Rechercher dans ce blog

23/05/2019

Le Parfum de la Trahison d'Erin Beaty (La Couleur du Mensonge 2)

Quatrième de couverture

Ayant prouvé sa valeur en tant qu’espionne et entremetteuse prodige, Sage Fowler est désormais bien introduite dans la haute société grâce à son titre de préceptrice des filles du roi. Quand elle apprend qu’une expédition secrète se prépare, elle saisit cette chance de servir une fois de plus son royaume – et de retrouver par la même occasion l’homme qui est désormais son fiancé, le capitaine Alexander Quinn. Chargée de l’éducation du prince Nicholas, elle observe avec beaucoup d’intérêt la toute nouvelle unité d’élite. Mais l’audace de la jeune fille n’est pas du goût d’Alexander, et leurs relations s’enveniment…
Quand le capitaine, poussé par des raisons connues de lui seul, franchit la frontière voisine au risque de créer un grave incident diplomatique, tout bascule. Sage n’a plus le choix : avec pour seules ressources son don pour les langues et une connaissance approfondie de l’adversaire acquise à la capitale en qualité d’espionne personnelle de la reine, elle doit trouver le moyen d’éviter une nouvelle guerre…

Mon avis

Après avoir lu Féroce, le 2e tome de Lena Wilder, je me suis lancée dans le 2e tome de La Couleur du Mensonge, cela fait un moment qu’il est dans ma PAL, il était temps que je me mette à jour dans les séries que je suis. C’est bien de lire les nouveautés, mais continuer ou terminer les séries c’est encore mieux.

J’avais beaucoup aimé le premier tome donc j’étais très curieuse de lire cette suite et je dois dire que je ne suis pas déçue du voyage. J’avais tellement envie de savoir ce qui allait se passer que je n’ai pas pu m’empêcher de lire ce livre presque d’une traite, dans la journée tant j’étais happée par les événements. Un très bon 2e tome que je vous conseille vivement. J’ai hâte de lire le prochain tome (qui devrait sortir en août, d’après ce que j’ai pu voir, à confirmer).

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. Très honnêtement, je ne lis plus les 4e de couverture des suites que je lis, on ne sait jamais s’il y a des spoilers et puis, si on a aimé un premier tome, ça ne sert à rien de savoir à l’avance ce qu’on va découvrir. Ainsi, je me suis totalement laisser emporter par la plume de l’autrice et j’ai suivi avec grande attention cette nouvelle aventure qui est juste superbe. Une suite à la hauteur du premier, j’ai beaucoup aimé cette histoire, même si elle m’en a fait voir de toutes les couleurs…

Étant donné la fin du premier tome, qui aurait pu se suffire à lui-même, je me demandais comment l’autrice allait rebondir, ce qu’elle allait nous proposer et je dois dire qu’elle a réussi à renouveler son récit et approfondir son univers. Si comme moi vous aimez les romans de Fantasy avec son lot d’intrigues politiques vous en serez ravis avec cette série terriblement efficace dans le genre avec des personnages hauts en couleur qui ne peuvent pas nous laisser indifférents.

On suit par alternance plusieurs groupes de personnages, à savoir d’un côté Sage, de l’autre Alex mais aussi un 3e personnage dont je tairai le nom. Si pendant une partie, Sage et Alex se retrouvent ensemble, pendant une grosse majorité, surtout vers le milieu, chacun est de son côté, sans savoir ce qu’il est advenu de l’autre. Autant vous dire que la tension ne fait que naître dans ces cas-là car on peut craindre le pire… Le fait qu’on alterne les points de vue permet de créer plus de suspense, des effets de surprises et aussi de nous en apprendre plus sur ce qui se passe, alors même que les personnages ignorent tout et ne font que découvrir au fur et à mesure.

Mais cela n’empêche pas le fait que l’autrice nous cache beaucoup de choses et mène parfaitement sa barque pour nous mener là où elle le souhaite sans savoir avant LE moment ce qui se passe. J’étais loin de me douter de ce que j’allais découvrir dans cette histoire et ça fait du bien de se laisser avoir et porter par le récit. J’ai beaucoup aimé l’histoire qui est prenante et haletante, il se passe sans arrêt quelque chose au point que l’on n’a pas vraiment le temps de reprendre notre souffle. Et même dans les moments les plus « calmes », des éléments nous parviennent et s’imbriquent pour nous faire comprendre ce qui est en train de se passer.

Erin Beaty joue avec nous et nous malmène autant que ses personnages. Par moment, ça a été l’ascenseur émotionnel et jusqu’au bout on craint pour les personnages. Sage est fidèle à elle-même, elle est très intelligente et grâce aux quelques indices qu’elle a pu glaner ici et là, elle a très vite compris ce qu’il en était. Difficile dans ces conditions de lui cacher quoi que ce soit et cela agace Alex qui est prêt à tout pour la tenir éloigner de tout ça, pour la protéger. Mais Sage ne l’entend pas de cette oreille.

Évidemment, leur comportement va les éloigner l’un de l’autre, faute de communication… Comme souvent dans ce genre de situation / roman. Mais c’est aussi ce qui fait tout l’intérêt, si tout allait bien dans le meilleur des mondes ça se saurait et l’histoire serait bien fade. Il faut l’avouer, on aime bien quand il y a des drames, quitte à avoir quelques serrements de cœur. Quand on ressent certaines émotions, cela veut dire que le contrat est rempli et que le livre est bon, très bon même. Même si ça peut agacer par moment…

De nouveaux personnages entrent en scène, on en apprend davantage sur ceux que l’on avait pu rencontrer dans le tome précédent. Autant de personnages auxquels on s’attache et dont on veut en savoir plus. En espérant que tout finisse par rentrer dans l’ordre, d’une manière ou d’une autre.

En bref, Le Parfum de la trahison est une suite à la hauteur du premier. L’intrigue est excellente avec tous ces jeux de pouvoirs, ces manipulations qui nous font prendre conscience des enjeux politiques. L’action est omniprésente au point que l’on ne peut pas s’ennuyer un seul instant, avec des rebondissements et révélations qui nous serrent le cœur. Mais cette histoire n’aurait pas la même saveur sans les personnages qui ne peuvent que nous toucher et nous donner envie d’en savoir plus sur eux. Une série que je vous conseille grandement et dont il me tarde de lire le dernier tome. J’ai hâte de voir ce qu’Erin Beaty nous réserve pour le final !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***