Rechercher dans ce blog

11/02/2019

Le Top / Flop du Mois ! (Janvier 2019)


Explication

Voilà un petit bilan mensuel (sauf pour l'été ça regroupera Juillet et Août) sur les TOP et FLOP de mes lectures. Étant donné le nombre de livres que je lis par mois (entre 20 et 25 généralement) difficile de s'y retrouver dedans, surtout quand on ne suit pas quotidiennement. Ce petit bilan permet donc de mettre en avant les lectures qui m'ont beaucoup plus (excellente lecture / coup de coeur) : TOP, mais également les déceptions et ceux que j'ai détesté (si, ça arrive) / FLOP.

Chaque article sera donc composé du titre du livre et du lien de la chronique pour ceux qui voudraient en savoir plus, de la couverture et 4e de couverture du livre (que je peux réduire si elle spoile et dans ce cas là, je le spécifie), ainsi qu'une petite phrase pour vous donner envie (ou pas) de lire le livre.

*-*


J’ai donc lu pour le mois de janvier 2019 : 31 livres... dont 7 albums, 1 BD, 2 mangas, 10 premières lectures, et 11 romans. Ça fait plaisir de voir que mon rythme de lecture habituel revient ! Et j'ai été assez éclectique dans le genre puisque j'ai lu un peu de tout, même si encore beaucoup de jeunesse mais bon, il faut bien lire pour le boulot ! En tout cas, je suis contente car le mois a été plutôt bon.



*-*

Évidemment, il ne s'agit que d'une sélection, j'ai lu des suites qui m'ont beaucoup plu, comme celle des deux mangas ou les Jean petit marmiton. De belles découvertes livresques ce mois-ci, donc je suis contente.

TOP

CATÉGORIE ALBUMS

La danse d'hiver de Marion Dane Bauer et Richard Jones > CHRONIQUE

La danse d’hiver est un bel album que j’ai pris plaisir à découvrir. C’est une jolie histoire qui permet aux enfants de savoir ce que font les animaux quand l’hiver s’annonce. Un peu de douceur en cette période hivernale. Un album à lire !


Les premiers flocons tombent du ciel... il est temps pour le renard roux de se préparer à l’hiver. Mais que faire ? L’écureuil le presse de rassembler le plus de noisettes possible, l’oie de s’envoler vers le Sud, l’ours d’hiberner… Mais le renard n’a pas sommeil. Sa rencontre avec un congénère va lui apporter une réponse : quand la neige tourbillonne, le mieux est de l’imiter, et de se mettre à danser…


Courage, petit lapin ! de Nicola Kinnear > CHRONIQUE

Courage, petit lapin ! est un album qui m’aura bien plu, aussi bien pour l’histoire que les illustrations que je trouve vraiment très jolies, et une thématique intéressante pour les enfants, pour les mettre en confiance et leur montrer qu’il faut avoir confiance en soi et dépasser ses peurs et s’y confronter. C’est ça le vrai courage, et Martin va en faire l’expérience ici et cela ne pourra lui être que bénéfique. Un album à découvrir !


Martin est un petit lapin très sage qui aime tricoter, lire et boire du chocolat, bien à l’abri dans son terrier. Jamais il n’ose mettre le nez dehors, encore moins suivre son amie Rosie dans ses aventures ! Jusqu’au jour où il doit partir à sa recherche... Martin se montrera-t-il plus courageux qu’il n’y paraît ?


Comme un million de papillons noirs de Laura Nsafou et Barbara Brun > CHRONIQUE

Comme un million de papillons noirs est un album superbe que j’ai pris grand plaisir à découvrir. C’est une belle histoire touchante qui permet aux enfants de couleurs (noir en l’occurrence ici) de s’accepter tel que l’on est et qu’il ne faut pas avoir honte de ses origines, de sa couleur de peau et de ce que l’on ressemble. Une belle leçon de vie pour donner de l’estime de soi lorsqu’on est différent et que l’on fait partie d’une minorité. Un album à découvrir de toute urgence !


