Rechercher dans ce blog

Le Top / Flop du Mois ! (Décembre 2013)


Explication

Voilà un petit bilan mensuel (sauf pour l'été ça regroupera Juillet et Août) sur les TOP et FLOP de mes lectures. Étant donné le nombre de livres que je lis par mois (entre 20 et 25 généralement) difficile de s'y retrouver dedans, surtout quand on ne suit pas quotidiennement. Ce petit bilan permet donc de mettre en avant les lectures qui m'ont beaucoup plus (excellente lecture / coup de coeur) : TOP, mais également les déceptions et ceux que j'ai détesté (si, ça arrive) / FLOP.

Chaque article sera donc composé du titre du livre et du lien de la chronique pour ceux qui voudraient en savoir plus, de la couverture et 4e de couverture du livre (que je peux réduire si elle spoile et dans ce cas là, je le spécifie), ainsi qu'une petite phrase pour vous donner envie (ou pas) de lire le livre.

La voie de la prophétie de Brandon Mull (Beyonders 3)

Quatrième de couverture 

Après tant de périples et tant de batailles, Jason et Rachel considèrent désormais la terre magique de Lyrian comme la leur. Pourtant, selon la prophétie de l'oracle, un seul d'entre eux pourra y rester. Il leur faudra d'abord mener chacun de leur côté la guerre qui les oppose au terrible despote Maldor. Leurs courageux alliés sont puissants, mais l'empereur l'est plus encore, et beaucoup devront sacrifier leur vie pour le renverser.

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Nathan de m'avoir permis de lire ce livre et ainsi de terminer les aventures de Jason et Rachel, même si je dois dire que je suis déçue.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire car arrivé au dernier tome on sait à quoi s’en tenir, la bataille se prépare, toutes les parties concernées doivent réaliser la prophétie que l’on a découvert dans le 2e tome. Heureusement que c’est plutôt agréable à lire, c’est assez fluide donc ça va, parce que sans ça je crois que j’aurai abandonné si l’écriture ne passait pas.

On rentre assez rapidement dans le vif du sujet puisque nos personnages sont à découvert et trahis par des alliés qui sont à la solde de Maldor. Ils doivent donc rapidement partir et accomplir leur mission. Je pensais que ce dernier tome serait vraiment intéressant malheureusement j’ai rapidement déchanté parce que j’ai trouvé qu’il y avait des longueurs, que ça n’avançait pas. Il y a des pointes d’actions mais pas suffisamment pour moi pour m’accrocher, m’intéresser et me faire vivre plein d’aventures. Alors qu’on arrive quand même au dénouement, c’est le moment de créer quelque chose de mémorable ! Le livre fait plus de 630 pages donc on les ressent vraiment ce qui n’est pas terrible.

Je pense que ce qui m’a surtout déçu et déplu, c’est que je n’ai pas réussi à m’embarquer totalement dans l’histoire. Je lisais mais ne me sentais pas vraiment concernée. J’étais trop détachée pour m’y intéresser et du coup ça m’a paru très long et j’étais bien contente de le finir. C’est dommage parce que dans l’ensemble il y a de bonnes idées, un univers intéressant mais je n’ai pas réussi à accrocher. Déjà que le tome 2 était moins bon pour moi que le 1er ce dernier tome ne m’a pas convaincu.

Et au niveau de l’intrigue j’ai trouvé ça trop facile et un peu prévisible. Alors certes c’est un livre jeunesse mais quand même, j’en ai lu d’autres et ils ont su me surprendre, ici ça n’est pas vraiment le cas. En plus lorsqu’on arrive au dénouement, tout semble trop facile alors que ça semble être le gros méchant invincible, on nous le prouve à différents niveaux mais d’un coup les solutions arrivent et on se dit presque, « mais bien sûr, c’était trop simple pourquoi on n’y a pas pensé plus tôt ? ». C’est un peu simple et c’est dommage parce que je pense qu’il y avait matière à créer davantage d’épreuves et d’embuches pour rendre le tout plus compliqué. Alors niveau surprise, si j’en ai eu quelques unes, je ne m’attendais pas à de telles révélations pour certains personnages par exemple mais ça n’empêche pas que l’intrigue, leur mission en soi reste assez facile malgré tout.

Au niveau des personnages j’ai aussi perdu de l’intérêt, ils sont sympathiques mais j’étais trop détachée là encore pour être touchée par ce qui leur arrive, ce qui est quand même malheureux parce que comme dans toute bataille (et comme l’avait annoncé la prophétie) tout le monde ne s’en sortira pas vivant. Je n’ai pas vécu avec eux, ça ne m’a pas spécialement rendu triste. Pourtant ils sont là pour nous faire vivre plein d’aventures et si on n’embarque pas, ça n’a aucun intérêt, pour moi c’est très important que les personnages nous fassent vivre des choses. Aussi bien que soit l’histoire, s’ils ne suivent pas et n’ont pas d’intérêt, je n’accrocherai pas.

En bref, je suis déçue parce que je n’ai pas réussi à embarquer dans l’histoire, c’est vraiment dommage parce que l’univers était quand même sympathique. Alors peut être que ça n’était pas le bon moment pour moi de lire ce livre ou peut-être qu’il est vraiment moins bon que les précédents, je ne saurai dire. Mais ce qui est sûr c’est que je suis déçue et que je ne conseillerai pas forcément cette série car en fait à part le 1er tome qui m’avait bien plu, la suite n’est pas à la hauteur.

Défis littéraires 2013 : Bilan

Voilà, une nouvelle année s'achève et avec elle les défis littéraires que je m'étais imposés... Alors bon, dans l'ensemble ça n'est pas si catastrophique que ça, même si ça n'est pas non plus glorieux.

Alors le premier défi était de lire au moins 5 livres en anglais et j'ai réussi ! Pour la première fois je suis parvenue au bout de mon défi avec 5 romans et 1 novella, donc on peut presque dire que ça fait 6 ! *Fière de moi*. Je pense que je le referai l'année prochaine, avec le même nombre (oui mieux vaut commencer petit et augmenter une fois que j'y arrive tout le temps).

Lire en Anglais : au moins 5 livres



* ~ * ~* ~* ~* ~* ~* ~*

Bon, alors là j'ai eu les yeux plus gros que le ventre, je n'ai pas réussi à lire les 300 livres... en même temps, j'aurai dû réfléchir un peu et voir que ça ne serait pas possible, surtout avec le Master mais bon, je ne m'en suis pas si mal sortie, non ?

