Menace sous la ville de Fanny Gordon (Rue des tempêtes 1)

Quatrième de couverture

Au numéro 1 de la rue des Tempêtes se dresse un immeuble où les habitants se connaissent depuis longtemps et se soutiennent depuis toujours.
Mais leur quotidien est soudain bousculé par deux événements inattendus : l’arrivée de Félix et de sa famille dans l’appartement vacant (où il s’est passé ce qu’il s’est passé), et le début de travaux juste à côté de l’immeuble.
Si Félix se révèle être un ado charmant, Valentine détective en herbe, sent qu’il lui cache un lourd secret. Quant aux travaux, ils entraînent des découvertes qui pourraient bien menacer la vie paisible des voisins de cette rue qui porte si bien son nom…

Mon avis

Menace sous la ville est le premier tome de la série Rue des tempêtes. Un roman qui est sorti l’année dernière et qui m’avait tenté, mais bon, ma PAL étant ce qu’elle est, je n’avais pas eu le temps de le lire au moment de sa parution. Et quelle surprise de voir arriver dans ma BAL accompagné du 2e tome qui vient tout juste de sortie en librairie. De quoi rattraper mon retard et je dois dire que cela a été une belle découverte. Une aventure avec une grande énigme à la clé, de quoi plaire aux jeunes détectives en herbe.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent vite pour s’en rendre compte.

Il s’agit d’un roman choral, à chaque chapitre, un nouveau narrateur prend la parole, il s’agit de différents membres de l’immeuble, même si Valentine reste la principale narratrice. Ainsi, on entrevoit d’autres personnages qui vont tous avoir leur importance au cours de l’histoire. Du fait des changements de narration, j’avoue qu’au début j’étais un peu perdue pour essayer de me remettre tout le monde mais on prend rapidement le pli et cela permet de créer une certaine dynamique.

L’intrigue est bonne et bien menée avec son lot d’action et de mystères qui s’intensifient au fur et à mesure de l’histoire. Même arrivé à la fin du livre, il reste encore pas mal de zones d’ombres, notamment sur certains personnages donc je suis curieuse de lire la suite (que je possède déjà !) pour en savoir plus. L’auteur sait ménager son suspense et attiser notre curiosité, déjà le fameux appartement où loge Félix et sa famille, ça a de quoi nous donner envie d’en savoir plus et Valentine va mettre un certain temps avant de nous expliquer ce qu’il s’est passé. Et j’avoue que concernant les découvertes lors des travaux, je ne m’attendais pas du tout à cela.

Je me suis totalement laissée emporter par la plume de l’auteur, sans chercher à savoir ce qui se passe vraiment donc lors de la révélation finale ; j’avoue avoir été assez surprise, même si dans le fond, ça peut paraître évident. On se laisse prendre au jeu, c’est efficace et prenant et je suis certaine que cela plaira aux plus jeunes.

Les personnages sont attachants et sympathiques, avec des histoires et des parcours très différents ce qui les rend tangibles et intéressants. Du fait qu’ils prennent la parole tour à tour en tant que narrateur cela nous permet de mieux les connaître, de mieux les appréhender et ils ne sont pas que des personnages secondaires, même si Valentine reste l’héroïne principale puisque c’est elle qui va mettre son nez un peu partout et flairez un mystère à élucider.

En bref, Menace sous la ville est un premier tome que j’ai apprécié découvrir. C’est prenant et efficace dans le genre avec son lot de mystères à élucider, si on découvre un certain nombre de choses dans ce premier tome, il reste encore beaucoup de zones d’ombres et j’espère en savoir plus dans la suite qui est déjà dans ma PAL. Les personnages sont attachants et sympathiques, de quoi passer un bon moment de lecture à leurs côtés. Il ne me reste plus qu’à les trouver dans la suite : Cœur de pirate que je vais lire incessamment sous peu.

Commentaires

Publier un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***