Adé adore les éclairs au chocolat, les papillons et poser des questions. Elle a aussi de magnifiques cheveux mais ses camarades d’école s’en moquent, simplement parce qu’ils sont différents. En compagnie de sa mère et ses tantes, elle va heureusement découvrir en douceur la beauté des papillons endormis sur sa tête, jusqu’à leur envol final.


CATÉGORIE PREMIÈRES LECTURES


Julia, apprentie comédienne de Benoît Broyart et Théo Calmejane > CHRONIQUE

Julia, apprentie comédienne est un roman bien sympathique que j’ai pris plaisir à lire. C’est une histoire mignonne et efficace qui nous plonge dans le milieu du théâtre et le côté ludique de cette collection est qu’il y a toute une partie plus documentaire qui permet de creuser davantage le sujet et d’en savoir plus sur le théâtre, de ses origines à son fonctionnement aujourd’hui.


De la scène aux coulisses, Julia connaît le théâtre des Trois-Coups comme sa poche.
Normal, son papa y travaille !
Tous les soirs, Julia assiste aux répétitions du "Malade imaginaire" de Molière.
Et elle rêve de jouer dans la pièce...

Après l'histoire de Julia, découvre le théâtre à travers trois parties documentaires :

• Un lieu magique
• Chacun son rôle
• Les bienfaits du théâtre

Sauvée des eaux ! de Christine Féret-Fleury (Iah et Séti, les aventuriers du Nil 1) > CHRONIQUE

Sauvée des eaux ! est un premier tome qui m’aura agréablement surprise. C’est une aventure prenante et intéressante qui va entraîner nos deux héros, Iah et Séti, dans une quête mystérieuse. Une histoire efficace dans le genre qui ne pourra que plaire aux enfants avec des héros attachants qui n’hésitent pas une seule seconde à venir en aide à ceux qui en ont besoin. Affaire à suivre !


Iah et Séti s’ennuient sur les bords du Nil, quand soudain un appel à l’aide surgit du fleuve : une enfant est en train de se noyer dans le courant ! Aussitôt, les deux amis se précipitent à son secours. Mais d’où vient cette jeune personne rescapée des eaux ? Et surtout pourquoi refuse-t-elle de révéler son identité ? La petite fille semble cacher un lourd secret…

Fiesta chez les vampires d’Emmanuel Trédez > CHRONIQUE

Fiesta chez les vampires est un roman qui m’aura bien plu. C’est une jolie histoire, qui sous couvert de légèreté aborde tout de même un sujet plus dur, le harcèlement scolaire, le droit à la différence. Mais c’est également une histoire d’amitié et plus si affinité.


Une comédie sang pour sang pur jus... à déguster à pleines dents !
Yvan n’est pas un petit garçon comme les autres, c’est un vampire ! Lorsqu’il révèle son secret à son ami Maxime, ce dernier n’en croit pas un mot. Alors, pour lui prouver qu’il dit la vérité, Yvan décide de l’inviter à son goûter d’anniversaire, avec ses copains vampires.
Entre course de cercueils et gâteau au boudin, Maxime n’est pas au bout de ses surprises !

CATÉGORIE JEUNESSE / YOUNG ADULT

Le Garçon et la Ville qui ne souriait plus de David Bry > CHRONIQUE

Le Garçon et la Ville qui ne souriait plus est un roman que j’ai adoré découvrir. C’est une histoire prenante qui mérite d’être lu et qui incite à réfléchir sur ce type de société et à avoir un certain recul par rapport à la nôtre. Cela permet de développer l’esprit critique tout en vivant une aventure hors normes qui n’est pas pour me déplaire. Les personnages sont attachants et sympathiques, même si j’avoue que sur un aspect, je suis un peu frustrée, mais bon, cela reste un très bon livre que je vous invite vivement à découvrir.