GOODREADS 

Eh ouais, je retente l'aventure et cette fois ci, j'ai prévu large, j'ai mis 300 livres (sachant que j'en ai lu 265 en 2012, on verra bien si c'est possible, sinon tant pis ! ^^)



* ~* ~* ~* ~* ~* ~* ~*

Ce défi est en demi teinte, alors certes j'en ai lu pas mal, j'ai largement dépassé mon défi (j'avais 24 livres au départ et j'en ai lu 61) mais ça n'était pas forcément ceux de ma liste initiale, non c'était surtout les rajouts au fur et à mesure de l'année. Du coup certes j'en ai lu beaucoup mais pas ceux que j'aurai dû. A charge de revanche, je referai en 2014 le défi pour épurer le tout !

Cliquez sur le lien pour accéder au listing complet des titres lus et chroniqués sur le blog

Top Ten Tuesday (55)

toptentuesday.jpg
Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani.


Voici le thème de la semaine : Les 10 résolutions littéraires pour 2014

Bon, je n'en ai pas 10 ça devient difficile mais déjà si j'arrive à me tenir à tout ça, ça sera déjà bien !

  1. Lire 200 livres dans l'année (ouais je revois à la baisse parce que sinon ça ne va pas le faire)
  2. Lire au moins 5 livres en VO (et plus si possible ^^)
  3. Lire plus de petits éditeurs (et donc refaire mon challenge sur les petites maisons d'édition)
  4. Faire un peu baisser ma PAL (ouais on y croit !)
  5. Faire d'autres challenges, mais je ne sais pas encore lesquels
  6. Dans un autre registre, avancer l'un de mes romans, ça serait bien que je m'y remette et que je le termine, histoire de.

Et vous, quel est votre top 10 pour cette semaine ? 


Le thème de la semaine prochaine sera : Top 10 des livres lus en 2013

Wish-list [2] : Livres en VF

Voilà une petite wish-list en VF qui me font envie. C'est une petite sélection mais bon c'est déjà pas mal si je peux me les prendre ^^


Il faut bien poursuivre la série, d'autant que j'ai eu le tome 9 à Noël.

Démoniaque de Kelley Armstrong (Les Femmes de l'Autremonde 8)

Un voyage excitant entre sorcellerie et féminité.
L’héritage démoniaque de Hope Adams, journaliste pour un tabloïd, la pousse à désirer le chaos et lui donne les moyens d’assouvir cette soif. Infiltrer un gang de créatures surnaturelles qui sèment le trouble à Miami la soumet à une tentation presque irrésistible. Et celle-ci devient insoutenable lorsque Hope doit demander de l’aide à son ex, un loup-garou, pour traquer un dangereux tueur. Ce qui avait débuté comme une simple enquête va alors tourner au chaos. Une situation qui aiguisera irrésistiblement les appétits de Hope…




J'ai les tomes 2 et 3 parce que j'ai pu les trouver en librairie mais pas ce tome 1, va falloir que je passe commande, sinon je ne l'aurai jamais ce livre.


Le T'Sank d'Alexis Flamand (Le Cycle d'Alämander 1)

Dites adieu aux orques, aux elfes, aux dragons ! Aujourd’hui, vous partez pour Alamänder. Allez donc saluer Anquidiath, le demi-dieu enfoui sous la montagne, chatouiller les monstrueux poulpes de guerre, flâner parmi les épis du champ de blé carnivore ! Aurez-vous le cran de suivre Maek, jeune homme en quête d’une mythique école d’exécuteurs ? Serez-vous digne de devenir le disciple de Jonas, détective spécialisé dans les affaires criminelles magiques ? Si c’est le cas, préparez-vous à découvrir un monde où se côtoient humour, intrigues policières et créatures improbables. Un monde original et farfelu d’où vous ne reviendrez peut-être pas indemne. On vous aura prévenu.


Je lorgne sur la BD depuis un bon moment du coup je me laisserai peut-être tenter en premier lieu par le roman pour voir ce que ça donne et en fonction j'irai peut-être voir la BD ^^ En tout cas, je trouve les dessins assez sympa :) (la couverture est la même pour la BD, publiée chez Soleil si ça intéresse quelqu'un).

De l'autre côté de la nuit de Mel Andorys (Les enfants d'Evernight 1)

Pour échapper à la pension, Camille fait un voeu la veille de son treizième anniversaire, avant de s'endormir : ne plus jamais se réveiller. Lorsqu'elle rouvre les yeux, elle découvre que son souhait s'est réalisé. La voici à Evernight, le monde des rêves. Perdue dans cet univers étrange, elle rencontre le Marchand de sable. Malgré le soutient que lui apporte le jeune homme, Camille comprend qu'elle n'est pas la bienvenue : aucun humain n'est toléré à Evernight !






C'est Richelle Mead, donc la question ne se pose même pas, mais ça me soule que ça soit en GF du coup pas sûre que je le prenne de suite...

L'Échiquier des Dieux de Richelle Mead (L'ère des miracles 1)

Suite à l’échec de sa dernière mission quelques années auparavant, Justin March, enquêteur du Bureau de surveillance des sectes et cultes, s’est exilé au Panama où il a sombré dans les addictions qui l’ont toujours tourmenté. Mais à présent la République le rappelle à son service pour enquêter sur une série de meurtres rituels. Aidé dans sa tâche par une Prétorienne, Mae Koskinen, combattante invincible à la beauté surnaturelle, Justin va devoir affronter des forces bien plus redoutables qu’il ne l’imaginait. Car dans l’ombre, des puissances se regroupent, prêtes à reprendre le contrôle de ceux qu’ils ne considèrent que comme des pions sur leur échiquier.

Présence d’Annabelle Courssaines

Quatrième de couverture

Quand Camille, artiste-peintre, devient l'heureuse propriétaire de la magnifique longère qui lui faisait de l'oeil depuis des semaines, elle ne se doute pas une seule seconde que cet achat va bouleverser son existence. Intriguée, elle se demande pourquoi elle est tant grisée par l'âme de cette demeure et tout ce qui l'entoure. Et ce cheval semblant lié à ces lieux et qui réagit à une présence que Camille ressent tout aussi fort ? Tant de questions restent sans réponse... Puis un jour, un couple d'Américains croise sa route, et Camille comprend enfin quels sont les lourds secrets que cache sa maison.

Mon avis


Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Rebelle de m'avoir permis de lire ce livre que j'ai plutôt bien apprécié dans l'ensemble même si j'ai quelques petites choses à y redire.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit, même si parfois certains événements sont un peu tardifs, ça reste la trame générale, pas de spoiler là dedans. Je me concentrerai donc davantage sur mon ressenti sur cette lecture qui a été assez plaisante.

L’écriture est assez simple en soi mais plutôt agréable à lire et ça va bien avec l’histoire, même si parfois je trouve que certaines phrases sont trop courtes et que ça peut casser le rythme. Mais dans l’ensemble ça passe plutôt bien, c’est sympathique. Le livre a été lu dans la journée donc ça n’est pas pour rien.

