Rechercher dans ce blog

17/05/2019

Homer Pym et le garçon du film d'Anne Plichota et Cendrine Wolf (Homer Pym 1)

Quatrième de couverture

Voilà cinq quand que le père d’Homer Pym a disparu, en plein tournage d’un film sur les voyages mythiques d’Ulysse.
Même la police a renoncé à le chercher.
Le jour de ses douze ans, Homer reçoit en cadeau Bibi Two, une gerbille très spéciale qui le conduit dans un monde parallèle, peuplés d’êtres extraordinaires. Le garçon découvre alors l’impensable : son père est prisonnier du film qu’il a créé !
Homer et ses meilleurs amis, Lylou et Sacha, vont devoir faire preuve de ruse et de courage pour libérer M. Pym. D’autant qu’il n’est pas le seul à être bloqué dans le mauvais monde…
Amitié, dangers, suspenses, phénomènes étranges… L’aventure n’a pas fini de surprendre Homer et sa bande !

Mon avis

Homer Pym et le garçon du film est un premier tome qui a attisé ma curiosité. En effet, pour avoir lu le diptyque Les 5/5 du duo d’autrices que j’avais beaucoup aimé, j’étais curieuse de voir ce qu’elle pouvait nous conter. Bien que le registre n’ai rien avoir avec ce diptyque, j’ai plutôt passé un bon moment de lecture, c’était bien agréable et cela présage quelque chose de prometteur pour la suite. Affaire à suivre donc.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. L’écriture est très agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire. Le roman ne m’a pas fait long feu tant cela se lit bien et tant l’histoire est assez prenante.

Il s’agit d’un tome un peu introducteur, même s’il y a pas mal d’action pour qu’on ne puisse pas s’ennuyer, dans les faits, cela reste assez succinct. On nous présente essentiellement la situation, la disparition du père d’Homer et en quoi elle n’est pas « normale » ; ainsi que les personnages pour nous permettre d’avoir une vie d’ensemble de ce qui se passe et à qui on a affaire.

Néanmoins, c’est un premier tome accrocheur qui m’aura bien plu. Les autrices ont réussi à attiser ma curiosité et à me donner envie de poursuivre ma lecture et d’en savoir plus à ce sujet, même si je l’avoue que je m’attendais à quelque chose d’un peu différent. Comme dans la 4e de couverture on nous mentionne le fait qu’il peut aller, grâce à sa gerbille dans un monde parallèle, j’imaginais que l’essentiel de l’action allait se dérouler là-bas, or ce n’est pas le cas ; bien au contraire. Tout se déroule dans l’univers d’Homer, (le nôtre en fait) mais ce n’est pas inintéressant pour autant. Cependant, ce n’était pas le scénario auquel j’ai pensé lorsque j’ai commencé cette lecture lorsque je me suis rendue compte du « pouvoir » de la gerbille. Car comme d’habitude, je ne me souvenais plus de quoi parlait l’histoire, je me suis totalement laissée emporter par la narration.

Quant à l’univers, pour l’instant, on ne voit pas grand-chose puisque ça se passe essentiellement dans notre monde, mais on voit quand même certains éléments qui ont attisé ma curiosité. J’espère en découvrir davantage dans le prochain tome car, avec les éléments que l’on a pu découvrir ici, une nouvelle quête s’annonce et c’est très prometteur. En tout cas, le fait d’avoir instauré quelques éléments de la mythologie est vraiment très intéressant.

Les personnages sont plutôt sympathiques et attachants, à commencer par le trio de choc, Homer, Lylou et Sacha qui sont amis depuis des années, surtout pour les garçons Homer et Sacha, Lylou s’étant rattachée à eux un peu plus tard. Un trio soudé qui se soutiennent en toutes circonstances et ce, bien avant la disparition du père d’Homer. Homer vit avec sa mère, qui est en dépression, ce n’est pas dit mais vu le comportement ça s’en rapproche et sa jeune tante Ninon (qui a 19 ans). Depuis la disparition de son père rien ne va plus, et on peut le comprendre surtout quand les ragots laissent entendre qu’il serait parti avec quelqu’un d’autre. Autant dire que ce n’est pas tous les jours faciles pour Homer. On ne peut que compatir face à sa situation mais heureusement qu’il peut compter sur ses amis, même si chez Sacha, ce n’est pas non plus tous les jours simples avec sa famille. Mais je n’en dirai pas plus pour vous laisser découvrir tout ça. Il faut bien garder un peu de suspense.

D’autres personnages ont également leur importance, même si au premier abord, on peut se demander en quoi. Puis peu à peu les éléments se mettent en place et on voit la toile que les autrices ont tissé depuis le début. Je l’avoue, je m’attendais un peu à quelque chose du genre, qu’il y avait anguille sous roche avec certains personnages, mais ça n’empêche pas que ce soit une belle découverte et une bonne idée.

En bref, Homer Pym et le garçon du film est un premier tome que j’ai apprécié découvrir. C’était une lecture agréable avec une intrigue assez simple pour l’instant car on reste dans quelque chose d’introducteur. On nous présente essentiellement une situation et les personnages pour bien nous rendre compte de l’univers où l’on embarque. Mais ce n’est pas pour cela qu’il ne se passe rien, bien au contraire. Il y a quand même de l’action, même si ce n’était pas celle à laquelle je m’attendais en le commençant. Mais cela risque d’être prometteur pour la suite, donc j’attends de voir ça. Les personnages sont plutôt sympathiques et attachants, un trio de choc qui se serre les coudes quoi qu’il arrive, c’est beau l’amitié. Et ils vont avoir besoin de toute l’aide possible pour mener à bien cette mission de sauvetage qui s’avérera plus compliquée qu’il n’y paraît…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***