Rechercher dans ce blog

01/07/2018

Le Top / Flop du Mois ! (Juin 2018)


Explication

Voilà un petit bilan mensuel (sauf pour l'été ça regroupera Juillet et Août) sur les TOP et FLOP de mes lectures. Étant donné le nombre de livres que je lis par mois (entre 20 et 25 généralement) difficile de s'y retrouver dedans, surtout quand on ne suit pas quotidiennement. Ce petit bilan permet donc de mettre en avant les lectures qui m'ont beaucoup plus (excellente lecture / coup de coeur) : TOP, mais également les déceptions et ceux que j'ai détesté (si, ça arrive) / FLOP.

Chaque article sera donc composé du titre du livre et du lien de la chronique pour ceux qui voudraient en savoir plus, de la couverture et 4e de couverture du livre (que je peux réduire si elle spoile et dans ce cas là, je le spécifie), ainsi qu'une petite phrase pour vous donner envie (ou pas) de lire le livre.

*-*

J’ai donc lu pour le mois de Juin 2018 :  27 livres... dont 3 albums, 1 BD, 3 premières lectures, 20 romans. On peut dire que je n'ai pas chômé ce mois-ci et le plus merveilleux dans tout ça c'est que j'ai eu que de très belles découvertes et quelques coups de coeur aussi ! Si je pouvais avoir des mois comme ça tout le temps, ça serait génial !


*-*

Comme d'habitude, il ne s'agit que d'une sélection et je vous avoue que pour ce mois-ci c'est presque un crève coeur de devoir choisir... Parce que le mois a vraiment été excellent, je n'ai pas de FLOP (j'ai spoilé l'article !) et j'ai eu beaucoup de très bonnes lectures qui méritent à être connue. Du coup je em suis limitée à 2 / 3 ouvrages par catégorie pour limiter les présentations mais franchement, d'autres titres auraient pu figurer ci-dessous...

TOP

CATÉGORIE ALBUM


♥♥♥ Prends ma patte, petite loutre de Jane Chapman > CHRONIQUE

Prends ma patte, petite loutre est un album coup de cœur que j’ai adoré découvrir. L’histoire est touchante et mignonne et montre une vraie solidarité entre les loutres pour braver tous les dangers. Quant aux illustrations, elles sont juste magnifiques, j’ai été totalement conquise dès les premières pages. Ça ne vous donne pas envie de leur faire des câlins ?



Miki vit dans l’océan avec sa maman. Ici s’étendent la mer en dessous et le ciel au-dessus, c’est tout. La petite loutre aime ses leçons de natation, le clapotis des vagues et les plongeons. Mais chez les loutres, les mamans chassent seules. Miki s’ennuie Où trouver un ami ?


Rady, un chat aux petits soins de Satorino Fuchigami et Tadahiro Uesugi > CHRONIQUE

Rady, un chat aux petits soins est un très chouette album que j’ai pris plaisir à découvrir. C’est une histoire étonnante et d’autant plus qu’elle soit basée sur un fait réel qui s’est déroulé en Pologne. Comme quoi, les animaux peuvent nous surprendre par bien des manières et sont peut-être bien plus sensibles et conscients de certaines choses. Un album à découvrir, d’autant que pour l’achat de cet album, 1€ est reversé à la SPA pour aider les animaux. De quoi donner un coup de pouce à l’association et à faire découvrir une histoire vraie incroyable.


Quand on a froid, peur ou mal et qu’on est triste, on a envie qu’on nous réchauffe le cœur, n’est-ce pas ? C’est ce que le chat Rady tente de faire pour les animaux blessés du dispensaire vétérinaire où lui-même a été soigné. Pour ses plus petits compagnons comme pour les plus gros, ce chat plein d’empathie est toujours présent : il se couche contre eux, les câline et les serre entre ses pattes. Rassurés, ils trouvent alors la force de guérir.

