Minus contre Minos d’Anne Schmauch

Quatrième de couverture

Le surnom de Thésée, c'est « Minus ». Pas idéal pour séduire la fille dont il est amoureux, une certaine Ariane... Mais ça, encore, ce n'est pas tragique. Ce qui est plus embêtant, c'est que sans le vouloir, Thésée a énervé le terrible gangster Minos et sa bande de motards. Et voilà comment on se retrouve dans les sous-sols de Paris, traqué par un étrange monstre à tête de taureau !

Mon avis

Après avoir lu Orage petit seigneur des ténèbres, je voulais lire un autre roman humoristique pour les 9-12 ans, toujours dans le but de me tenir un peu plus au courant des nouveautés et savoir sur quoi orienter mes conseils sur ce genre.

Mon choix s’est donc porté sur Minus contre Minos parce que ça pouvait être amusant au vu du pitch et puis c’est basé sur de la mythologie grecque alors ça ne pouvait que donner quelque chose de bien ! Et je dois dire que j’ai plutôt bien apprécié cette lecture qui est plutôt amusante, pleine d’aventure et de rebondissements.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. L’écriture de l’auteur est très agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre très rapidement dans l’histoire. La narration est à la première personne, il y a un côté assez oral, comme dans un journal intime ce qui permet de s’immerger totalement dans le récit et de se mettre à la pauvre de Thésée qui va vivre des moments particulièrement éprouvant. Heureusement pour lui, il a un très bon ami qui va l’aider dans sa tâche et le soutenir dans cette drôle d’aventure.

Anne Schmauch réinvente totalement le mythe de Thésée car on ne retrouve pas vraiment la trame de l’histoire telle qu’elle est décrite dans la mythologie, ce n’est pas une réécriture totale avec la même trame mais transposée à notre univers (par exemple). Mais l’auteur reprend des éléments et réarrange le tout à sa manière. Et je dois dire que le résultat est plutôt probant ! J’ai beaucoup aimé l’histoire qui est prenante et amusante et je ne doute pas un seul instant que ça puisse plaire à des enfants. De quoi faire découvrir d’une manière moderne la mythologie sans pour autant la transposée puisque l’histoire est complètement inédite.

Thésée est un petit garçon attachant, il est amoureux depuis toujours d’Ariane, il écrit même des poésies pour elle (même si elle l’ignore et qu’il change son nom pour le jour où l’on découvrirait son carnet pour qu’on ne sache pas de qui il parle). Le genre de garçon mignon et romantique dans l’âme, même si l’élue de son cœur va s’avérer bien différente de ce qu’il imaginait quand il va être confronté à Minos, le caïd du quartier qui sème la terreur sur son passage.

Quelques illustrations égayent le texte, c’est toujours un petit plus dans ce type de roman, comme ça les jeunes lecteurs peuvent se figurer ce qui se passe. Les illustrations sont plutôt sympathiques et le style fonctionne bien avec le genre du livre. Cela forme un bel ensemble cohérent.

En bref, Minus contre Minos est un roman drôle et prenant qui ne pourra que plaire aux enfants en quête d’aventure sur fond de mythologie. L’intrigue est bonne et bien menée, on ne s’ennuie pas un seul instant, on a envie de savoir comment Thésée va se sortir de cette situation qui va s’avérer bien plus complexe qu’elle n’en a l’air. Une réécriture du mythe de Thésée de manière moderne et assez inattendue car on ne reprend pas du tout la trame originale mais le résultat est très réussi. Un roman à mettre entre toutes les mains !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Destruction Eve de Florent Maudoux (Freaks Squeele Funérailles 4)

Le Clan des Tigres de Cassandra O'Donnell (La Légende des Quatre 2)

Papa est en bas de Sophie Adriansen