Les Orphelins du Royaume de Leigh Bardugo (Grisha 1)

Quatrième de couverture

OMBRE. GUERRE. CHAOS.
Un royaume envahi par les ténèbres.
Une élite magique qui se bat sans relâche contre ce mal.
Des citoyens envoyés en pâture aux créatures qui peuplent le Shadow Fold.
Parmi eux : Alina Starkov.
ESPOIR. DESTINÉE. RENOUVEAU.
L’avenir de tous repose sur les épaules d’une orpheline qui ignore tout de son pouvoir.
L’Invocatrice de lumière.

Mon avis

Ayant eu un gros coup de cœur pour Six of Crows de l’auteur et le tome 2 approchant, j’ai profité de mes vacances pour lire Les Orphelins du Royaume, le premier tome de Grisha et je dois dire que je n’ai pas été déçue. Si Grisha est un peu moins sombre, donc pour moi, un chouïa moins intense que Six of Crows, j’ai quand même adoré cette lecture. Je suis ravie de cette réédition, cela permet de ressortir le livre (que je possédais déjà dans ma PAL chez Castelmore).

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture, bien que succincte, est assez explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. L’écriture de l’auteur est toujours aussi agréable à lire et fluide, on rentre en un rien de temps dans l’histoire. Je l’avoue, ce roman n’aura pas fait long feu vu que je l’aurai lu dans la soirée et j’avais tellement envie de savoir ce qui allait se passer que je n’ai pas pu m’empêcher de dévorer ce livre, quitte à le finir dans la nuit.

L’univers est le même que celui de Six of Crows (sachant que Grisha est la première série à être sortie) et j’ai été ravie d’approfondir le monde des Grishas, ces sorciers de mage – sorcier doués de magie que j’avais pu brièvement rencontrer dans Six of Crows avec le personnage de Nina. Chacun possède des dons très particuliers et celui d’Alina, l’héroïne l’est tout particulièrement et pourrait être celle qui sauverait leur patrie de ces ténèbres, de ce Shadow Fold. Dans l’atmosphère, j’ai trouvé que c’était moins dur et moins sombre que Six of Crows, ça reste plus « gentil » mais ça n’est pas facile ou niais pour autant, bien au contraire. C’est un monde où la magie est là partout mais elle risque d’être mise à mal, surtout avec ces ténèbres qui ne cessent de grandir et de tuer.

L’intrigue est bonne et bien menée. Bien que simple, elle reste très efficace et j’ai passé un très bon moment de lecture. J’avais envie de savoir ce qui allait se passer, les pages ont défilé très rapidement et j’ai été happée dès les premières pages. C’est prenant et haletant à sa manière et le moins que l’on puisse dire c’est qu’Alina va en prendre pour son grade, on ne la ménage pas vraiment. Elle est la possible solution à leur problème, et pourtant elle n’a aucune conscience de ses pouvoirs et à la manière dont elle peut s’en servir. Tout un apprentissage à faire et l’heure tourne… J’avoue que j’avais des doutes sur certains personnages mais je me suis laissée prendre au jeu et j’ai quand même eu quelques surprises. Je n’en dirai pas plus pour éviter tout spoiler mais en tout cas, c’est une histoire qui bien que classique reste très sympathique à découvrir.

Alina est une jeune héroïne qui se découvre un destin, comme dans beaucoup de livres d’apprentissage du genre en Heroic Fantasy. Elle reste naïve sur certain point mais en même temps, vu son parcours, on peut comprendre pourquoi elle agit ainsi et se laisse avoir facilement. Elle reste attachante et sympathique et j’ai bien aimé suivre son parcours, même si parfois j’ai trouvé cela un peu facile, ou du moins trop rapide. Néanmoins, j’ai très envie de savoir ce que l’auteur lui réserve et il me tarde de lire la suite. Quant à Mal, son meilleur ami, j’avoue que j’ai un petit faible pour lui, il est là, le « frère protecteur », inséparables depuis l’enfance. J’ai beaucoup aimé ce personnage et j’ai hâte d’en savoir plus à son sujet.

En bref, Les Orphelins du Royaume est un premier tome très prometteur. J’ai beaucoup aimé cette lecture qui m’a fait redécouvrir le monde des Grishas que j’ai pu connaître grâce à Six of Crows. Grisha est différent de cette série mais elle n’en reste pas moins intéressante et prenante, même si elle est moins dure et plus facile, cela reste un bon moment de lecture. Les personnages sont attachants et sympathiques et vont nous faire vivre de prochaines aventures dures et intenses je pense. Il me tarde de lire la suite qui ne va plus tarder à arriver !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Demain il sera trop tard de Jean-Christophe Tixier

Apollon, désolantes passions de Louise Roullier

Le Secret de la Dame en Rouge de Béatrice Bottet (La Dame en Rouge 1)

Fais-moi peur de Malika Ferdjoukh

Terres de glace de Cassandra O'Donnell (Malenfer, Terres de Magie 5)