CATÉGORIE JEUNESSE

Le trésor de l'île sans nom de Gilles Abier > CHRONIQUE

Le Trésor de l’île sans nom est un roman d’aventure qui m’aura bien plu. L’intrigue est bonne et bien menée, c’est prenant et on passe un très bon moment de lecture. Les enfants auront une belle histoire à raconter à leurs parents lorsqu’ils reviendront, ils auront fait preuve de courage. Les personnages sont intéressants et attachants, chacun possède une personnalité qui lui est propre si bien que l’on peut se reconnaître en l’un d’eux. Une histoire à découvrir de toute urgence pour tous ceux qui rêvent d’aventure ! Et j’avoue, que cela ne me déplairait pas de retrouver cette petite bande pour de nouvelles aventures !


Il existe une île sans nom, qui n’est répertoriée sur aucune carte et qui cache au fond de son volcan éteint le TRÉSOR d’une bande de pirates. Là vivent en secret les COQUINS, des enfants que leurs parents flibustiers destinent à une vie respectable, loin des dangers de la piraterie.
Cependant, quand un navire inconnu vient accoster en l’absence des adultes, les Coquins n’ont pas le choix : il leur faut prendre la relève et TOUT FAIRE POUR PROTÉGER LEUR ÎLE !

♥♥♥ Orage petit seigneur des ténèbres de Julien Hervieux > CHRONIQUE

Orage petit seigneur des ténèbres est un roman que j’ai adoré ! L’histoire est drôle et les renversements de situations ainsi que les révélations sont très bonnes. Les personnages sont très attachants et sympathiques pour la plupart, même du côté des « méchants ». Julien Hervieux bouleverse totalement l’ordre des choses dans ce "conte" et nous propose une histoire hilarante pour le meilleur mais surtout pour le rire !


Et si on changeait la fin du conte ?

Orage est un petit seigneur des ténèbres. Comme son père et son grand-père avant lui, son destin est tout tracé : il devra un jour enlever une princesse et perdre le combat contre le chevalier qui viendra la sauver. Tout ceci ennuie déjà beaucoup Orage, et plus encore les leçons interminables qu’il reçoit pour devenir un vrai méchant !
Son idée ? Enlever la princesse immédiatement pour être débarrassé et faire enfin ce qui lui plait !

Le Wonderling, tome 1 de Mira Bartók > CHRONIQUE

Le Wonderling est un premier tome que j'ai adoré découvrir. L'intrigue est bonne et bien menée, une aventure qu'Arthur n'est pas prêt d'oublier et qui risque de changer sa vie à jamais. L'univers est très intéressant.


Vous êtes-vous déjà retrouvé avec une créature fraîchement orpheline sur les bras ou dont personne ne veut ? Nous avons la solution !

Bienvenue au Foyer pour Créatures Ingérables et Bâtardes, une institution dirigée par la redoutable Mlle Furonkle !

Cette femme méchante et acariâtre considère que ses jeunes pensionnaires qui vivent dans la peur n’existent que pour souffrir et la servir. Hybrides mi-animaux, mi-humains, ces pupilles travaillent comme des forçats à l’école autant qu’à l’usine et ont l’interdiction de se livrer à des activités d’enfants de leur âge, et surtout de chanter ou de faire de la musique. Le Wonderling, sorte de renard à une oreille et au cœur pur et qu’on appelle Numéro 13 (d’après le médaillon avec lequel on l’a trouvé) à défaut de véritable prénom, n’a jamais connu d’autre maison. D’une timidité maladive, il prend pourtant la défense d’une jeune camarade oiseau, Babiole, qui va lui faire deux dons en retour : un vrai prénom – Arthur – … et une amitié indéfectible ! Tous deux vont parvenir à s’échapper du Foyer et vivre d’incroyables aventures au cours desquelles la formidable destinée d’Arthur va se révéler.


CATÉGORIE YOUNG ADULT

Destinée de Benedict Jacka (Alex Verus 1) > CHRONIQUE

Destinée est un très bon premier tome que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire. C’est une histoire vraiment intéressante et prenante. L’univers créé par l’auteur est très prometteur, on a déjà une bonne vision d’ensemble sur le fonctionnement de ce monde magique et j’ai hâte d’en découvrir plus. Les personnages sont attachants et sympathiques, on voit qu’Alex traîne un passé un peu difficile et que les ennuis ne font que commencer pour lui mais Luna qui l’accompagne n’est pas en reste. Il me tarde de lire la suite qui est déjà disponible (et le tome 3 à paraître en septembre).