L’intrigue est intéressante et bien menée et j’ai apprécié le fait qu’on rentre dans le vif du sujet dès les premières pages – d’autant que le livre est court, à peine 220 pages, donc il ne fallait pas s’attarder. Il n’y a donc pas de perte de temps et dans l’ensemble je n’ai pas trouvé de longueurs, tout avait sa place même si l’auteur se consacre pas tant que ça sur l’aspect « surnaturel » lié à la maison. Je trouve ça dommage que ça soit éludé pendant une bonne partie du livre pour n'être réglé que rapidement sur la fin (et je me demandais même si on allait y revenir). J'ai trouvé ça trop facile et simple comme solution mais admettons. Je n'irai pas dire que je suis déçue – parce que j’ai quand même apprécié ce livre – mais c'est vrai que c'est dommage de ne pas avoir approfondi cet aspect-là alors que d’après la 4e de couverture, ça semblait être tout de même le sujet du livre.

Pour parler d’un autre aspect négatif avant de revenir sur le positif, j’ai trouvé une incohérence, ou alors j’ai eu une absence mais j’ai vérité et rien trouvé. Ce n’est pas un gros spoiler donc je me permets d’en parler parce que j’ai vraiment tiqué. C’est à propos du bébé du couple d’américain. En un temps réduit, (après sa naissance), il peut parler, marcher, etc. là j’avoue que ne pas comprendre. Etant donné la trame de l’histoire il n’est pas indiqué que plusieurs mois, ou une (des) année(s) vient de s’écouler pour que ça soit possible et un bébé qui vient de naître ne fait pas ça. Donc là je pense qu’il aurait été judicieux à un moment donné de préciser le temps qui passe en affichant clairement la date ou bien en mettant un saut de ligne (pourquoi pas avec des petites étoiles) pour comprendre que l’on a fait un bond dans le temps parce que sinon c’est incohérent. Et j’avoue qu’à chaque fois que je voyais le bébé parler, marcher, etc. ça m’a dérangé parce que dans mon esprit, c’était un nourrisson. Voilà c’est un détail mais j’ai fini par focaliser dessus donc je devais le partager.

Après ce livre est une belle histoire d’amitié, l’auteur se concentre davantage sur les relations entre ses personnages et pour le coup c’est plutôt réussi. Ils sont intéressants et attachants. Je les ai bien appréciés même si un moment j’avais l’espoir d’une petite romance mais ça n’est pas le sujet du livre donc ça n’est pas dérangeant. Mais mon côté midinette qui ressort un peu (c’est bientôt Noël donc !) aurait aimé qu’il y en ait une.

Camille est une artiste très sensible qui doute énormément d’elle, ça l’a rend attachante même si, comme son ami Victor, on aimerait qu’elle cesse de se rabaisser quand apparemment il n’y a pas lieu d’être. Mais c’est le lot de beaucoup de gens qui manque de confiance d’être comme ça donc on peut lui pardonner.

Victor (un galeriste) est le meilleur ami de Camille, celui qui est toujours là pour elle, pour la pousser et lui faire donner le meilleur d’elle même au niveau du travail mais aussi en tant que personne. C’est son pilier, s’il disparaît, Camille en fait de même… Les américains abordés dans la 4e de couverture sont un couple, futur client de Victor et Camille qui vont finir par devenir de véritables amis. Il y a un côté idyllique dans ce livre, tout le monde est beau, tout le monde est bien malgré les différences sociales, etc. Mais ça n’est pas dérangeant, je trouve que ça passe assez bien et bon faire ressortir de temps en temps son côté fleur bleue et Bisounours ça ne fait pas de mal.

En bref, c’est un roman contemporain assez sympathique même si j’ai relevé quelques défauts. Je n’avais pas d’attente particulière mais j’ai passé un bon moment en le lisant donc c’est ce qui compte après le seul regret est que le secret lié à la maison ne soit pas plus développé parce que je pense que ça aurait pu faire une superbe histoire, ça m’aurait davantage plu parce qu’il y avait matière je pense. Mais bon, ça reste une petite histoire assez tranquille où l’on se laisse bercer et en plus on voyage sans avoir besoin de se déplacer c’est plutôt sympathique non ?

Drôles de mots-clés (43)




Drôle de mots-clés est un rendez-vous organisé par Les livres de Melisande et Pomme's Book suite à une discussion animée et hilare. Cette nouvelle rubrique permettra à tout un chacun de se rendre que parfois en tant que bloggeur en coulisse, on voit des choses sans queue ni tête et on a choisi de les partager avec vous. N'hésitez pas à en faire de même !


La Citadelle de Céless de Jean Avril (Orianor 3)


Quatrième de couverture

Uriss poursuit son voyage sur le chemin fragile de sa mémoire, jusqu’aux événements les plus difficiles de sa vie. Cela réveille les démons endormis… en sortira-t-il indemne ?
Poursuivant leur route, Kahel et Blanc atteignent un des lieux les plus illustres d’Orianor : la Citadelle de Céless, cœur de la résistance humaine depuis des millénaires. L’ivatari et l’enfant trouveront-ils enfin le repos, après les années sombres du siège de Rihel ?
Loin de la citadelle légendaire, Jad, Iridia et Raygone tentent quant à eux de retrouver leur chemin à travers les monts sauvages. Cela les mènera à des endroits étonnants…

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier Jean Avril de m’avoir permis de lire son livre et ainsi poursuivre cette série qui est vraiment intéressante, bien que frustrante.

Cette série est frustrante parce que c’est « pénible » à défaut d’un autre mot (mais ça n’est pas négatif ici) de n’avoir que des épisodes d’une centaine de pages à chaque fois. On rentre « à peine » dans l’histoire et on a déjà fini le livre, on en voudrait plus. En un sens c’est bien ça prouve que c’est intéressant et assez addictif. En plus l’écriture de l’auteur est vraiment agréable à lire, c’est toujours un plaisir. Et je dois avouer qu’étant donné le temps entre chaque lecture des épisodes je suis bien contente qu’il y ait un petit récapitulatif, es derniers temps j’ai du mal avec les prénoms et là ça permet de resituer un peu tout le monde, même si rapidement j’ai retrouvé mes marques. Oui l’adepte des pavés parlent à ma place en cet instant, mais j’apprécie cet univers et je suis très curieuse de voir ce que donnera la suite donc je lirai toujours cette série avec plaisir.

