Éveil de Jennifer L. Armentrout (Covenant 3)

Quatrième de couverture

De retour au Covenant, Alexandria doute parfois d’atteindre son dix-huitième anniversaire : les Furies ont promis son exécution, et si le Conseil découvre ce qui est arrivé dans les Catskills, tout est perdu... pour elle comme pour Aiden.
Par ailleurs, chaque moment passé en compagnie de l’Apollyon la rapproche de son Éveil, dont les conséquences inconnues pourraient être désastreuses. Un Éveil que, pour une raison obscure, certains aimeraient voir précipité. La jeune femme est-elle sous protection… ou sous surveillance ? Alex devra choisir entre ce que lui dicte son cœur et ce que lui réserve le destin. Mais est-il seulement possible de dévier la trajectoire du Styx ?

Mon avis

Éveil est le 3e tome de la série Covenant, une série que j’apprécie, même si elle n’est pas sans rappeler dans le fond à Vampire Academy, mais je dois dire qu’avec ce nouveau tome, l’histoire prend une tournure différente, ce qui n’est pas pour me déplaire. Un tome riche en rebondissement et événement, avec une fin des plus frustrantes. J’ai adoré ce tome et je me languis déjà de la suite !

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir à quoi s’attendre d’autant que les événements arrivent vite pour s’en rendre compte. Et puis, avec les événements qui se sont déroulés dans le tome précédent, il est évident que cela aura des répercutions à un moment où à un autre, sans compter les peines de cœur et l’Éveil qui s’approche à grand pas.

L’intrigue est bonne et bien menée, en même temps Jennifer L. Armentrout sait y faire. Elle malmène ses personnages mais nous aussi, pauvres lecteurs, qui subissons cette attente... Celle de son Éveil, qui, on se doute bien, va compliquer beaucoup de choses. J’avoue avoir eu quelques ratés durant cette lecture. C’était avec appréhension que je l’ai commencé parce que je me doutais que ça serait LE tome qui allait tout faire basculer et ce, à différents niveaux de l’histoire. On pourrait définir ce tome par : mes amis, mes amours, mes emmerdes, ça colle parfaitement à ce que vit Alexandria.

L’Atmosphère est lourde et pesante, on craint vraiment pour les personnages. Alex a peur que l’on découvre ce qui s’est passé dans les Catskills, si cela venait à se savoir, son sort pourrait être funeste, tout comme celui d’Aiden, sans compter les Furies. Ses sentiments pour Aiden sont de plus en plus forts et cela devient compliqué de le cacher et avec Seth c’est compliqué. Autant de choses qui pèsent sur les épaules d’Alex qui risque de passer des instants vraiment difficiles alors que son anniversaire approche à grand pas. Un anniversaire qui va changer beaucoup de choses chez l’adolescente, pour le meilleur comme pour le pire.

Les révélations sont nombreuses dans ce tome et il y a des choses auxquelles je ne m’attendais pas du tout ! J’étais très loin de m’imaginer ça et je ne sais pas trop quoi en penser parce que ça n’annonce rien de bon. Je crains pour la suite et en même temps, cela soulève pas mal de questions.

L’univers s’approfondit et se démarque ainsi de Vampire Academy, la mythologie grecque prend plus d’ampleur, la politique menée par les Hématoïs est davantage définie avec le Conseil et ce que certains membres veulent accomplir. C’est vraiment très intéressant, même si ça annonce aussi le début des ennuis pour Alexandria qui se retrouve, malgré elle au cœur de toutes les intrigues. Je n’en dirai pas plus pour éviter de spoiler mais je suis très curieuse de voir ce que donnera la suite à ce niveau-là.

Quant aux personnages, ils sont toujours aussi attachants, à commencer par Alexandria, même si c’est une tête brûlée et qu’on a envie de la secouer un peu pour lui ouvrir les yeux. Il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir, n’est-ce pas… Mais elle va prendre conscience d’un certain nombre de choses mais son esprit buté risque de lui jouer de mauvais tour. L’auteur ne la ménage pas, elle va vivre des moments vraiment difficiles, je crains un peu pour la suite. Aiden reste mon chouchou, même si lui aussi mériterait qu’on le secoue un peu pour lui ouvrir les yeux. Quant à Seth, je ne l’aime toujours pas et plus ça va et plus ce sentiment persiste… Et vu les circonstances ça ne risque pas de s’arranger… Affaire à suivre.

En bref, Éveil est un tome à la hauteur des précédents, il est même meilleur car il commence à se détacher de Vampire Academy dont l’analogie est difficile d’oublier. L’univers est vraiment intéressant et se développe beaucoup ici. On en apprend pas mal dessus, ainsi que sur les personnages qui vont nous surprendre par bien des manières. L’auteur ne ménage pas ses personnages, ainsi que nous et je commence à craindre pour la suite vu les événements qui se sont déroulés ici et cette fin des plus affreuses qui n’annonce rien de bon. J’ai hâte de lire le prochain tome qui arrive dans quelques mois.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Destruction Eve de Florent Maudoux (Freaks Squeele Funérailles 4)

Le Clan des Tigres de Cassandra O'Donnell (La Légende des Quatre 2)

Papa est en bas de Sophie Adriansen