Alex Verus vit à Londres et il est devin. Il peut voir le futur comme une faisceau de probabilités. Pour le commun des mortels, c'est un don impressionnant mais, pour les autres mages, c'est le bas de l'échelle des arts occultes. Après que son apprentissage a viré au cauchemar, Alex a tourné le dos à cette confrérie. Trop de rivalités, de secrets, de complots, trop de morts aussi... Sa seule ambition est de mener une existence sans histoires, caché dans sa boutique d'accessoires pour magiciens amateurs. En catimini, il continue de fournir du matériel plus sérieux à de vrais mages, tout en sachant qu’il court le risque de se retrouver mêlé à des luttes dangereuses.
Quand une relique puissante échoue entre ses mains, il se retrouve la proie des forces auxquelles il avait essayé d'échapper, obligé de choisir un camp dans une bataille qui le dépasse.
Voir le futur n'est pas toujours drôle, surtout quand le sien semble à ce point compromis.

Le Coq et l'enfant d'Andoryss (Le Passageur 1) > CHRONIQUE

Le Coq et l’enfant est un premier tome prenant et original qui m’aura tenu en haleine tout du long. J’étais curieuse de découvrir cet univers, la nouvelle vie de Passageur de Matéo, ce que cela allait impliquer et en quoi consistait exactement sa mission. Je n’ai pas été déçue du voyage, j’ai passé un très bon moment de lecture. Matéo est un personnage touchant qui m’a beaucoup ému, j’ai eu plus d’une fois le cœur serré pour lui. J’ai hâte de le retrouver dans la suite de l’histoire. Affaire à suivre donc !


La Dévoreuse se tient au centre du tourbillon. Ce ne sont plus des pleurs, ce sont des cris, des morceaux d’âmes que l’on arrache et qui produisent ce son. Dressée au milieu des ombres, la silhouette est un spasme de lumière qui se contorsionne dans le courant, comme si on le torturait. Je lutte comme un forcené pour l’atteindre et soudain je crève la bulle. Au centre du cyclone, le courant se meurt et disparaît pour rugir à l’extérieur de nous.

Matéo Soler sait que les fantômes existent. Il le sait parce que sa mère en a aidé des dizaines à trouver le repos, jusqu’à ce qu’elle-même meure, des années auparavant. Ce que Matéo ne pouvait pas deviner, c’est qu’il hésiterait de son pouvoir. Le voilà désormais contraint de lutter contre un trushal odji, une âme affamée. Pour s’en libérer, Matéo n’a d’autre choix que de la rejoindre afin de l’apaiser – et le temps lui est compté. Escorté par le fantôme d’une mystérieuse enfant, Matéo retourne dans le passé, au cœur de la Commune, dans un Paris en proie aux flammes…


L'éternité c'est compliqué de Jennifer L. Armentrout > CHRONIQUE

L’éternité c’est compliqué est un roman qui m’aura beaucoup plu. C’est une histoire touchante et poignante, comme Jennifer L. Armentrout sait si bien le faire. L’intrigue est bonne et bien menée, on voit le combat et l’avancée de Mallory dans sa reprise en main. Elle tâche d’avoir une vie aussi normale que possible, d’aller de l’avant, tout en sachant pertinemment qu’elle a encore du chemin à parcourir. Mais le tout c’est de se lancer, d’avancer, même si cela doit prendre du temps. Un roman à découvrir.



« Ne fais pas de bruit… » 

Depuis sa plus tendre enfance, Mallory Dodge se drape dans le silence. Se taire, c’était survivre. Voilà quatre ans que son cauchemar a pris fin, quatre ans qu’elle n’a pas revu Rider Stark, son protecteur.
Entourée de parents adoptifs aimants et à l’aide de cours particuliers, Mallory a repris le chemin des mots. Elle s’apprête également à faire le grand saut en reprenant celui du lycée pour son année de terminale.
Le jour de sa rentrée, la jeune fille était loin de s’imaginer qu’elle tomberait sur son ami. Leur complicité est intacte, mais si Rider n’a plus rien d’un enfant, il reste habité par de nombreux démons.
Quand les ombres du passé menaceront de les séparer, Mallory aura-t-elle le courage de prendre la parole pour exprimer ce qui doit l’être ?