C’est difficile d’en parler sans spoiler étant donné le nombre de pages de chaque épisode mais tout ce que je peux dire c’est qu’on suit toujours nos trois groupes de personnages qui s’avancent chacun vers leur destiné. Uriss se remémore certains moments de sa vie tout en devant supporter d’être lié à Kaïn (surtout quand on sait ce qu’il a fait). Kahel et Blanc sont sur le chemin de la Citadelle de Céless pour protéger ce dernier tandis que Jad, Iridia et Raygone sont toujours en chemin pour aussi atteindre cette Citadelle. Comme pour les épisodes précédents, l’intrigue est assez « creuse » mais franchement ça ne me dérange pas parce que j’ai vraiment envie d’en savoir plus, de découvrir tous ces personnages, leur histoire, leur aptitude parce que l’univers est intéressant et que je suis sûre que ça va donner quelque chose de sympathique.

Le fait que ça soit découpé en épisode, ça pourrait représenter un chapitre dans un roman, ne permet pas d’avoir beaucoup d’action en soi, on tâtonne un peu et on se demande à chaque instant ce qui va se passer, vers où l’auteur nous emmène. Mais en même temps c’est intriguant et ça donne envie d’en savoir plus, moi je suis toujours aussi curieuse en tout cas. Un moment donné l’histoire a pris un tournant assez étonnant, je ne m’attendais pas du tout à ça, mais ça me rend très curieuse de savoir ce qui va se passer ensuite et si l’on va retrouver ces personnages un peu plus tard.

Je ne vais pas m’attarder davantage parce que sinon je risque de raconter l’histoire ce qui n’a aucun intérêt, mais ce 3e épisode nous permet d’en savoir un peu plus sur ce qui s’est passé, de mieux comprendre les relations entre les personnages et aussi de mieux les découvrir car plusieurs se dévoilent. De nouveaux personnages sont entrés en scène et je suis très curieuse de savoir ce qui va se passer ensuite. Une série sympathique que je vous conseille car je pense que ça peut donner une histoire très intéressante dans l’ensemble, avec des personnages assez attachants.

In My Mailbox (110)


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

Mes acquisitions de la semaine

L’éveil de Fabien Clavel (Néphilim 2)

Ils sont Sept Nephilim à arpenter la Terre depuis l'aube de l'humanité, formant la fraternité de l'Hepta. Immortels, ils sont liés aux cinq éléments : l'eau, l'air, la terre, le feu et la lune. Déchus, ils recherchent leur savoir perdu et poursuivent une quête mythique, l'Agartha. Traqués, ils fuient ceux qui veulent les détruire, les Rose-Croix. A Rome, Leonidas, alchimiste et prêtre, est confronté à la disparition de jeunes séminaristes. Le Vatican le charge de l'enquête mais la venue de Keszhiv, superbe peintre à la peau d'ébène, n'est-il pas le signe que des forces souterraines et puissantes menacent de se réveiller ? Dans les brouillards de Londres, l'heure du rassemblement a sonné, chacun des Immortels se dirige vers l'ancienne cité. La jeune Ar-Kaïm Nej tente de se faire une place au sein de l'Hepta mais ses membres restent méfiants et les dissensions internes mettent en péril leur alliance. Pourtant, la fin de leur quête est proche, ils possèdent enfin l'artefact de Lathil capable de guérir Alvo. Leurs ennemis héréditaires les Rose-Croix sentent que de grands bouleversements se préparent et n'ont jamais été aussi acharnés à leur traque. Ce second volume contient les Dracomaques et l'Effet Orphée, ainsi qu'un épilogue inédit qui boucle enfin la saga entamée il y a dix ans.



Apparition de Kelley Armstrong (Les Femmes de l'Autremonde 9)

Suite à la mort prématurée de son mari, Robyn Peltier tente de refaire sa vie à Los Angeles. Quand sa célèbre cliente, Portia Kane, est assassinée dans une boîte de nuit, Robyn, suspectée du meurtre, est contrainte de fuir. Seule son amie Hope Adams semble de son côté, même si cette dernière sait que ce n’est qu’une question de temps avant que la jeune femme soit capturée. Ce n’est cependant pas la police qu’elle redoute mais bien pire : Robyn s’est retrouvée sans le savoir au coeur d’une guerre opposant la kumpania à une puissante Cabale. Le seul moyen de la protéger à présent, c’est de l’entraîner dans un monde peuplé de créatures surnaturelles que la simple humaine ferait mieux d’éviter...



Vampire et désaxée de MaryJanice Davidson (Queen Betsy 11)

Betsy déprime après la mort de son ami, Marc, mais cela devrait régler quelques problèmes dans le futur. Ce n’est pas pour autant que l’avenir promet d’être radieux quand on a l’Antéchrist pour demi-soeur et que la mère de cette dernière s’appelle Satan… Outre le comportement de plus en plus étrange de Laura, la principale préoccupation de Betsy est d’enfin trouver la solution pour modifier ce futur si menaçant. Même si cela signifie se débarrasser de Satan !


Souvenirs ardents de Nalini Singh (Psi-Changeling 7)

Devraj Santos n'a jamais hésité à se salir les mains pour protéger les siens. Lorsqu'il trouve sur son territoire une jeune femme inconsciente, torturée et amnésique, il devrait l'éliminer. Pourtant, il ne peut se résoudre à la blesser. Dépouillée de ses souvenirs et programmée pour tuer, Katya Haas doit combattre la folie qui la menace. Dev est son seul espoir. Mais pourquoi l'homme qui risque d'être sa prochaine cible lui accorderait-il sa confiance ?



Lié par l’honneur de Nalini Singh (Psi-Changeling 8)

Sophia Russo est Justice-Psi. Son don est sa malédiction : elle peut revivre les souvenirs sanglants de criminels dérangés. Lorsqu’elle se retrouve à faire équipe avec Max Shannon, un flic humain, sur une affaire de meurtres, elle sent son conditionnement faiblir. Des émotions interdites se frayent un chemin dans son esprit saturé de perversions qui ne sont pas les siennes. Dans ces conditions, céder à son attirance pour cet homme signifierait accepter les ténèbres. Celles qui l’exhortent à faire justice elle-même et à devenir juge… et bourreau.


44... Gobelins. La concierge est dans l'escalier de Chantal Figueira Lévy

Paris, 1962, année en demi-teinte, dans un immeuble du 13ème. Une assemblée de copropriétaires, banale, voire même rasoir. Mais si vous réunissez : - Une syndic mariée avec un Allemand, - Un fourreur snob, infatué, dirigeant d'une main de maître des propriétaires sous influence, - Une avocate, blondasse et mal ébarbée, amoureuse de ce bellâtre, - Un pied-noir tombé là par hasard, - Une concierge que les rumeurs disent collabo, décédée en chutant dans un escalier... menant nulle part, tous les ingrédients sont réunis avec humour, afin de donner au 44... Gobelins une raison d'être visité. Mais... la concierge : accident, suicide ou meurtre ? Et si vous tiriez le cordon ?


