Rechercher dans ce blog

24/06/2019

Lac Argent d'Anne Bishop (Le Monde de Meg Corbyn 1)

Quatrième de couverture

Le territoire contrôlé par les Autres n’est pas soumis aux lois humaines, et nul ne devrait jamais l’oublier…
Après son divorce, Vicki DeVine a repris un vieil hôtel abandonné sur les rives du lac du Silence, dans un village où rien ne sépare les humains des Autres. Dans un endroit dépourvu de frontières, nul n’est jamais sûr de qui l’observe, tapi dans l’ombre.
Vicki espérait reconstruire sa vie. Mais quand sa cliente, Aggie Crowe, découvre un cadavre, les policiers voient en Vicki une coupable idéale en dépit des indices montrant qu’aucun humain n’a pu commettre le crime. Tandis que Vicki et ses amis cherchent à découvrir la vérité, des forces anciennes s’éveillent, dérangées par l’agitation qui règne sur leur domaine…

Mon avis

Allant faire une virée sur Paris, je n’avais pas envie de m’encombrer d’un livre en grand format (ce que j’ai majoritairement dans ma PAL SP à lire d’urgence), du coup, mon choix s’est porté sur un livre de ma PAL perso. Voulant lire autre chose que de la littérature jeunesse – j’adore mais de temps en temps j’ai besoin de changer d’air – j’ai finalement pris Lac Argent, le premier tome du Monde de Meg Corbyn. Autant dire, qu’avant lecture, j’étais déjà conquise, mais après lecture, ça a été un pur bonheur de replonger dans cet univers.

Il s’agit de la série spin off à Meg Corbyn (d’où le titre de la série Le Monde de Meg Corbyn pour faire un rappel), et je vous conseille de le lire après cette série, sans quoi il vous manquera certaines informations pour bien comprendre l’univers. Ce dernier est vraiment particulier, mais en même temps, l’atmosphère qui s’en dégage et les personnages qui le composent sont uniques en son genre et j’adore. Et le fait de retrouver tout ça ici, même si ce ne sont plus les mêmes personnages, est un pur bonheur. J’ai vraiment adoré cette lecture.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. Dès les premières pages, j’ai été happée par l’histoire qui est écrite avec différents point de vue, à savoir Vicki, qui est le personnage principal de la série, Grimshaw, un flic missionné pour enquêter sur la découverte d’un cadavre, Aggie, une Autre du clan Crowgard, Ilya, un Sanguinati et « Eux ».

Autant de points de vue qui nous permettent d’appréhender les différents personnages, d’apprendre à les connaître et surtout d’avoir une situation d’ensemble plus importante. On en sait plus que certains personnages, mais ce n’est pas pour cela que l’autrice nous dévoile tout, elle sait maintenir son suspense et à nous tenir en haleine tout du long.

On fait donc la rencontre de nouveaux personnages, mais on reste en présence des mêmes types de créatures donc on n’est pas perdu par rapport à la précédente série. Je dois dire que c’était vraiment intéressant de les découvrir car ils ont eux aussi un petit quelque chose qui ne peut pas nous laisser indifférent. Les Autres, quelle que soit leur nature sont toujours aussi « effrayants » quand on sait ce qu’ils représentent et en même temps, je me suis prise de sympathie pour Ilya et surtout Aggie, cette jeune Crowgard. Les Corbeaux sont vraiment des êtres à part et le fait qu’ils adorent tout ce qui brillent rendent certaines scènes plutôt cocasses.

Comme pour les Meg Corbyn, dans l’ensemble, l’intrigue est assez lente, mais je dois avouer qu’ici, l’action est un peu plus soutenue, ça m’a semblé moins lent. Mais je vous rassure, on ne s’ennuie pas un seul instant car on a beaucoup de choses à découvrir, que ce soit les personnages ou l’enquête de Grimshaw pour essayer de comprendre ce qui est arrivé à l’homme qu’on a retrouvé mort. Et très rapidement, on voit qu’il se passe quelque chose avec Vicki qui rénove petit à petit un ensemble de gites pour accueillir des touristes au Patchwork qu’elle a hérité de son mari après son divorce. Autant d’éléments qui nous tiennent en haleine.

Je ne veux pas trop en dire parce que je ne veux pas spoiler l’histoire, mais je vous conseille vraiment cette série si vous avez aimez Meg Corbyn parce qu’elle en vaut la peine. On commence à entrevoir certaines choses ici, la présence de Vicki m’a fait penser à l’arrivée de Meg, même si le contexte est différent et qu’elle ne tient pas non plus la même place que Meg, loin de là, mais il n’empêche que je pressens que Vicki va faire changer pas mal de choses au Patchwork et il me tarde de découvrir tout ça.

En bref, Lac Argent est un premier tome que j’ai adoré découvrir. Le fait de retourner dans l’univers des Autres a été un pur régal, j’ai vraiment retrouvé l’atmosphère des Meg Corbyn, alors que tout est différent puisqu’on ne connaît ici aucun personnage ni les lieux. L’intrigue est bonne et bien menée, avec plus d’action et moins de lenteur que dans la précédente série, même si ce n’est pas non plus de l’action pure et dure avec adrénaline mais ce n’est pas dérangeant parce que l’histoire nous tient en haleine. Quant aux personnages, ils sont justes géniaux et je suis très curieuses de les retrouver dans une nouvelle aventure et voir comment tout ce beau monde va évoluer. Affaire à suivre et il me tarde déjà de l’avoir entre mes mains !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***