« En ce onze novembre mille huit cent huit, la nouvelle loi relative à la stabilité de l’Empire ordonne :
- Que soit créée la Police de la Norme,
- Que cette Police de la Norme arrête toute personne coupable de difformité physique ou mentale, de toute maladie de même nature ainsi que de toute conduite ou meurs contraire à la Nature,
- Que tout citoyen permettant la découverte d’un individu présentant des troubles d’anormalité soit récompensé d’un quart d’once d’or. »

Romain fuit chaque nuit sa demeure bourgeoise et confortable pour rejoindre la Cour des Miracles où vivent les anormaux – fous, difformes, obèses, et autres parias parqués là par les Lois de l’Église. Le soir de ses quinze ans, il découvre qu’un terrible complot vise les habitants de la Cour.
Des coupe-gorges de Mouffetard aux ruines de Notre-Dame, il devra compter sur son ami Ambroise, sur Joséphine, Lion et Akou, pour lever le voile sur la conjuration et échapper aux terribles Lames Noires, à la solde de l’archevêque de Paris.
Dans un monde assombri par la peur et l’intolérance, le salut peut-il venir de quelques adolescents en quête d’amour et de liberté ?


Nos vies en l’air de Manon Fargetton > CHRONIQUE

Nos vies en l’air est un roman qui ne peut pas laisser indifférent. L’auteur aborde le mal être adolescent que l’on peut tous ressentir à un moment ou à un autre, mais il est vrai que pour Mina et Océan ont un parcours assez compliqué et on peut comprendre qu’ils en arrivent à de tels extrêmes. Mais durant cette nuit où tout simple possible, où ils sont invincibles, cette rencontre risque de changer quelque chose en eux. Je n’ai pas la sensation que cette chronique rende vraiment honneur au livre, mais quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à lire ce livre, il en vaut vraiment la peine !


Mina et Océan. Ces deux-là se rencontrent par hasard ce soir sur le toit-terrasse d’un immeuble. Ils ont choisi le même spot pour en finir. Ils décident de s’accorder la nuit pour faire, ensemble… tout ce qui leur passe par la tête, en se disant toujours la vérité. Où cela va-t-il les entraîner ?
Never Again de Sarah Dessen > CHRONIQUE

Never Again est un roman touchant qui m’aura beaucoup plu. L’histoire est vraiment intéressante et les sujets abordés sont nombreux. Comment pardonner à quelqu’un, même un proche pour le mal qu’il a causé ? Comment vivre sa propre vie quand on a toujours été dans l’ombre de quelqu’un ? Une histoire qui nous bonne une belle leçon de vie avec des personnages sympathiques, à qui l’on ne veut que du bien. Un roman à découvrir si ce n’est pas déjà fait !


Le frère de Sydney, beau et charismatique, domine depuis toujours sa petite famille : Peyton monopolise toute l’attention de leurs parents et se taille la part du lion quel que soit le domaine. Mais quand il atterrit en prison après avoir provoqué un accident grave, la jeune fille, au lieu de retrouver un peu d’air, se sent au contraire de plus en plus invisible, comme si elle errait à la dérive dans sa propre vie, perdue, sans attaches.

Elle s’inquiète surtout du désintérêt des siens pour la véritable victime, le garçon que Peyton a condamné à vivre dans un fauteuil roulant. Après avoir changé de lycée, elle se lie d’amitié avec un frère et une sœur dont elle ne tarde pas à rencontrer la famille. Excentriques et accueillants, blessés par la vie mais infiniment joyeux, les Chatham vont l’aider à se trouver une place dans son nouvel environnement. Rompre définitivement ou pardonner, forcer ses parents à la regarder en face au moins une fois, choisir son chemin et parvenir à s’avouer les sentiments qu’elle sent naître en elle… Autant de défis qu’ils vont l’aider à relever à leur manière.

Un si petit oiseau de Marie Pavlenko > CHRONIQUE

Un si petit oiseau est un coup de cœur, j’ai vraiment adoré cette histoire. Elle est touchante et dure à la fois, mais elle est porteuse d’espoir et quoi qu’il arrive, on se remet toujours des épreuves qui se présentent à nous. Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir, un dicton qui prend tout son sens ici. Une histoire touchante que je vous invite vivement à découvrir tant elle est superbe.


Elle ferme les yeux, écoute la nuit, elle sent battre le cœur de la Terre, sous elle, celui des hommes, des arbres, des animaux, ce cœur nocturne qui bat depuis le commencement, qui battra après elle. Elle appartient à ce monde immense. Et son bras, peut-être, alors, est dérisoire.