A study in silks d’Emma Jane Holloway (The Baskerville Affair 1)

Evelina Cooper, nièce du célèbre Sherlock Holmes, est amenée à faire son entrée dans la société londonienne pour sa première Saison. Mais c’est sans compter sans un meurtrier – et ne parlons pas des automates disparus, du sorcier et de la souris qui parle. 
Dans une ère victorienne régit par un conseil de barons de la vapeur impitoyable, la mécanique est le véritable monarque et la sorcellerie, l’ennemi mortel de l’Empire. Mais l’arme la plus convoitée est la magie qui permet de dépasser les machines, une chose qu’Evelina a secrètement apprit à maîtriser. Mais au lieu de faire sa fortune, ses talents cachés pourraient la mener à sa perte ou à passer l’éternité comme invitée des laboratoires secrets de Sa Majesté. Qu’est-ce qu’une jeune lady doit faire à part se souvenir de ses manières et prier pour qu’on ne découvre jamais ce qu’elle sait ? 
Mais ensuite, il y a eu un meurtre. Et en tant que nièce de Sherlock Holmes, Evelina devrait être à même de trouver les réponses bien qu’elle ait beaucoup à apprendre. Et la première chose qu’elle doit apprendre est de savoir si elle doit faire confiance au bel et intelligent débauché qui fait battre son cœur ou, au contraire, au chevalier prêt à tout pour elle dés lors qu’elle lui demande.



Autumn Bones de Jacqueline Carey (Agent of Hel 2)

Engendrée par un incube, élevée par un mère humaine, et agent de liaison de la police départementale de Pemkowet, Daisy Johanssen essaie de ressouder la communauté après la tragédie qui a touché la station balnéaire, qu’elle appelle « sa maison », l’été dernier. Les choses sont revenues à la normale – aussi normales qu’elles peuvent l’être dans une ville connue pour son tourisme surnaturel, et présidée par une Déesse Nordique solitaire appelée Hel. 
Non pas que Daisy est maintenant gagné le respect d’Hel comme exécutrice, mais elle sort avec Sinclair Palmer, un sympathique, et tout à fait normal être humain à première vue. Pas si mal pour la fille d’un démon. Malheureusement, Sinclair a un secret. Et c’est un très gros. 
Il descend des sorciers d’Obeah et ils veulent qu’il revienne. S’il ne retourne pas en Jamaïque pour enfin exercer le rôle qui lui revient de droit dans sa famille, ils lâcheront une magie spirituelle qui pourrait avoir de lourdes conséquences sur la ville. C’est le travail de Daisy d’empêcher cela, même si pour cela, elle aura besoin de beaucoup d’aide. Mais le temps court et les morts commencent à s’agiter, à la moindre erreur, Daisy pourrait bien tout perdre…




ET VOUS ?

Ne me résiste pas de Tahereh Mafi (Insaisissable 1.5)


Quatrième de couverture

Elle m’a échappé.
J’ai échoué. 
Elle me déteste.
Je me déteste d’autant plus. 
Elle me détruit de l’intérieur.
Je deviens fou.

Je suis tombé amoureux d'elle. Ça fait tellement mal. De toute ma vie je n'ai jamais ressenti ça. J'ai éprouvé la honte et la lâcheté, la faiblesse et la force. J'ai connu la terreur et l'indifférence, la haine de soi et le dégoût de tout. Et pourtant je n'ai jamais connu un sentiment aussi atroce, aussi paralysant. Et ça ne fait qu'empirer.

Mon avis

Voilà une petite novella du point de vue de Warren, oui le gars psychopathe que je n’aime pas. Mais en lisant ce livre on se rend compte qu’il ne l’est pas tant que ça, du moins qu’il a des circonstances atténuantes. L’histoire commence à partir du moment où il s’est fait tirer dessus par Juliette. On voit donc toute sa convalescence, vite écourtée puisqu’il doit se lancer à la recherche de Juliette et Adam qui se sont enfuis.

Cette novella est intéressante puisqu’elle retranscrit essentiellement les sentiments de Warren, qui m’a paru beaucoup plus sympathique. Bon ça n’est pas encore l’amour fou, mais on peut comprendre son comportement et aussi le revirement par rapport à Juliette. Je l’avoue lorsqu’il a avoué l’aimer, je suis tombée de haut parce que ça semblait vraiment étrange et mal venu, mais en fait ne lisant cette novella ça a plus de sens et ça ne tombe pas comme un cheveu sur la soupe. Cette histoire nous montre également sa position dans cette société. Et on se rend compte qu’elle n’est pas forcément des plus évidentes, surtout avec un tel père… Mon dieu, j’ai eu des envies de meurtre…

L’écriture de Tahereh Mafi est vraiment magnifique et c’est vraiment délectable à lire. Il faut prendre son temps, la savourer parce que tout a sa place. Je trouve ça presque dommage que ça soit si court parce que j’aurai aimé faire durer ce moment un peu plus longtemps. En tout cas, cette novella m’a donné envie de me jeter sur le 2e tome rien que pour ça (et aussi parce que je suis curieuse de ce qui va se passer, même si j’ai un peu peur de la tournure des événements) mais bon ça ne sera pas pour tout de suite, j’ai d’autres choses à lire avant.

Je n’en dirai pas plus parce que le texte est bien trop court (120 pages à peine) pour que je puisse davantage développer sinon je raconte tout et ça n’a aucun intérêt. Cette novella nous permet surtout de mieux apprendre à connaître Warren, d’avoir son point de vue et de se rendre compte qu’il n’est pas si psychopathe ou méchant comme le laissait entendre Juliette dans Ne me touche pas. Ça nous permet aussi de voir ses sentiments envers Juliette et ça paraît d’un coup beaucoup plus crédible. Un livre sympathique qui je pense mérite d’être lu pour mieux comprendre ce personnage et peut-être changer d’opinion à son sujet.

Danse funèbre de Kalayna Price (Alex Craft 2)

Quatrième de couverture

« Les marais de Nekros : un lieu étrange pour une affaire étrange !
Lorsque plusieurs cadavres – du moins uniquement leurs pieds gauches – ont refait surface, j’ai accepté de donner un coup de main à la police. Toutefois, le meurtrier a bien fait les choses car, si je ne dispose pas d’un corps dans son intégralité, impossible pour moi d’en invoquer l’ombre pour découvrir la vérité. Et bien entendu, quand les faës sont de la partie, il est encore plus difficile de démêler le vrai du faux… »

Mon avis

Etant donné que le tome 3 a rejoint ma PAL, il faut bien que je me mette à jour en lisant le tome 2, maintenant que c’est chose faite, je vais pouvoir m’y atteler parce que franchement c’est une super série que je vous conseille fortement de lire.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit, je rajouterai juste que l’implication faë vient du fait que son amie Rianna a besoin d’elle pour la sortie d’une affaire complexe… Et bon de toute façon, dès que la Faerie est impliquée, c’est toujours compliqué !

