Rechercher dans ce blog

16/11/2017

La fourmi rouge d’Emilie Chazerand

Quatrième de couverture

Vania Strudel a 15 ans, un œil qui part en vrille et une vie qui prend à peu près la même direction.
Et ce, à cause de :
– Sa mère, qui est morte quand elle avait huit ans.
Son père, un taxidermiste farfelu.
Pierre-Rachid, son pote de toujours, qui risque de ne plus le rester…
Son ennemie jurée, Charlotte Kramer, la star du lycée.
Sa rentrée en Seconde, proprement catastrophique.

Pour Vania, c’est clair : l’existence est une succession de vacheries, et elle est condamnée à n’être personne. Une fourmi parmi d’autres. Mais un soir, elle reçoit un mail anonyme, qui lui explique en détail que non, elle n’est pas une banale fourmi noire sans aspérités. Elle serait même plutôt du genre vive, colorée, piquante ! Du genre fourmi rouge…

Mon avis

La fourmi rouge est un roman qui m’a été conseillé par mes collègues au boulot qui l’ont adoré. Et voulant lire une lecture détente, j’ai pris ce livre car c’était fou rire garanti, d’après lesdits collègues. Et je ne peux que leur donner raison. La fourmi rouge est une bouffé d’air frais qui m’aura fait rire aux éclats et je peux vous assurer que cela m’arrive rarement. Cela faisait très longtemps que je n’avais pas autant ri en lisant.

Je ne ferai pas de résumé de la 4e de couverture, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit, d’autant que les événements arrivent assez vite. On découvre donc Vania, cette adolescente de 15 ans dans son quotidien. On peut résumer ce livre à : ses amis, ses amours, sa famille et ses emmerdes et de ce dernier, elle en a un sacré paquet, il faut le dire !

L’écriture d’Emilie Chazerand est efficace, très agréable à lire, en un rien de temps le livre était lu (pour ne pas dire qu’il a été lu dans la journée ou presque). J’ai été happée dès les premières pages, j’avais envie de savoir ce qui allait arriver à Vania et le moins que l’on puisse dire c’est que cette année scolaire va être des plus épiques !

L’intrigue est bonne et bien menée, dans l’ensemble c’est plutôt simple car on suit le quotidien de cette adolescente mais c’est très efficace et très prenant car il faut le dire, il lui arrive un certain nombre de choses qui vont bouleverser sa vie. Mais cela n’empêche pas l’auteur d’aborder de nombreux thèmes autour de la famille et même si dans l’ambiance générale c’est plutôt drôle, il y a des passages très sérieux et plein de réflexions qui rendent ce récit encore plus intéressants.

J’ai été surprise par certaines révélations, d’autres m’ont paru plutôt logique même si je n’avais pas LA révélation. Un certain nombre d’indices permettent de déceler la vérité de ce qui ne l’est pas. Je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler mais en tout cas, je ne m’attendais pas à une telle histoire. Cela a été une très bonne surprise pour moi et j’ai passé un très bon moment.

La fourmi rouge est dans la lignée des Petites Reines de Clémentine Beauvais qui m’avait aussi fait très rire. On retrouve un peu le même type d’héroïne, Vania a un humour décapant, à l’image de Mireille dans Les Petites Reines, pas dans le même genre mais tout aussi drôle. Elle a du bagou, de la répartie ce qui la rend très drôle, parfois cynique ou encore très réaliste sur certaines choses. On ne peut que s’attacher à cette adolescente pas comme les autres.

Et que dire de ses amis, entre Pierre-Rachid qui s’éloigne d’elle et dont le père ne parle que d’intégration, et sa meilleure amie, Victoire, qui est atteinte d’un syndrome qui la rend malodorante, voilà un trio atypique. Ce sont des personnages hauts en couleur, tous autant qu’ils sont et ils contribuent à la légèreté de ce récit, même s’il y a des thèmes bien sérieux et intéressants qui sont exploités ici.

En bref, La fourmi rouge est un roman très drôle que je vous conseille fortement. J’ai adoré ma lecture, et passé un très bon moment de lecture en compagnie de Vania qui a un humour décapant, une vie totalement décalée qui part en vrille, c’est le cas de le dire mais parfois il en ressort du bon dans toute cette affaire. Une lecture détente qui vous fera rire, une vraie bouffée d’air frais qui était la bienvenue. A lire de toute urgence !

2 commentaires:

  1. Je suis bien tentée par ce livre grâce à ton avis. Je note. *Marie*

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***