Vicious de V.E. Schwab (Evil 1) > CHRONIQUE

Ce premier tome de Vicious est une vraie pépite, j'ai adoré. L'histoire est très originale et prenante, on a envie de savoir jusqu'où Eli et Victor sont prêts à aller dans leur démarche. Un univers sombre mais passionnant, un vrai coup de coeur pour ce roman !



Le combat du mal contre le mal absolu.
Autrefois, Eli et Victor étaient les meilleurs amis du monde. Mais cette époque est bien finie. Elle est même... morte et enterrée. 

À la fac, Eli le brun et Victor le blond partagent la même chambre. Ils sont inséparables et pourtant absolument aux antipodes l'un de l'autre. Victor, c'est l'ombre : complexe et torturé, il passe ses journées à noircir les ouvrages de développement personnel de ses parents pour laisser apparaître des slogans d'un pessimisme saisissant. Eli, c'est la lumière – un garçon fascinant, doté de toutes les qualités, charismatique et solaire. Pourtant, sous la surface lisse du visage parfait de son ami, Victor entrevoit des démons inavouables. Et il n'est pas au bout de ses surprises... 

Car un jour, Eli fait la découverte du siècle : des pouvoirs surhumains semblent se manifester chez ceux qui ont subi une expérience de mort imminente. On les appelle des EO – pour " ExtraOrdinaires ". Aveuglés par l'ambition et la curiosité, les deux amis se lancent un défi insensé : celui de frôler la mort pour percer ce mystère. Malheureusement, leur tentative tourne au désastre. Dix ans plus tard, Victor croupit en prison, tandis qu'Eli est acclamé en héros. Mais ce que le monde entier ignore, c'est que le véritable monstre rôde dehors, en toute liberté... 


Le combat du mal contre le mal absolu commence !


CATÉGORIE ADULTES


L’Unité Alphabet de Jussi Adler-Olsen > CHRONIQUE

L’Unité Alphabet est un excellent roman bien qu’il soit dur et affreux par moment. Il s’agit d’une fiction mais c’est tellement empreint de réalisme, et l’auteur s’explique à la fin dans une note sur la création de cette histoire, d’où est venue l’idée, etc. Une note que je vous invite à lire après avoir lu ce livre, bien évidemment. Une fois encore Jussi Adler-Olsen nous montre son talent au service d’une histoire qui fait froid dans le dos sur fond de seconde guerre mondiale. Un roman à découvrir de toute urgence si ce n’est pas encore déjà fait, tout comme son autre série qui est juste fabuleuse et dont il me tarde de lire la suite !


L’Unité Alphabet est le service psychiatrique d’un hôpital militaire où, pendant la Seconde Guerre mondiale, les médecins allemands infligeaient d’atroces traitements à leurs cobayes, pour la plupart des officiers SS blessés sur le front de l’Est. 
Bryan, pilote de la RAF, y a survécu sous une identité allemande en simulant la folie. Trente ans ont passé mais, chaque jour, il revit ce cauchemar et repense à James, son ami et copilote, qu’il a abandonné à l’Unité Alphabet et qu’il n’a jamais retrouvé. En 1972, à l’occasion des jeux Olympiques de Munich, Bryan décide de repartir sur ses traces. Sans imaginer que sa quête va réveiller les démons d’un passé plus présent que jamais.


La vallée des papillons de Marie H. Marathée > CHRONIQUE

La vallée des papillons est un roman que j’ai adoré découvrir, un roman court et intense. Marie H. Marathée, à travers ce récit, nous livre une belle leçon de vie qui donne matière à réfléchir sur notre existence, sur ce qui est important. Une magnifique histoire qui ne peut pas nous laisser indifférent. A découvrir de toute urgence !


Un accident de ski, un Noël à l’hôpital : une perspective peu réjouissante pour Vincent, un jeune sportif impatient.
Rien cependant ne l’a préparé à ce qu’il va vivre entre ces murs.
Une rencontre en dehors du temps, une magie qui opère.
Il ne le sait pas encore, mais la princesse des papillons va transformer son existence.

FLOP

Pas de FLOP pour ce mois-ci !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***