J’ai adoré l’intrigue, elle est vraiment bonne et bien menée. On commence à entrevoir tous les enjeux et les problèmes qui en découleront, en plus de l’aspect enquête habituelle dans ce genre de livre. Je vous assure qu’on est loin de s’imaginer la tournure que va prendre les événements. L’auteur m’a bien eu parce que je pensais à quelque chose… que ça finit par aller dans ce sens mais lorsque la révélation de fin arrive, bah ça n’était pas du tout ça ! Je n’y avais pas du tout pensé donc c’est un bon point pour l’auteur car elle a su me surprendre et m’emporter totalement dans son histoire. De plus ce dénouement donne matière à réfléchir et là… ça craint ! Ça ne me plaît pas du tout !

Il y a de l’action, des rebondissements, de bonnes révélations qui m’ont vraiment surprises et l’argument non négligeable (enfin ça dépend des gens) c’est qu’on n’a pas besoin de scènes X pour combler les lacunes de l’intrigue (pas comme une certaine Anita) et ça, je vous jure que ça fait du bien. l’auteur ne se repose pas que sur l’aspect romance et tout ce qui s’ensuit, même s’il y en a, c’est quand même important et il faut voir ce qu’elle nous fait en plus, mais voilà, l’action est vraiment au centre, on en a pour notre argent si je peux utiliser cette expression. On ne s’ennuie pas un seul instant et on découvre avec plaisir l’univers qui devient de plus en plus complexe et sombre aussi. La politique faë prend aussi plus de place, ce que j’adore parce que en Faerie c’est toujours compliqué, avec plein de sous-entendus et si on ne fait pas attention, on se fait avaler tout cru !

Les personnages sont toujours aussi attachants, Alex est une héroïne que l’on ne peut qu’apprécier. Elle arrive à se mettre tout le temps dans des situations difficiles, bien souvent ça n’est même pas de sa faute mais il n’empêche qu’elle attire les emmerdes. Il faut dire ce qui est, mais en même temps c’est pour notre plus grand plaisir parce que sinon il ne se passerait rien et ça n’aurait aucun intérêt, il faut le lui accorder. Mais franchement, je n’aimerai pas être à sa place parce que dans ce tome là, on en apprend beaucoup sur elle (sa magie, ses origines, etc.) et ça promet beaucoup de choses pour la suite. J’ai vraiment hâte de voir ça.

Et si seulement sa vie personnelle était tout aussi simple ! Eh bien non, là encore c’est compliqué, avec ses amies là, il s’en passe des belles et quand deux soupirants vous tournent autour, ça devient vite compliqué ! Bon, je l’avoue, pendant une bonne partie du livre je me suis dit que je serai incapable de choisir entre les deux gars parce qu’il faut dire que quand même ils sont plutôt pas mal. c’est bien la première fois que je n’arrive pas à trancher directement mais bon… j’ai une petite préférence pour l’un des deux quand même mais là je me dis qu’une « romance » risque d’être très compliquée… Mais bon, c’est ça qui est le plus drôle ! On a des scènes parfois cocasses qui m’ont bien fait sourire, parfois c’est plein de tensions, et évidemment c’est gâché d’une manière ou d’une autre (frustration quand tu nous tiens !). Mais c’est ce qui fait tout l’intérêt du livre aussi, c’est ce jeu entre les personnages et j’ai vraiment hâte d’en savoir plus, j’espère que le prochain tranchera davantage d’ailleurs.

En bref, un second tome à la hauteur du premier, voire meilleur parce qu’on apprend beaucoup de choses sur l’univers, l’intrigue est très bonne, avec beaucoup d’actions de sorte qu’on ne s’ennuie pas un seul instant. Les personnages sont justes géniaux et j’ai pris beaucoup de plaisir à les retrouver, maintenant il ne me reste plus qu’à me jeter sur la suite pour savoir ce qui va arriver à tout ce beau monde ! Si vous ne l’avez pas encore commencé, il n’est pas trop tard, succombez à Alex Craft !

Cinquième tombe au bout du tunnel de Darynda Jones (Charley Davidson 5)


Quatrième de couverture

Charley Davidson s’était juré de garder ses distances avec Reyes Farrow, le torride fils de Satan. Mais quand les victimes terrorisées d’un tueur en série commencent à s’entasser dans son appartement, elle est contrainte de lui demander de l’aide. Surtout lorsqu’il devient évident que sa sœur, Gemma, est la prochaine cible. Mais Reyes pose une condition pour lui offrir sa protection : que Charley se donne à lui corps et âme. Un prix que la Faucheuse pourrait bien accepter de payer…

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Milady de m'avoir permis de lire ce livre que j'ai adoré.

J’ai lu récemment le tome 4 vu que j’étais en retard dans la série (c’est ça quand on a trop de livres à lire, PAL si tu m’entends…) et je n’ai pas trop attendu pour lire ce 5e tome à cause de cette fin qui allait bien changer des choses dans la vie de Charley.

Je ne vous conseille pas de lire la 4e de couverture parce qu’elle est un peu faussée et en plus elle spoile en partie l’histoire donc ça n’a pas grand intérêt, voilà un petit résumé de mon cru pour savoir ce qu’il en est.

Charley est chargée d’une nouvelle mission, elle doit savoir si le mari de sa cliente la trompe et donc va tenter une approche dans un bar, en vain jusqu’à ce qu’elle comprenne qu’elle n’a pas le physique et fasse appel à son amie Cookie mais tout ne se passe pas comme prévu. Lorsque Charley rentre chez elle, elle trouve un nombre incalculable de fantômes dans son appartement. Ce sont uniquement des femmes blondes de toute âge, enfant et adulte qui sont terrorisées, mais aucune d’elles ne lui parlent, n’envisagent de passer de l’autre côté. Une fois sa première mission terminée, Charley va finir par enquêter sur ces femmes pour comprendre ce qui a bien pu leur arriver

J’ai beaucoup aimé cette histoire, elle était bonne et bien menée, comme toujours. Ce que j’aime beaucoup dans cette série c’est que Charley est toujours sur plusieurs fronts en même temps, plein de choses à gérer à la fois. Charley est détective, faucheuse et consultante ainsi elle a toujours plein d’enquêtes en même temps. D’ailleurs, cela commence à devenir suspect pour certaines personnes puisqu’elle réussit toujours ce qu’elle entreprend. Il faut dire que dans le précédent tome, elle a résolu quatre affaires en même temps donc pour ceux qui ignorent son secret, c’est étrange… 

