Maverick ville magique : Mystères et boules d’ampoule d’Eglantine Ceulemans

Quatrième de couverture

Un roi infâme. Une rébellion d’enfants. De la magie, des rires et encore de la magie !
Bienvenue à Maverick, ville magique où tout est possible. Seulement voilà, tous les soirs, la nuit sombre s’abat sur la ville et la fait disparaître dans le noir le plus total. Mais ce n’est pas la seule ombre au tableau...
Anselme, onze ans, est embarqué par Anna dans les mystères de Maverick...

Mon avis

Après avoir lu Hissez haut !, je me suis lancée dans Maverick ville magique : Mystères et boules d’ampoule qui est le roman le plus épais des 3 nouveaux titres de la nouvelle collection de romans de Little Urban et le seul écrit par une française aussi. Comme pour les autres livres, je n’ai pas cherché à savoir de quoi ça parlait avant de m’y lancer, c’est donc totalement dans l’inconnu que j’ai commencé ce livre et je dois dire que ça a été une belle découverte.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. l’écriture de l’autrice est agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le début commence sur des chapeaux de roues. Les parents d’Anselme lui annoncent qu’ils vont partir mais sans lui et pire, qu’il va passer du temps chez Olga, sa tante dont il ignorait l’existence, qui pratique a priori la magie noire. Ça n’est pas très engageant pour lui mais il va au final découvrir tout un monde empli de magie, pour le meilleur comme pour le pire.

L’univers est vraiment intéressant. Maverick est une ville où tout est possible, la magie le permet, même s’il y a certaines règles à respecter. Si dans un premier temps, tout semble parfait, rapidement, on comprend qu’il n’en est rien car le roi qui règne est un vrai dictateur et cette nuit très sombre permet de contrôler les gens qui sont d’ailleurs surveillés en permanence, surtout ceux qui complotent contre lui. J’ai beaucoup aimé cet univers qui est des plus intéressants et plus sombre qu’il n’y paraît, car même si c’est assez léger, ça reste à destination d’enfants, ça n’enlève en rien l’horreur de ce qui s’y déroule.

Quant à la magie, vous n’êtes pas sans savoir que c’est ce qui me plaît le plus dans les littératures de l’imaginaire et de voir comment elle fonctionne ici est vraiment très chouette, même s’il y a certains revers à la médaille. Il n’y a pas de mauvaises magies, tout dépend de la manière dont on s’en sert et on va bien le voir ici, surtout quand on comprend comment le roi s’en sert et à quel dessein. Quant à cette histoire d’ampoules, elle prend tout son sens et je dois dire que c’était une très chouette idée !

En ce qui concerne les personnages, je dois dire qu’on a là une belle bande bien sympathique, à commencer par Anselme qui se retrouve plongé (littéralement) dans un univers dont il ignore tout. Il découvre petit à petit les codes qui régit Maverick et cette magie où tout est possible, parfois même à ses dépens. Mais ça ajoute un peu de légèreté et d’humour dans une situation qui est plus catastrophique qu’on ne pourrait le penser au premier abord. Anselme est un garçon courageux et attachant, tout comme Anna qui est espiègle et va lui jouer plus d’un tour. Mais qui aime bien châtie bien comme on dit. 

Anna est volontaire et a envie d’aider et participé à la rébellion, même si la tâche n’est pas aisée. Et quand on sait ce qui est arrivé à sa famille, on peut le comprendre. Deux personnages qui portent l’histoire et avec lesquels on passe un très bon moment, mais sans oublier Olga la tante d’Anselme qui est assez particulière mais on l’apprécie quand même ou encore Gus qui a son importance aussi. Un « monsieur-je-sais-tout » un peu inattendu qui a toujours vécu auprès d’Anna. Je vous laisse découvrir de qui il s’agit en lisant l’histoire.

En bref, Maverick ville magique : Mystères et boules d’ampoule est un roman que j’ai pris plaisir à découvrir. L’intrigue est bonne et bien menée avec son lot d’action et de problèmes. Il s’agit d’un one-shot mais pour ma part, je ne serai pas contre l’idée de retourner à Maverick pour une nouvelle aventure aux côtés d’Anselme et Anna, sans oublier Olga et Gus car j’ai passé ici un très bon moment de lecture. Quant à l’univers, il est vraiment très sympathique, de la magie partout, et j’ai beaucoup aimé le traitement qui en a été fait ici, sans compter l’aspect plus politique avec ce roi dictateur qui s’est cru tout puissant. Mais la résistance est en marche et la population compte bien se rebeller ! Un roman bien sympathique que je vous invite donc à découvrir.

Commentaires