Tourbillon noir de Florence Lamy

Quatrième de couverture

Chine, époque féodale. 

Fils du grand intendant des Finances de l'empereur, Kuan Ti est promis à un avenir aristocratique. Pourtant, il ne rêve que d'aventures où il revêt le costume de Tourbillon Noir, un sabreur virtuose tout droit sorti de son imagination. 
Lorsque son père est arrêté et sa mère enlevée sous ses yeux, la vie du jeune garçon est soudain bouleversée. Résolu à trouver les coupables, il décide de tout quitter pour partir à leur recherche. En se glissant dans le monde obscur des brigands, loin du confort qu'il a toujours connu, il va devoir apprendre à distinguer les amis des ennemis... 
Sera-t-il à la hauteur de Tourbillon Noir ? Car suffit-il de s'imaginer en héros pour en devenir un ?

Mon avis

Après avoir lu … Et avec votre esprit, je suis retournée dans de la littérature jeunesse avec Tourbillon noir qui est un roman historique qui se déroule en Chine. J’étais assez curieuse de lire ce livre, car il est vrai qu’en roman historique, on est souvent sur les mêmes périodes surtout pour la littérature ado (1ère  mais surtout 2nde Guerre Mondiale) donc quand on a d’autres périodes qui sont exploitées, ça m’intéresse toujours. Je dois dire que c’était une lecture agréable mais je suis loin du coup de cœur, je m’attendais à autre chose.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. L’écriture de l’autrice est agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire qui est plutôt bonne et bien menée dans l’ensemble, pour une lecture détente avec de l’aventure.

La raison pour laquelle je suis loin du coup de cœur, c’est que j’en attendais plus, ou du moins à tout autre chose pour ce roman. Après, il faut dire que la note de l’autrice (que je n’avais pas lu avant de le commencer) est assez clair sur le contenu du livre, j’aurai peut-être mieux fait de la lire pour ne pas avoir « trop d’attente » en terme d’univers.

En effet, l’autrice a voulu écrire un roman d’aventure et l’a placé dans ce contexte historique, de Chine féodale, près des lacs et rivières et avec une populace qui vit en marge de la société. Mais en aucun cas elle n’a écrit un roman Historique avec une certaine véracité. Du coup, en terme d’univers c’est assez simple, on ne nous décrit pas grand-chose, ça reste très succinct. Donc j’ai été un peu déçue à ce niveau-là puisque je m’attendais vraiment à un roman Historique avec quelque chose de plus construit. Le plus important au final est la quête que va réaliser Kuan Ti. L’autrice va à l’essentiel et se concentre sur son personnage qui va tâcher de retrouver ses parents et comprendre pourquoi son père a été arrêté et sa mère enlevée.

Après, si on juge l’histoire telle qu’elle est, ça reste sympathique, même si elle est simple et semble assez cousue de fil blanc. C’est un roman d’aventure, une quête initiatique où Kuan Ti va tout faire pour retrouver ses parents, comprendre ce qui a pu se passer et tout cela va passer par un certain nombre d’épreuves et de rencontres qui vont le changer, le faire évoluer et grandir. À ce niveau-là, le roman tient ses promesses, donc c’est loin d’être mauvais et c’est plutôt bien fait dans l’ensemble comme je l’ai dit plus haut.

Les personnages sont plutôt intéressants et attachants dans l’ensemble. Kuan Ti est source de déception pour son père, il n’est pas assez érudit à ses yeux, en même temps, tout ce qui intéresse Kuan Ti, c’est les arts martiaux, l’art du combat où il excelle plutôt mais pour son père ce n’est pas suffisant. Petit Ouragan, qu’il va rencontrer dans sa quête, est un personnage trop en retrait et c’est dommage parce qu’il y avait matière à faire quelque chose avec lui.

En bref, Tourbillon noir est une lecture plutôt agréable, une quête initiatique qui se laisse lire mais j’avoue que j’en attendais tout autre chose. Après cela dit, ça reste efficace et plutôt sympathique comme aventure et je suis certaine que ça pourrait plaire aux adolescents. Quant aux personnages, ils sont plutôt intéressants même si certains ne sont pas assez exploités à mon goût, comme Petit Ouragan qui aurait pu être davantage mis en avant.

Commentaires

  1. J'ai été déçue aussi par cette lecture, je n'avais pas lu non plus la note de l'autrice mais ce n'est pas ça qui aurait changé quelque chose. J'avais eu du mal à comprendre les allers-retours du personnage principal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que la note aurait fait descendre un peu mes attentes sur cette histoire, ça se laisse lire mais c'est sans plus.

      Supprimer

Publier un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***