En dehors de l’aspect travail, on a évidemment sa vie personnelle et là avec Reyes, c’est compliqué mais moins que dans les précédents (le tome 3 était une horreur pour ça, déchirant). Ça s’améliore mais il y a toujours des non dits, des secrets, beaucoup de choses que Charley doit apprendre. Mais je reviendrai un peu plus tard sur leur relation. Et pour revenir à l’intrigue, c’est plein de suspense et il faut vraiment attendre le final pour avoir toutes les réponses à nos questions, pour comprendre certains enjeux et c’est là tout le talent de l’auteur. Elle sait maintenir son lecteur en haleine et nous donner envie de continuer son histoire et de même série. Il faut bien l’avouer cette fin… oh mon dieu cette fin est juste géniale mais ô combien frustrante !

Darynda Jones met toujours la barre un peu plus haute à chaque tome, nous permettant de découvrir plus en profondeur l’étendu de son univers ainsi que son imagination. De nombreuses révélations sont faites ici et j’adore ça ! C’est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît et certains mystères sont levés mais je suis sûre qu’à ce niveau-là elle a encore beaucoup de choses à nous faire découvrir. J’ai bien hâte de voir ce qu’il en est parce que là déjà… c’est très fort !

Je sais que c’est futile mais ça fait partie du livre, les petites phrases d’accroches au début de chaque chapitre me font toujours autant rire. C’est vraiment excellent et l’auteur a eu raison de les insérer parce que ça apporte un petit plus au livre. Ça reflète assez bien l’ensemble du livre parce que les réflexions de Charley sont délectables, ça me fait bien rire, parfois sourire et c’est appréciable surtout quand on voit à quoi elle est confrontée en permanence.

Les personnages sont toujours aussi géniaux. Cookie est un peu plus absente dans ce tome mais étant donné les circonstances j’ai envie de dire que c’est normal et tant mieux ! Nan mais le peu de fois où on l’a voit c’est toujours aussi drôle je l’aime beaucoup et est vraiment importante pour Charley.

J’adore le jeu entre Reyes et Charley, c’est vraiment le chat et la souris, ça prend du temps, même si c’est frustrant et énervant parce qu’on aimerait que ça aboutisse un peu plus, pour de vrai, mais c’est délectable. C’est ce que j’apprécie le plus dans les romances de voir comment les deux personnages interagissent, que ça prenne du temps et plus c’est frustrant et meilleur c’est parce qu’en général quand ça finit par y arriver c’est juste génial.

En bref, voilà encore un très bon tome, plein de révélations, rebondissements, une intrigue très intéressante, des personnages toujours aussi sympathiques et plus ça va, plus on les apprécie et les considère comme des amis qu’on ne veut pas quitter. C’est une série que j’affectionne particulièrement, au cas où vous ne l’auriez pas compris et je peux vous dire que plus ça va, meilleurs sont les tomes. Si vous n'avez pas encore commencé cette série il serait temps de s’y mettre !

Le jeudi c’est Jeu Livresque [30]



 J’avais vu des blogueuses américaines organiser un rendez-vous journalier sur un mois et quelques unes de leurs idées étaient très sympa, j’en ai parlé à Melisande, et elle m’a dit : le jeudi on n’a rien. Voilà comment est née l’idée de petit rendez-vous pour fêter l’arrivée de l’été qui permet de jouer avec nos livres pendant 8 semaines, tous les jeudi, à partir du premier jeudi de juin (06/06).


Semaine 30 : En plus des livres, que collectionnez-vous ? 

Alors ça n'est pas un mystère si l'on me suit sur Facebook, je collectionne les marque-pages.

J'ai un album photos sur Facebook dédié à ça qui permet de voir petit à petit ma collection, et j'ai un aperçu général de ma boite à MP, mais qui commence à dater.

Coup de projo sur ... [39] L'homme aux papillons de David Moitet



Voilà, j'avais envie - de temps en temps - de faire revenir sur le devant de la scène, un livre qui m'a plu (que ce soit pour sa couverture, son écriture, son scénario etc.)
C'est vrai, en général, une fois l'avis posté, on y pense plus, alors voilà. Si vous souhaitez participer, mettez vos liens en commentaires et je les rajouterai dans l'article plus tard. 

Un thriller qui m'a bien surprise et fait connaître un très bon auteur (pour avoir lu un autre livre de lui que j'ai aussi très apprécié).

À 31 ans, Alex Ablance est un jeune chef de groupe de la prestigieuse brigade criminelle et mène une vie presque parfaite. Un appel anonyme plonge l'enquêteur du 36 quai des Orfèvres au cœur d'une curieuse mise en scène. On a découvert son nom sur un cadavre ! Le mort, affublé d'un costume flambant neuf, tient entre ses mains une enveloppe contenant un poème et une photo déchirée...
Ablance se lance sur les traces du mystérieux poète, mais les apparences sont parfois trompeuses... Il lui faudra affronter ses propres démons, et échapper à ses collègues pour faire éclater la vérité, au risque de réveiller un passé qu'il ne soupçonnait pas.

Mes cadeaux de Noël (2013)

Un article tout simple en ce jour, voilà mes cadeaux de Noël :D











Et vous, qu'est-ce que le Papa Noël vous a apporté ??

Joyeux Noël !


Opération 6 : Station Dumas de Bertrand Puard (Les Effacés 6)

Quatrième de couverture

Alors que Paris se remet de graves émeutes, de nouveaux incidents surviennent.
Il ne s’agit ni d’un virus, ni d’un krach financier, ni de paris truqués ou d’élections manipulées… Cette fois, c’est un simple film qui menace le pays tout entier. Un film qui annonce enfin la vérité sur toutes ces « opérations » et ceux qui les ont menées.
Les spectateurs apprendront-ils enfin qui sont LES EFFACES et leur mentor MANDRAGORE ?

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Hachette de m'avoir permis de lire ce livre que j’ai beaucoup aimé et qui clôt bien cette série même si j’ai un petit quelque chose à y redire (mais c’est tellement minime que ça n’est pas une vraie « critique ».

Cette chronique ne sera pas très longue pour éviter de spoiler l’ensemble de la série parce que ça n’a aucun intérêt si je vous dévoile tout, donc je vais restée très flou mais j’espère tout de même attiser votre curiosité parce que cette série en vaut vraiment la peine. C’est vraiment excellent, j’ai même eu un coup de cœur pour Opération 4 : Face à face qui était plein de tensions, de rebondissements, bref tout ce que j’aime dans un livre.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, à ce stade, on sait un peu à quoi s’attendre et surtout la 4e de couverture, bien que courte, résume suffisamment la situation pour savoir ce qui va se passer. Ce qu’il faut retenir est qu’un film racontant l’histoire des Effacés va poser quelques problèmes à la nouvelle Présidente, comme on peut l’imaginer.