CATÉGORIE ADULTE

Un pape pour l'Apocalypse de Jean-Luc Marcastel > CHRONIQUE

Un pape pour l’Apocalypse est un roman que j’ai beaucoup aimé découvrir. L’intrigue est bonne et bien menée, un polar ésotérique très intéressant qui nous a fait voyager aux côtés de deux personnages atypiques mais très attachants. Je ne serai pas contre une nouvelle enquête avec ces deux-là parce qu’ils promettent des aventures épiques !


À Aurillac, le capitaine Malo Sinclair s’ennuie...
Il faut dire que Malo, jeune as prometteur de la police criminelle du quai des Orfèvres, avait tout pour monter vite et haut dans la hiérarchie… s’il n’avait eu la malheureuse idée de démolir le portrait d’un suspect, fils d’un ministre. Pour le protéger autant que pour le punir, son chef a décidé de le mettre « au vert ». Et pour ce faire, quoi de mieux qu’Aurillac, préfecture du Cantal, où l’on compte plus de vaches que d’habitants ?
Après deux ans, Malo est à la limite de la dépression.
C’est alors qu’on l’appelle pour une affaire de vol sur le chantier de fouille de l’abbaye Saint-Géraud récemment mise à jour. Une tête mécanique, incroyable vestige, presqu’une légende urbaine, a disparu. Enfin une affaire qui sort de l’ordinaire ! Mais, quand les cadavres pleuvent, Malo ne peut se dire qu’une chose : il n’en demandait pas tant...
Un polar ésotérique autour du personnage de Gerbert d’Aurillac, le sulfureux Pape de l’an Mil.


Le Somnambule de Sebastian Fitzek > CHRONIQUE

Le Somnambule a été une excellente lecture, celle dont on n’en sort pas tout à fait indemne. C’est une histoire prenante, du Fitzek en somme, je n’ai pas été déçue du voyage. Si vous aimez les thriller psychologique, vous ne devez pas hésiter à lire ce livre, cet auteur parce qu’ils sont tous excellents ! Une excellente découverte et il me tarde de lire Passager 23 qui m’attend déjà dans ma PAL.


Enfant, Leo Nader était victime de crises de somnambulisme. Si intenses qu’on l’avait contraint à consulter un psychiatre, le docteur Volwarth. Bien des années plus tard, Leo se croit guéri. Mais, un matin, il découvre que son épouse a été agressée pendant la nuit et qu’elle s’apprête à le quitter. Il tente de la retenir, mais elle s’enfuit. Leo, qui se croit coupable, décide de retourner voir son psy. Ce qu’il va découvrir ira bien au-delà de tout ce qu’il pouvait imaginer…

FLOP

Eh bien, il n'y en a pas, j'ai eu que de bonnes lectures ce mois-ci, voire d'excellentes donc tant mieux pour moi !

4 commentaires:

  1. Que de belles lectures ! Je te souhaite d'avoir autant de top pour le mois de juillet ! :)
    J'ai eu aussi beaucoup de belles lectures, trop pour les lister dans un commentaire. ^^ Mais un flop de taille par contre : "La Lettre à Helga" de Bergsveinn Birgisson. Dommage, car j'adore aller vers les éditions Zulma les yeux fermés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci :) j'espère avoir de très bonnes lectures pour Juillet aussi :) en tout cas le mois début bien vu ma lecture ne cours ^^

      ah je ne connais pas du tout, il faut dire que la littérature blanche ça n'est pas tellement ma came ^^

      Supprimer
  2. Pour moi aussi, le mois de juin a été réussi. Mais je n'ai pas lu autant que toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. là j'avoue que j'ai bien enchaîné, ça fait du bien et les lectures ont été très bonnes et ça fait plaisir :D

      Supprimer

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***