Douze tombes sans un os de Darynda Jones (Charley Davidson 12)

Quatrième de couverture

Vous savez, ces mauvaises choses qui arrivent aux gens bien ? C’est moi.
Depuis qu’il s’est échappé des enfers où Charley l’avait emprisonné par accident, Reyes, réduit à l’état de démon, n’a plus qu’une idée en tête : détruire l’univers. Et si ce n’était pas assez de devoir l’en empêcher, Charley a un meurtre à dissimuler, deux apprentis détectives à surveiller, et des prêtres un peu trop curieux au sujet de sa fille à éviter… Quand les humains capables de voir le surnaturel commencent à disparaître, le nouvel alter ego de son mari est le premier suspect. Pour sauver le monde qu’elle a revendiqué, Charley devra-t-elle sacrifier l’homme qu’elle aime depuis l’aube des temps ?

Mon avis

Douze tombes sans un os est le 12e tome des aventures de Charley Davidson et je suis toujours aussi fan de cette série, même si ces derniers temps, je crains toujours un peu plus pour nos personnages. Il faut dire que l’auteur ne les ménage pas et leur fait vivre des moments difficiles et compliqués… Et attendre la suite va être très long surtout au vu de la fin qui est juste horrible ! Déjà que le tome précédant nous laissait sur un cliffhanger-de-la-mort-qui-tue, là, l’auteur nous accable encore un peu plus… Vous êtes avertis.

Je ne ferai pas de résumé, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir à quoi s’en tenir, d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. Et puis, arrivé au 12e tome, on sait un peu à quoi s’en tenir, notamment en ce qui concerne Reyes vu la fin du tome précédent.

Comme d’habitude, l’intrigue est bonne et bien menée, si dans les premiers tomes on était surtout accès sur les enquêtes de Charley, là ce sont ses problèmes plus personnels, en lien avec sa nature qui est mis en avant. En même temps, avec la découverte de ses pouvoirs, de sa nature et son Histoire, il est logique que l’on se concentre davantage sur ça, que sur ses enquêtes, même si elles sont toujours là, mais de manière sous-jacente. C’est toujours aussi prenant et il est vrai aussi, plus inquiétant. Avec la réapparition de Reyes ou plutôt de son alter ego démoniaque, les problèmes ne font que commencer et il devient un parfait suspect dans les meurtres récents de jeunes femmes. Charley ne sait plus où donner de la tête et l’épée de Damoclès (ou plutôt celle de Dieu) sur la tête de son mari n’est pas pour arranger ses affaires. Elle ne sait pas comment l’aider, comment faire revenir l’homme qu’elle aime et qu’elle a épousé.

L’univers s’approfondit encore un peu plus, Charley ignore encore certaines choses sur le monde céleste et sur l’avenir qui lui est réservé. Elle va aussi en apprendre beaucoup sur son passé avec Reyes (dans leur vie antérieure) et cela change quelque peu la donne. Il est vrai que lorsqu’on a des informations biaisées avec un seul point de vue, cela ne permet pas d’avoir une vue d’ensemble de la situation. C’est un univers vraiment intéressant qui a été créé par Darynda Jones et franchement, je ne m’attendais pas du tout à cela en commençant cette série qui, je trouve se bonifie avec le temps. En tout cas, je trouve ça toujours aussi prenant et intéressant même si j’avoue que je crains toujours un peu plus pour les personnages.

Comme je le disais en introduction, l’auteur ne ménage pas ses personnages et leur en fait voir de toutes les couleurs. Mon cœur a eu quelques ratés, je l’avoue, parce que je n’étais pas préparée à cela. Et cette fin, mais cette fin mon dieu est juste horrible. L’auteur n’a pas le droit de nous laisser comme ça, dans l’incertitude ! Si, elle en a le droit et l’avait déjà fait dans le tome précédent en ce qui concerne Reyes. Bref, l’auteur est sadique, j’aurai dû m’en souvenir, mais il n’empêche que l’on n’est jamais vraiment préparé à ce genre de choses.

En bref, Douze tombes sans un os est un tome à la hauteur des précédents. On sent que l’on se rapproche de la fin, qu’une certaine guerre est imminente et qu’il va falloir agir vite pour le bien de l’humanité, ou tout simplement pour la famille de Charley. L’intrigue est bonne et bien menée, surtout centrée sur les problèmes « céleste » de Charley mais on n’en oublie pas non plus son côté détective privée même si elle passe un peu plus au second plan. Il faut dire que Charley a d’autres priorités, celle de protéger les siens, ceux qu’elle aime. Un tome riche en émotion qui nous laisse sur une fin affreuse. Vivement la suite !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Destruction Eve de Florent Maudoux (Freaks Squeele Funérailles 4)

Le Clan des Tigres de Cassandra O'Donnell (La Légende des Quatre 2)

Papa est en bas de Sophie Adriansen