Spioutnik de Jérôme Camil

Quatrième de couverture

Pioupito rêve d'aller sur Mars. Ragor et Gorka, deux gros rats de ferme, profitent de sa naïveté pour rigoler un bon coup. Mais rira bien qui rira le dernier...
Pioupito a un rêve : aller sur Mars et se faire plein de copains.
Bien sûr, tout le monde lui explique que c'est impossible, qu'un poussin, ça ne voyage pas dans l'espace !
Mais pour Ragor et Gorka, toujours à l'affût d'une vilaine blague, l'occasion est trop belle !
Les deux rats vont donc "gentiment" proposer leur aide et expliquer au petit poussin comment construire une jolie fusée pour aller sur mars.

Mon avis

Ayant un peu de temps en librairie en ce moment, comme c'est assez calme, j'en ai profité pour lire quelques albums. Je me suis donc lancé dans le nouvel album de Jérôme Camil (Une histoire courte, Une faim de loup, Paf !) que j'étais assez curieuse de découvrir car j’avais bien aimé ces précédents albums. Et je dois dire que ça a été une belle découverte. Je pense que mon coup de coeur restera Une histoire courte, mais Spioutnik m'aura tout de même plu et une fois encore, la fin prête à sourire.


On suit donc l’histoire de Pioupito, un petit poussin qui rêve d’aller sur Mars, mais bien évidemment, ce n’est pas possible. Quand deux rats, Ragor et Gorka ont vent du rêve de Pioupito, ils vont profiter de sa naïveté pour lui jouer un mauvais tour. Pour pouvoir aller sur Mars il faut une fusée et vont donc lui dire d’aller faire les poubelles pour y trouver tout le matériel.

On suit donc la progression de Pioupito dans la construction de sa fusée et sa combinaison spatiale. Mais bien évidemment, tout ne va pas se passer comme prévu et on pourrait bien être surpris par le résultat de cette fusée.


Je n’en dirai pas plus pour éviter tout spoiler et vous laisser le plaisir de la découverte, mais je dois dire que c’était pas mal trouvé et une fois encore, la fin prête à sourire. Une petite réflexion par l’un des deux rats qui donne une belle chute à cette histoire.

J’ai été moins prise dans l’histoire que dans les précédents tomes, je ne sais pas, je trouve qu’il me manque un petit quelque chose mais ça reste tout de même une histoire assez sympathique qui, j’en suis sûre, plaira aux plus petits.


Les illustrations sont toujours aussi sympathiques, assez simple et tout en aplat mais ça a son charme. Après, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas, je vous laisse seul juge avec les quelques visuels intérieurs pour vous faire une idée du style et du rendu de cette histoire.


En bref, Spioutnik est un album assez amusant que j’ai pris plaisir. Ce n’est pas mon préféré de l’auteur mais j’ai quand même passé un bon moment de lecture. J’étais assez curieuse de voir comment Pioupito allait pouvoir réaliser son rêve, ça semblait mal partie avec la blague faite par les deux rats. Mais pour reprendre la phrase de Mark Twain : « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait. » Tout est donc possible !

À partir de 4 ans.

Commentaires

  1. Un bel album tout en douceur visuellement. Très harmonieux! J’adore 😁

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***