Héra, ballon d'or de l'Olympe de Fanny Gordon (Mytho 3)


Quatrième de couverture

Sur l’Olympe, les dieux s’ennuient. Depuis des siècles, personne ne fait plus appel à eux, jamais.
Pas la moindre petite mission pour se changer les idées. Désœuvrés, ils passent leur temps à gratouiller leur lyre et à boire de l’ambroisie : une vie bien monotone pour de si grands héros.
Jusqu’au jour où Héra descend sur Terre pour organiser un mariage, et pas n’importe lequel : celui du capitaine de l’équipe de France de foot et d’une star de la chanson...
Comme si ce n’était pas déjà assez compliqué, Zeus, jaloux, lui met des bâtons dans les roues !

Mon avis

Après avoir lu Maman n’est pas une étoile, je me suis lancé dans le tome 3 de Mytho. Il y a quelques jours j’avais lu le tome 4 et celui-ci est arrivé au boulot pour moi durant mes vacances. Donc à mon retour, j’en ai profité pour me remettre à jour en lisant ce 3e tome et je dois dire qu’une fois encore j’ai passé un bon moment de lecture. J’ai beaucoup aimé cette histoire et vous invite un fois de plus à lire cette série si ce n’est pas encore fait. Elle en vaut vraiment la peine, une manière de découvrir les dieux de l’Olympe, tout en étant ancré dans notre monde avec ses problématiques.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite. Héra va donc aller sur Terre pour aider la star du foot et la star de la pop à préparer leur mariage car il arrive à grand pas mais qu’il y a encore beaucoup de choses à faire ! Une mission parfaite pour la déesse du foyer et de la maternité même si elle va voir que sa tâche va être plus difficile qu’elle ne le pensait surtout quand elle se rend compte du type de mariage qui se profile. Entre les apparences et le faste dus à leur image de star et leur volonté, il y a un écart. Et sans ses pouvoirs, Héra a les mains liées. Mais elle a plus  d’un tour dans son sac pour pouvoir les récupérer.

Ce tome-ci est assez différent du précédent et de celui d’après qui était sur l’écologie et la cause animale. Dans celui-ci, on est confronté aux nouveaux « héros », les nouvelles stars qui ont remplacé les dieux olympiens, en la présence d’une star du foot et d’une star de la chanson. Un quotidien de star qui n’est pas de tout repos et pas toujours facile à assumer aussi, surtout quand on voit à quel point leur mariage sera grandiose et surtout clinquant. Une image qui ne leur correspond pas forcément et dont on pourrait aussi douter de la sincérité de leur amour. Héra veut s’assurer que tout cela est réel et pas uniquement un coup marketing pour leur carrière.

L’histoire est intéressante et reste engagée et nous fait porter un certain regard sur notre société, comme toujours. Mais on n’oublie pas l’aspect mythologique en mettant en scène les dieux de l’Olympe, notamment Zeus qui va avoir son rôle à jouer ici. Le dieu le plus infidèle qui existe avec la femme la plus jalouse du Mont… et encore pire lorsqu’on sait qu’elle est la déesse du mariage, du foyer et de la maternité. Un comble d’être ainsi trompée par son cher et tendre qu’elle aime malgré tout. L’humour est toujours aussi présent, pour apporter un peu de légèreté malgré les sujets évoqués.

En bref, Héra, ballon d’or de l’Olympe est un 3e tome bien sympathique que j’ai apprécié lire. Mytho est une série qui mérite vraiment d’être lue car on découvre les dieux grecs d’une autre manière tout en découvrant des choses sur leur compte. Sous couvert d’une aventure où tour à tour les dieux vont aller sur Terre pour des missions spéciales, ils vont découvrir notre monde et y porter un regard critique. De quoi aborder des sujets d’actualités et de faire réfléchir et avoir un œil neuf sur la situation. Et le tout avec un humour décapant qui fait du bien et nous propose ainsi une aventure folle avec des personnages haut en couleur. A découvrir si ce n’est pas déjà fait.

Commentaires