Je ne peux pas dire que je suis déçue, ça serait mentir, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre mais c'est vrai que je m'attendais à quelque chose de différent. J'avais un autre scénario en tête du coup c'était très étrange de lire ce dernier tome en pensant à chaque fois à autre chose. Mais je dois avouer que c'était quand même très bien parce que ça remet beaucoup de choses en question et puis bon la fin est juste extra (comme quoi mon scénario n'était pas si éloigné que ça, juste que je pensais qu'on le saurait plus tôt !). Voilà, c’est le seul point « négatif » mais ça n’en est pas vraiment un, juste que je m’étais fait un scénario en tête et que ça n’était pas totalement ça.

Mais ça ne m’a pas empêché de le dévorer en quelques jours tant j’étais avide de savoir ce qui allait se passer. C’est une série haletante qui nous surprend à chaque moment. Ce livre est plein de tensions, l’atmosphère est lourde, les problèmes se multiplient et franchement à certains moments j’étais vraiment triste, ça faisait vraiment mal au cœur. Au niveau de l’intrigue, parfois ça peut paraître décousu et ça c’est parce qu’on ignore beaucoup de choses. Ce tome est le tome de toutes les révélations… ou presque. On ne voit pas toujours où l'auteur nous emmène; il y a des choses qui se passent (je vous jure, c'est pénible de ne pas pouvoir spoiler parce que pour expliquer c'est compliqué !) mais voilà. On ne comprend pas, on ne sait rien et il faut vraiment attendre la fin pour que tout s'éclaire. Et ce n’est qu’à ce moment là qu’on voit tout le talent de Bertrand Puard, tout est bien ficelé, tout a du sens même si on ne le voit pas. On voit les liens se tisser au fur et à mesure des tomes et ce dernier remet parfois certaines choses en question. On voit l’importance de la politique de manière générale dans la série mais dans ce dernier tome… je dois dire qu’on atteint un autre niveau.

J'ai adoré les « intermèdes » qui nous en apprennent plus sur Mandragore parce que j'ai envie de dire, il était temps ! Et quand on voit d'où tout est parti, pourquoi on en est arrivé là, c'est quand même dingue et ce n'est qu'à ce moment là qu'on se rend vraiment compte de toute l'histoire qui a été montée et cela dès le premier tome. C'est assez hallucinant et je vous jure que vous ne vous attendrez pas à ça. Parfois, certaines parties m'ont paru facile et bien venue pour l'auteur mais bon, ça n'est pas dérangeant parce que l'histoire est telle que ça passe plutôt bien et qu'on se laisse complètement emporter sans qu'on ait d'objections à faire.

Des personnages hauts en couleur qui sont tous aussi attachants les uns que les autres, parfois je me suis mise à espérer… parce que vu ce qui se passait dans Opération 5 : Sombre Aurore… De nombreuses révélations sur Mandragore comme je l’ai dit et c’est un personnage que j’apprécie énormément. Les Effacés sont également de braves gamins qui ont été embarqués malgré eux dans une grande aventure et quelle aventure !

En bref, un dernier tome qui clôt parfaitement cette série, les intrigues sont toutes aussi géniales les unes que les autres, ça va crescendo si bien que j'ai pu avoir un coup de cœur pour le tome 4 (même si le tome 5 était réellement génial) tant la tension est omniprésente. Cette première "saison" est vraiment géniale. Mais qui j'en suis sûre aboutira sur une suite des plus passionnantes... A priori ça devrait arriver et j'ai vraiment hâte de replonger dans cet univers parce que je ne suis pas encore prête à dire au revoir à tout ce beau monde !

Top Ten Tuesday (54)

toptentuesday.jpg
Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani.


Voici le thème de la semaine : Les 10 meilleurs auteurs que vous avez découverts en 2013

  1. Nalini Singh > Psi Changeling
  2. Magali Villeneuve > La Dernière Terre
  3. Gil Wozelka > Les Passeurs
  4. Karin Slaughter > Will Trent
  5. Karen Rose > Tout près du tueur et Dors bien cette nuit
  6. Cat Clarke > Cruelles et Revanche
  7. Sarah J. Maas > Throne of glass
  8. David Levithan > A comme Aujourd'hui
  9. Emmy Laybourne > Seuls au monde
  10. Cherie Priest > Bloodshot

Et vous, quel est votre top 10 pour cette semaine ? 


Le thème de la semaine prochaine sera : Les 10 résolutions littéraires pour 2014

Le Refuge

1383565 595460780516464 665319219 n

Voilà un petit article spécial, qui va de pair avec ma chronique de Revanche de Cat Clarke car je pense que c'est quand même important d'en parler car c'est une triste réalité. Ce livre n'est malheureusement pas juste une fiction. 

Je me permets de reprendre le pitch de Karen du Boudoir Ecarlate pour en parler car c'est complet.

Revanche de Cat Clarke qui est sorti le 17 octobre dernier dans la Collection R, est un roman magnifique, sublime, poignant, malheureusement directement inspiré d'un fait divers : Le suicide de Tyler Clementi, 18 ans (article ici).

Une occasion de parler de l'ostracisme et des abus, aussi bien physiques et moraux, que peuvent subir les jeunes homosexuels au quotidien. Il existe en France une association qui s'occupe des jeunes victimes d'actes homophobes : LE REFUGE. (site).

Fondée en 2003 par Nicolas Noguier, l'association Le Refuge accueille des garçons et des filles de 18 à 25 ans exclus du domicile familial du fait de leur homosexualité ou de leur transexualité.

L'association, qui dépend pour moitié des dons et pour l'autre de subventions, dispose d'appartements-relais et de places d'hôtel en Ile-de-France, à Marseille, à Lyon et à Montpellier.

L'antenne de Paris, ouverte en 2008, héberge ainsi vingt-et-un jeunes "de 20 ans en moyenne" pour une période de six mois, le temps d'essayer de trouver un travail et un logement.

Le Refuge propose également un accompagnement social et psychologique, ainsi qu'une ligne d'urgence : 06 31 59 69 50.

Ma chronique de Revanche de Cat Clarke

1er chapitre du roman par ici

Et voilà également le compte rendu de la conférence à ce sujet qui s'est déroulé lors du salon de Montreuil.

Encore merci à Karen pour ça, puisque je n'ai pas pu m'y rendre.