volonté d’innocenter Sal du meurtre d’Andie Bell, dont on n’a jamais retrouvé le corps, et peut-être trouver par elle-même le vrai coupable.

L’intrigue est bonne et bien menée, avec son lot d’action et de problèmes. C’est haletant et prenant, on ne s’ennuie pas un seul instant, je vous le garantis. La narration est multiple ce qui permet de créer un certain rythme, une dynamique qui crée du suspense. Il y a la narration à la 3e personne qui nous permet de suivre cette histoire, mais on a également la construction du TPE de Pip avec ses notes dans son journal de bord et la retranscription d’interview et appel téléphonique.

Petit à petit on peut constater l’avancée de l’enquête de Pip. A tel point que le vrai coupable commence à s’en inquiéter et à envoyer des messages de menaces à Pip. Cela prend un certain temps donc ne vous attendez pas à en avoir vite, mais il faut dire que le roman est assez dense donc c’est normal. Mais attention, il n’y a jamais de longueurs, tout à sa place et ainsi, on peut nous aussi, en fonction des informations récoltées par Pip à essayer de deviner le véritable coupable. Et ils peuvent être nombreux car à mesure, on se rend compte qu’Andie était loin d’être une sainte et que plus d’une personne aurait pu vouloir qu’elle disparaisse.

On se laisse prendre au jeu et j’avoue avoir été bluffée car pendant ma lecture je réfléchissais aux possibilités et j’ai eu quelques soupçons mais avec les nouvelles infos qui arrivent sans cesse on finit par douter et à se poser plein de questions. J’avais deviné certaines choses mais j’étais quand même loin du compte.

Pippa, alias Pip, est une jeune fille attachante qui met du cœur à l’ouvrage. D’un « simple devoir » elle va véritablement prendre cette affaire à cœur et à prouver à tout le monde que Sal est innocent, qu’il n’a pas pu tuer Andie. Elle est courageuse et investie dans ce qu’elle fait et on ne peut que l’admirer pour ça, même si d’un autre côté, on voit que plus ça va et plus cela peut devenir dangereux pour elle, lorsqu’elle reçoit les premières menaces. Mais elle est déterminée, elle ne lâche rien. Aidée par le petit frère de Sal, dont la vie a été très affectée suite à l’accusation de son frère, ils vont tâcher de découvrir la vérité.

On ne peut que s’attacher à ces deux personnages qui sont en quête de vérité. Leur relation commence difficilement, en même temps, après 5 ans elle remue une affaire qui est encore vive dans les esprits, même pour la famille du jeune garçon. Mais petit à petit, une vraie amitié va les lier et une soif de vérité. Un duo qui fonctionne à merveille et qui rend ce récit encore plus intéressant. Quant aux personnages qui gravitent autour, ils ont aussi leur importance et tout le monde peut être coupable.

En bref, Meurtre mode d’emploi (à l’usage des jeunes filles) est un roman addictif que j’ai pris grand plaisir à découvrir. J’ai vraiment adoré cette histoire que je n’ai pas su lâcher avant la fin pour savoir ce qui allait se passer et découvrir la véritable identité du tueur. Un thriller efficace où le suspense est maintenu jusqu’au bout. Les personnages sont intéressants et attachants et tous potentiellement suspects. Un roman que je vous invite vivement à découvrir, vous ne serez pas déçus !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les Carnets de Cerise et Valentin de Joris Chamblain et Aurélie Neyret

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

Fils de sorcières de Pierre Bottero

Le navire des disparus de Paul Beorn (Le club des chasseurs de fantômes 1)